Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 779.93 +1.35 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Statu quo et prudence de la fed

jeudi 25 juin 2009 à 08h02

(BFM Bourse) - Après un début de séance à l'équilibre mercredi, le Cac 40 a progressivement repris le chemin de la hausse pour se hisser en tout début d'après-midi jusque contre les 3160 points, en progression de +1.40%. A la lecture de la première statistique du jour, les opérateurs ont été confortés dans leurs velléités haussières avec le rebond surprise de +1.80% des commandes de biens durables US. Les marchés américains étaient également portés par le même optimisme en début de séance avec toutefois un petit bémol pour le Dow Jones dont la progression était quelque peu freinée. Après un sommet contre les 3197 points, l'indice phare français a finalement clôturé cette journée de mercredi sur une belle avancée de +2.18% à 3185 points dans un volume de 2.8 Milliards d'euros. ArcelorMittal, chahuté ces dernières séances, a retrouvé des couleurs en bondissant de +5.90%. Alstom et Accor sont arrivés deuxième ex aequo en hausse de 4.53%. Seuls deux titres sont restés à l'écart de ces flux acheteurs : Sanofi-Aventis qui a abandonné -1.74% et Crédit Agricole en très léger repli de -0.14%. Outre Atlantique, c'est tout le compartiment des technologiques qui a été emporté par les bons résultats de l'éditeur de logiciels : Oracle (+7%). Le Nasdaq revigoré a clôturé sur une belle avancée de +1.55%. Une nouvelle fois décorrélé de l'indice à composante technologiques, le Dow Jones a manqué de catalyseur à la hausse. Les ventes de logements neufs, ressorties bien inférieures aux attentes, ont déçu. A cela se sont ajoutés les commentaires de la Fed à l'issue de sa réunion de deux jours qui ont visiblement laissé les opérateurs de marbre. Comme attendu, l'institution n'a pas touché aux taux mais est restée très évasive sur la politique à mener pour la sortie de crise, soulignant que l'économie pourrait être encore faible un certain temps. Les opérateurs ont noté que la Fed s'était abstenue d'évoquer dans son communiqué un quelconque risque de déflation. A la suite de ce communiqué, le Dow Jones a effacé toute son avance pour finalement clôturer en léger repli de -0.28%. Pour la seconde journée consécutive, Boeing s'est fait remarquer en décrochant de -5.88% après les -6.46% déjà abandonnés la veille.

Graphiquement après avoir validé hier une formation positive en double creux sur le plan horaire au-dessus des 3098 points, le Cac 40 s'est élevé en direction des 3200 points. Cette réaction remet-elle déjà en cause le mouvement de correction enclenché mi-juin ? Il est encore trop tôt pour l'affirmer. Pour aller dans ce sens, il faudrait que l'indice se hisse au-dessus de sa moyenne mobile à 100 heures (tracée en orange), vers 3220 points, puis de la résistance des 3250 points, or rien n'est encore joué dans ce sens.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3220 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3143 points relancerait la pression vendeuse.

Un seul rendez-vous est attendu ce jeudi, il concerne les inscriptions hebdomadaires au chômage américaines prévues pour 14h30.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

Graphique en données horaires

CAC 40 : Statu quo et prudence de la fed (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Statu quo et prudence de la fed (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +16.27 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat