Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 620.48 -0.16 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers une phase de consolidation élargie ?

lundi 22 mars 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - Le marché parisien a terminé sur un petit accès de faiblesse, vendredi (-1,07% à 5 997 points) une semaine relativement nerveuse, marquée par des tensions sur les marchés de taux que le FOMC n'est pas parvenu à contenir complètement. Pour rappel mercredi, la puissante Institution monétaire n'a pas touché, au loyer de l'argent - c'était acquis - et a révisé ses perspectives économiques. En particulier, sur l'inflation, elle voit les prix progresser de 2% environ sur 2021, 2022 et 2023. En faisant à la fois montre d'optimisme sur le front économique, et en assurant son soutien dans la durée, la Fed a réussi son périlleux numéro d'équilibriste.

Pour le moment, selon les analystes de Financière Arbevel, "la Reserve fédérale a fait le choix de marcher main dans la main avec le Trésor à un moment où il en a le plus besoin. Si Jerome Powell reste vague quant à sa zone de confort sur l'inflation, c'est sans doute pour se laisser de l'espace pour agir en cas de poussée de fièvre." Les experts de la société de gestion y voient une "Fed résolument à l'offensive et qui ne voit dans la hausse des taux actuels que le reflet d'une normalisation de la croissance américaine."

Aurel BCG abonde: "La banque centrale ne « surréagira » pas à une augmentation de l’inflation avec la réouverture de l’économie. Les investisseurs actions peuvent donc compter sur des perspectives de forte croissance, validées par la forte hausse des attentes des membres du FOMC sur 2021 (croissance de 6,5% du PIB, contre + 4,2% attendu en décembre), et le maintien durable de taux directeurs bas, au moins jusqu’à fin 2023 (selon le dot chart)."

Côté valeurs vendredi, la tendance s'est alourdie pour les secteurs cycliques et/ou "value" à l'honneur depuis quelques semaines, portés par l'optimisme des opérateurs vis-à-vis de la reprise économique. Enthousiasme clairement tempéré par les nouvelles restrictions imposées ces derniers jours par plusieurs pays européens, à commencer par la France, qui s'est traduit par un lourd reflux des secteurs automobile (-3,6% pour Stellantis, -3,2% pour Renault), aéronautique (-3,7% pour Airbus, -3,5% pour Safran, -2,2% pour Thales) et bancaire, BNP Paribas rétrocédant 3,3% quand Société Générale a lâché 2,8%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indice sur actions ont terminé la séance en ordre dispersé, le Dow Jones se contractant de 0,71% à 32 627 points et le Nasdaq Composite, à forte " coloration" technologique, grappillant 0,76% à 13 215 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé la séance de vendredi sur une note étale à 3 913 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1880$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 61,20$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité les ventes de logements anciens à 15h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le CAC 40 a désormais comblé intégralement le "Gap Covid "du 24/02, fossé de cotation ample. Cet événement est majeur sur le plan technique, et montre, par son absence d'hésitation lors du comblement un surcroit de confiance. Désormais, nous arrivons dans une zone dite d'allégement, entre le seuil symbolique des 6 000 points (borne haute de l'ancien gap recouvert) et 6 200 points. A savoir une zone où le questionnement sur une diminution du degré d'exposition aux actions s'intensifie pour nombre d'investisseurs. Sans que le directionnel ne change pour autant. Ces questionnements pourront se traduire momentanément par une phase très technique et hachée entre ces deux bornes. Avis neutre à l'échelle de la seule séance à venir, dont l'enjeu majeur sera naturellement la préservation des 6 000 points. Une phase de consolidation élargie pour les prochains jours de la semaine est l'une des options les plus crédibles.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6200.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5870.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6200.00
Support(s) :
5870.00 / 5800.00 / 5650.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une phase de consolidation élargie ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une phase de consolidation élargie ? (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+317.80 % vs +33.18 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat