Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 108.98 +2.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un répit de courte durée ?

vendredi 17 août 2018 à 08h30

(BFM Bourse) - Si rien n'est résolu sur le fond, que ce soit sur le front de la guerre commerciale sino-américaine ou sur celui de la crise financière turque, des signes d'apaisement permettent aux actifs à risque de souffler un peu dans l'immédiat. L'indice CAC 40 a progressé hier de 0,83% à 5 349 points, dans des volumes certes nettement moins étoffés que lors du décrochage de mercredi.

La crise turque cristallise momentanément moins d'inquiétude, alors que le Qatar a annoncé investir 15 Milliards de Dollar pour soutenir le pays en difficulté. Des propos rassurants de la part du Ministre des Finances turcs, sur l'indépendance financière de son pays, ont également apaisé les tensions.

Sur le front de la guerre commerciale, l'annonce par la Chine, de l'arrivée à la fin du mois d'août d'une délégation en vue de reprendre les négociations a un peu réchauffé l'ambiance.

Rappelons que c'est dans six jours que les Etats-Unis vont officiellement taxer 16 Milliards de Dollars supplémentaires sur une série de produits importés de Chine. Ce qui portera à 50 Milliards la valeur totale des produits taxés, sans compter les nouvelles menaces pour le mois de septembre, portant sur 200 Milliards de Dollars de produits chinois taxables. Ce qui porterait potentiellement le total à 250 Millards de produits chinois taxés par les USA.

Au chapitre macroéconomique, selon les chiffres du Département américain du Travail, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine du 06 au 12 août, sont ressorties à un niveau faible, stables vers 210 000, légèrement en-deçà du consensus.

En revanche, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (indice dit Philly Fed) est ressorti en très nette baisse ce mois-ci sous les 20 points (contre 25.7 en juillet). Fruit du dépouillement d'un questionnaire passé auprès de 250 industriels de la région clef de Philadelphie, l'indice est par nature un indicateur avancé de l'état de santé de l'industrie dans le pays.

Côté valeurs, Air France (+1,46% à 9,05 euros) a finalement clôturé en nette hausse, après un début de séance difficile. La nomination (désormais officielle) du Canadien Benjamin Smith comme directeur général d'Air France-KLM provoque une levée de boucliers de la part des syndicats de la compagnie aérienne.

TechnipFMC (+1,36% à 24,63 euros) était recherché sous l'effet du relèvement d'opinion du courtier Jefferies, de "Conserver" à "Acheter". Le broker a porté son objectif de cours sur la valeur à 33 euros, au lieu de 26 euros précédemment.

Les bancaires, malmenées depuis plusieurs séances en raison des craintes de contamination de la crise financière turque, ont trouvé un peu d'air, à l'image de BNP-Paribas (+0,00% à 51,40 euros), Crédit Agricole (+0,90% à 11,838 euros), Natixis (+0,55% à 5,85 euros) ou encore Société Générale (+0,44% à 35,47 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions bénéficiaient jeudi d'un peu de répit dans les tensions commerciales, à l'image du Dow Jones (+1,58% à 25 558 points) ou du Nasdaq Composite (+0,42% à 7 806 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,79% à 2 840 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1380$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 65,40$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, les données préliminaires de l'indice de sentiment du consommateur (Université du Michigan) à 16h00, ainsi que l'indique américain des indicateurs avancés (Conference Board) à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La lecture technique de court terme de l'indice CAC 40 montre une fragilisation de sa configuration, avec des pertes de 110 points en cours de séance mercredi, appuyées par des volumes importants, pour un jour férié, de surcroit au coeur de la période de trêve estivale, marquée par l'absence d'une grande frange d'opérateurs.

Des arbitrages très nets ont été rendus, avec à la clef une rupture d'une ancienne zone de support fragile à 5 340 points. Dans l'immédiat, il faudra surveiller avec la plus grande attention la zone de soutien de la figure de retournement haussier de la fin du mois de juin, vers 5 240 points. Sa capacité de soutien est potentiellement plus importante.

Le rebond technique opéré hier doit être lu à l'aune des gains engrangés, relativement timides au fond, et sans que les valeurs bancaires et les titres liés aux matières premières y participent pleinement. Les volumes ont été particulièrement timides. Dans l'immédiat, une poursuite du rebond, dans des marges étroites, est l'option retenue, avant que les forces vendeuses ne reprennent rapidement leurs droits.

Avis positif à l'échelle de la seule séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5246.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale U585S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5246.00 / 5081.00 / 5038.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un répit de courte durée ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un répit de courte durée ? (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+304.90 % vs +2.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat