Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Surenchère sur les tarifs douaniers, l'appétit pour le risque se tarit
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 398.32 -0.35 % Temps réel Euronext Paris
5 409.67Ouverture : 5 424.37+ Haut : 5 342.30+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 417.07Clôture veille : 3 868 440 KVolume :

CAC 40 : Surenchère sur les tarifs douaniers, l'appétit pour le risque se tarit

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 devrait profiter de l'effet d'aspiration des valeurs américaines, en particulier les valeurs technologiques, qui ont rebondi significativement mardi après l'annonce par la Maison Blanche qu'aucune action visant spécifiquement Amazon ne serait menée sur le front fiscal aux Etats-Unis. Hier, l'indice phare tricolore (-0,29% à 5 152 points) a connu une première journée du deuxième trimestre terne, après un long weekend de Pâques. La Bourse de Paris était fermée vendredi et lundi.

Les investisseurs restent particulièrement attentifs aux "négociations" commerciales entre Chine et Etats-Unis, négociations qui tournent finalement progressivement à une surenchère dans les taxations douanières. La Chine a annoncé dès lundi de nouvelles taxes sur l'importation de 128 produits américains. En riposte, la Maison Blanche a officialisé mardi des droits de douane à 25% sur une liste de 1 400 produits technologiques chinois.

Au chapitre macroéconomique, les repères statistiques faisaient leur retour ce mardi, avec une batterie d'indicateurs d'activité dans l'industrie. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro viennent d'être publiées, à 56,6 en données finales pour le PMI manufacturier, sans écart par rapport à la cible. Pour rappel, un score obtenu au-dessus de la barre des 50 signifie une expansion de secteur en question, tandis qu'un score inférieur signifie une contraction. Quant aux ventes totales de véhicules sur le mois de mars aux Etats-Unis, elles ont dépassé les attentes des analystes.

Côté valeurs, le secteur du luxe était plébiscité, à l'image de ses représentants au sein du CAC 40, Kering (+3,27% à 401,50 euros) et LVMH (+2,32% à 256,00 euros).

Europacorp a bondi de 24,35% à 2,40 euros. D'après Les Echos, le géant américain du streaming serait proche d'un accord avec Luc Besson et les autres actionnaires d'EuropaCorp pour reprendre le studio français. Le quotidien financier croit savoir que l'opération pourrait être annoncée "dans quelques semaines".

Après une envolée de +10,82% jeudi, l'action Quantel a gagné 7,14% à 9,00 euros mardi. Les résultats annuels publiés avant le week-end pascal par le spécialiste des lasers à usage scientifique sont ressortis en forte hausse.

Air France a reculé de 4,37% à 8,616 euros, sur des niveaux de cours inédits depuis près d'un an, alors que se tenait une grève des pilotes. Trois syndicats de pilotes ont de nouveau appelé à la grève les 10 et 11 avril afin de réclamer un hausse de 6% des salaires. Des journées de mobilisations qui viennent s'ajouter à celles du 7 avril et du 22, 23 et 30 mars.

TF1 a perdu 5,71% à 10,40 euros alors que son contrat de diffusion avec Free s'est achevé ce samedi 31 mars. Depuis plusieurs mois, la première chaîne est en conflit avec certains opérateurs comme Canal + ou Iliad, qui refusent, pour l'heure, de payer pour diffuser les chaînes du groupe TF1 (LCI, TMC, TFX, TF1 Séries Films) sur leur box.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont significativement rebondi, avec une "surperformance" marquée pour certaines valeurs technologiques. Le Dow Jones a gagné mardi 1,65% à 24 033 points et le Nasdaq Composite 1,04% à 6 941 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,26% à 2 614 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2270$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 63,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre la variation du nombre de postes en Espagne à 09h00, l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, l'indice PMI non manufacturier (ISM) à 16h00, les commandes industrielles à 16h00, ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Il existe certes une zone graphique de support comprise entre 5 040 et 5 080 points, et à l'approche de cette zone, les cours ont tendance à reprendre de la hauteur. Mais les réactions acheteuses qui suivent ces reprises d'appui sont sans grande conviction. Dernière illustration en date jeudi dernier, avec la formation précoce d'une mèche haute sur la bougie du jour, et des volumes qui ne convainquent pas. Idem pour la bougie de mardi, qui marque à la fois l'attentisme et la nervosité. Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5194.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C168S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5194.00 / 5311.00 / 5426.00
  • Support(s) : 5081.00 / 5038.00 / 4930.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -4 % / -2 % / 1 %
  • Ecart(s) support : -6 % / -7 % / -9 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Surenchère sur les tarifs douaniers, l'appétit pour le risque se tarit (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Surenchère sur les tarifs douaniers, l'appétit pour le risque se tarit (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...