Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers un court bras de fer entre acheteurs et vendeurs
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 637.51 +0.41 % Temps réel Euronext Paris
5 626.70Ouverture : 5 657.44+ Haut : 5 626.18+ Bas :
+0.19 %Perf Ouverture : 5 614.51Clôture veille : 1 904 580 KVolume :

CAC 40 : Vers un court bras de fer entre acheteurs et vendeurs

(Tradingsat.com) - Pénalisé par la remontée des cours de l'Euro, dans le sillage du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de de la Banque Centrale Européenne (BCE), le marché français a poursuivi son reflux jeudi. Le CAC 40 a perdu 0,29% à 5 488 points. Le ton employé, beaucoup plus confiant dans la conjoncture a été jugé moins accommodant, et a provoqué un regain de tension sur les taux longs, ainsi que sur l'Euro, ce qui a eu pour effet de peser sur les actions des groupes dont l'activité est fortement dépendante de l'exportation. Sans surprise, les banques, elles, ont une nouvelle fois tirés leur épingle du jeu.

Au chapitre macroéconomique jeudi, les opérateurs ont composé avec la première estimation de la croissance allemande à +2,2% pour l'ensemble de l'année 2017, selon l'office statistique allemand DESTATIS. Par ailleurs, la production industrielle en Zone Euro pour le mois de novembre 2017 a dépassé les attentes des analystes, avec une progression de 1% d'un mois sur l'autre.

Côté américain, nouvelle déception, après le rapport fédéral du mois de décembre, sur le front de l'emploi américain, avec les inscriptions aux allocations chômage pour la semaine du 1er au 7 janvier. La hausse de 11 000 unités d'une semaine sur l'autre a désagréablement surpris les investisseurs, alors que les analystes et économistes interrogés entrevoyaient une légère contraction. Autre publication macroéconomique source de relative déception hier: la contraction de l'indice des prix à la production (-0,1%) en décembre (variation d'un mois sur l'autre), quel que soit le panier retenu.

Côté valeurs, contre la tendance, les banques ont tiré leur épingle du jeu, à l'image de Société Générale (+0,95% à 46,57 euros), Crédit Agricole (+0,49% à 15,235 euros), ou BNP-Paribas (+0,86% à 67,00 euros).

Au lendemain d'un bond de 32%, Gaussin continuait de flamber jeudi (+17,98% à 0,2100 euro). Le titre part de loin, évoluant sur ses plus bas niveaux historiques depuis plusieurs semaines, en dépit d'une actualité commerciale plutôt favorable.

FNAC Darty a perdu 2,30% à 101,80 euros, après une dégradation de la banque HSBC, qui est passé à "Conserver" sur le distributeur de produits culturels.

La spéculation se poursuit sur Geci. Le spécialiste de l'ingénierie de haute technologie prend a bondi jeudi de 34,76% à 0,252 euro, après avoir déjà gagné 91,99% la veille dans des volumes d'échanges toujours aussi importants (30,6% du capital échangé). Mercredi, la société a annoncé la signature d'un accord stratégique dans la cyber-sécurité avec le groupe TripleCyber, société israélienne filiale du groupe Amanet.

Elior a gagné 1,47% à 17,90 euros, après une note positive de Berenberg. Le courtier a relevé sa recommandation de "Conserver" à "Acheter", mais a ramené son objectif de cours de 21 à 20 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions sont déjà repartis de l'avant jeudi, la communauté financière étant rassurée sur la thématique des Treasuries, les bons du Trésor américain, qui avaient connu un regain de tension important plus tôt dans la semaine, sur des craintes de voir Pékin ralentir le rythme de ses achats de Bons du Trésor, voire de suspendre le programme d'achat. L'indice Dow Jones a gagné 0,81% à 25 574 points et le Nasdaq Composite, à forte composante sectorielle technologique, a progressé de 0,81% également, à 7 211 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,70% à 2 767 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2050$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 63.40$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre l'indice des prix à la consommation (données finales) en France à 08h45, et pour les Etats-Unis: les ventes au détail à 14h30, l'indice des prix à la consommation à 14h30, ainsi que les stocks des entreprises à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a reflué mercredi, exactement après une prise de contact avec la borne haute d'une figure de consolidation élargie de consolidation, que nous identifiions depuis de nombreuses séance, sous les points hauts du 1er novembre 2017. Une psychologie de marché défensive qui s'est poursuivie et confirmée jeudi. Ce niveau constitue dans l'immédiat une zone de résistance qui bride les velléités acheteuses. Mais pour combien de temps ?

A terme, une sortie par le haut de la figure est largement anticipée, au vu de la force de la tendance de fond. L'énergie acheteuse qui sera alors libérée sera puissante, et nous serons alors attentifs à la participation (volumes, nombre et nature des secteurs participants à la hausse, gap, ....).

Seul un franchissement sans hésitation, et dans un niveau de participation puissants, des 5 536 points, validerait l'hypothèse d'une sortie précoce de la figure. Dans l'immédiat, une phase de stagnation sous les niveaux de résistance évoqués est l'option privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5536.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5426.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F936S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5426.00 / 5267.00 / 5081.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / 0 %
  • Ecart(s) support : -4 % / -7 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un court bras de fer entre acheteurs et vendeurs (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un court bras de fer entre acheteurs et vendeurs (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...