Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 249.01 -0.29 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une équation à inconnues multipes

vendredi 9 avril 2021 à 08h32

(BFM Bourse) - Toujours confiants dans la reprise économique dans les principaux pôles économiques de la planète, les marchés restent sereins à ce stade, en particulier de part et d'autre de l'Atlantique. Et ce même si un scénario de reprise désynchronisé se précise, comme le relève le dernier rapport du FMI sur la croissance mondiale.

Le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire a en effet révélé que "malgré une amélioration de l'économie américaine, l'institution monétaire était encore loin d'avoir atteint ses objectifs", selon eux. Les membres de la Fed ont néanmoins "salué le plan de relance de l'administration Biden qui dépasse leurs attentes" tout en "laissant clairement entendre qu'un changement de politique monétaire à court et à moyen terme n'est pas d'actualité, ce qui devrait rassurer les investisseurs sur les intentions de la Fed", juge pour sa part Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

Jusqu'ici, les propositions de Joe Biden et de Janet Yellen d'une forte progression de l'Impôt sur les Sociétés aux États-Unis, d'une harmonisation de l'impôt entre les États membres, et surtout de la création d'une fiscalité mondiale sur les multinationales n'ont guère fait réagir la cote.

Le CAC 40 a gagné 0,57% jeudi, dans des volumes quelconques, et sans fédération sectorielle.

Au chapitre statistique, Eurostat a publié jeudi l'indice des prix à la production pour la Zone Euro, légèrement sous les attentes, à +0,5% pour le mois de février en rythme mensuel. Ils avaient bondi de 1,7% en janvier. En comparaison annuelle, de février 2020 sur février 2021, ces prix, qui constituent un baromètre de l'inflation parmi d'autres, ont progressé de 1.5%. Outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine passée, ont progressé (744 000 nouvelles inscriptions), manquant les attentes.

Côté valeurs au sein du CAC 40, plusieurs fleurons tels LVMH (+1,5%) Teleperformance (+2%) ou L'Oréal (+2,7%) ont signé de nouveaux records, ou s'en sont approchés, chez Hermès (+3,1%) ou Kering (+2%). De l'autre côté du palmarès, les valeurs automobiles ont souffert (-3,5% pour Renault, -2,5% pour Michelin, -2,1% pour Stellantis).

De l'autre côté de l'Atlantique, c'est le secteur de la tech, encouragé par la pause sur les rendements des obligations d'Etat LT, qui a soutenu le S&P 500 (+0,42% à 4 097 points) et surtout le Nasdaq Composite (+1,03% à 13 829 points). Le Dow Jones a grappillé pour sa part 0,17% à 33 503 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1870$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 59,30$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité l'indice des prix à la production aux États-Unis à 14h30. Déjà publiée, la production industrielle allemande en février a significativement déçu, en se contractant en rythme mensuelle de 1,6%, là où les analystes et économistes interrogés envisageaient une progression d'autant.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le CAC 40 a désormais comblé intégralement le "Gap Covid" du 24/02, fossé de cotation ample. Et ce en un temps réduit, du 08 au 10 mars, sur aspiration haussière. Cet événement est majeur sur le plan technique, et montre, par son absence d'hésitation lors du comblement un surcroit de confiance. Désormais, nous arrivons dans une zone dite d'allégement.

Le questionnement sur une diminution du degré d'exposition aux actions s'intensifie pour nombre d'investisseurs. Sans que le directionnel ne change pour autant. Ces questionnements pourront se traduire momentanément par une phase très technique et hachée entre deux bornes, révisées entre 5 870 et 6 200 points. Nous approchons donc de la seconde, et le harami tracé mercredi donne un premier signe d'essoufflement.

Avis neutre à l'échelle de la seule séance à venir. Une poursuite d'une phase de consolidation élargie pour les prochains jours est l'une des options les plus crédibles. L'indice en définit actuellement l'amplitude. Il convient donc de ne pas se laisser griser en sommet de figure, notamment à l'approche des 6 200.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6200.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6200.00 / 6578.00
Support(s) :
6000.00 / 5895.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une équation à inconnues multipes (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une équation à inconnues multipes (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +25.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat