Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 686.17 -0.29 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un oeil sur les résultats, brouillard épais sur la vaccination

lundi 1 février 2021 à 08h36

(BFM Bourse) - La semaine passée, dans sa structure faite d'alternance de franches baisses et de francs rebonds, au bilan globalement rouge vif (-2,88% pour le CAC) aura été synonyme de retour de la nervosité, à mesure que les marchés actaient que les campagnes de vaccination, en particulier en Europe, n'allaient pas venir à bout de la pandémie en un claquement de doigts.

"La pénurie de vaccins devient une vraie contrainte dans les campagnes de vaccination, notamment dans les pays de l'Union Européenne", pour Hervé Goulletquer (LBPAM).

AstraZeneca s'est toutefois engager à livrer à l'UE 30% de vaccins en plus à fin mars.

Le stress provoqué par le manque de visibilité sur de possibles nouvelles mesures de restriction, pouvant aller jusqu'au reconfinement, pèse sur le moral des troupes.

Par ailleurs, à Wall Street, la frénésie autour de GameStop commençait à sérieusement inquiéter les opérateurs. L'action du distributeur de jeux vidéos qui regagnait près de 80% en matinée à Wall Street, alors que l'annonce jeudi par le spécialiste du trading à zéro commissions Robinhood de sévères restrictions aux transactions sur la valeur avait provoqué un repli de 44%. Le gendarme boursier américain, la Securities and Exchange Commission, a fait savoir qu'il étudiait la décision des courtiers en ligne, et allait aussi vérifier si le titre avait fait l'objet d'une forme de manipulation du cours.

Au chapitre statistique, c'était au tour vendredi des principales économies de la Zone Euro (Allemagne, France) de publier leurs estimations de création de richesse nationale pour le T4, l'occasion de mesurer le fossé entre les deux rives de l'Atlantique. Les premières estimations font état d'une contraction de 1,3% en France au T4 et d'une quasi stagnation (+0,1% en Allemagne). Dépassement de cibles à signaler outre Atlantique concernant les dépenses et revenus des ménages, le PMI de Chicago et les ventes de logements en cours.

Côté valeurs, un certain nombre de dossiers à très fort effet Bêta actuel étaient sous forte pression vendredi, accusant un fort reflux, à l'image d'Air France, (-2,89% à 4,879 euros), ADP (-3,85% à 95 euros), ou Klepierre (-4,01% à 19,87 euros). Parallèlement, la saison des publications a continué à battre son plein, avec des répercussions notables vendredi sur la cote parisienne.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont significativement reflué vendredi, dans des proportions équivalentes, à image du Dow Jones (-2,03% à 29 982 points) ou du Nasdaq Composite (-2,00% à 13 070 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a baissé de 1,93% à 3 714 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2120$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52,40$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité une batterie de PMI manufacturier en données finales pour le mois de janvier. Les données synthétiques pour la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre également le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, attendu à 8.3%, et l'ISM manufacturier américain à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions mercredi que sous les 5 490 points en revanche, une zone dangereuse étaient identifiée. Cette zone s'ouvre, et la progression des volumes mercredi est venue le confirmer tout comme le pullback de jeudi. Toutefois, l'absence à ce stade de fédération sectorielle est à noter: elle milite pour une prise d'appui précoce, par la suite, sur un garde-fou intermédiaire vers 5 300 points. Ce rendez-vous devrait se produire à proximité immédiate de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Avis neutre à l'échelle de la séance à venir, avant reprise dans la semaine des pressions baissières supplémentaires.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5586.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5300.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5586.00 / 5730.00 / 6000.00
Support(s) :
5300.00 / 4920.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un oeil sur les résultats, brouillard épais sur la vaccination (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un oeil sur les résultats, brouillard épais sur la vaccination (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.40 % vs +34.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat