Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.00 +0.73 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Séance des quatre sorcières, au coeur d'une nouvelle phase de marché

vendredi 19 juin 2020 à 08h30

(BFM Bourse) - Pris en tenaille entre des statistiques épidémiques qui s'améliorent en Europe, et la crainte d'une seconde vague épidémique, en provenance de Chine ou d'Amérique Latine, les investisseurs sont sur la défensive. Le CAC 40 hier, à l'issue d'une nouvelle séance volatile, a finalement clôturé en légère baisse (0,75% à 4 958 points), à la veille de la journée des quatre sorcières, qui voit expirer simultanément quatre catégories d'options et de contrats à terme. L'occasion d'une révélation encore plus grande de la psychologie de marché dominante depuis le début de la semaine, psychologie qui marque résolument l'entrée dans une nouvelle phase: après le krach de mars, le rééquilibrage d'avril, le rally de mai, voici en juin l'heure d'une consolidation à forte intensité de volatilité.

Difficile de faire l'impasse sur l'évolution de la pandémie alors que le bilan quotidien des cas d'infection continue à grimper aux Etats-Unis, avec de nouveaux records en Californie et au Texas (les deux Etats américains les plus peuplés) et une tendance qui apparaît s'accélérer dans plus d'une douzaine d'Etats au total par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès quotidiens, lui, bien qu'encore élevé, décroit pour le 8ème jour consécutif. En Chine, 21 nouveaux cas d'infection ont été recensés à Pékin mercredi, ce qui incite toujours à une extrême vigilance, même si la tendance des nouveaux cas marque une baisse depuis le pic du 13 juin (36 nouveaux cas), au prix d'un confinement local strict.

Au chapitre statistique hier, à signaler la déception concernant le commerce extérieur italien, avec des données finales sur la balance commerciale d'avril, largement sous les attentes. Là où le consensus médian laissait augurer un excédent proche des 5 Milliards d'euros, la balance ressort en déficit de plus de 1.15 Milliard d'euros. L'institut national italien précise toutefois que la crise du Covid a eu un impact sur l'enquête qui sert à extrapoler les résultats finaux de la balance commerciale, en raison d'une baisse du nombre de déclarants sur la période. Outre Atlantique,les nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage d'abord, pour la semaine passée, qui ont manqué les attentes en restant au-dessus des 1 500 000. Et l'indice manufacturier Philly Fed ensuite, qui en revanche a très agréablement surprise en ressortant en forte hausse 27.5, contre -43.1 le mois passé. Enfin, l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) est ressorti au-delà des attentes à +2.8%, contre -6.1% le mois passée en données définitives.

Côté valeurs, STMicroelectronics (+1,54% à 24,37 euros) s'est distingué grâce aux perspectives globalement positives de l'industrie, soutenue par la poursuite de la numérisation du monde physique et la perspective d'un plan de soutien spécifique à l'industrie aux Etats-Unis. Déconvenue en revanche pour GL Events (-7,20% à 13,14 euros), après des prévisions peu engageantes

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont marqué une pause avant la journée de compensation dite des quatre sorcières. Le Dow Jones a terminé à -0,15% à 26 080 points, et le Nasdaq Composite a grappillé 0,33% à 9 943 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé à l'équilibre (+0,06% à 3 115 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1250$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 37,50$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité, les ventes au détail au Canada à 14h30, ainsi que le discours de J Powell, Président de la Fed, à 19h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La volatilité s'en mêle... La bougie hebdomadaire, qui a vu sa structure se métamorphoser jeudi dernier, a été confirmée vendredi 12 à l'issue d'une séance très nerveuse et volatile. Au final, le corps rouge très ample de la bougie de la semaine 24 est comparable en ampleur au corps vert de la bougie ample de la semaine 23. Le rééquilibrage est net et la confiance accumulée par le camp acheteur brisée. Le rally que nous venons de vivre, suivie d'un reflux important jeudi, n'est que l'expression technique classique d'une phase de rééquilibrage "post krach", avec alternance de mouvements euphoriques et de forte nervosité.

L'indice alterne des séances de forte hausse, ou de forte baisse, sans parvenir à définir un directionnel. Une nouvelle phase de marché, très technique, est ainsi définie.

Avis négatif ce vendredi, sous le signe probable, encore une fois, d'une forte volatilité.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 2F25S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5213.00
Support(s) :
4770.00 / 4368.00 / 4150.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Séance des quatre sorcières, au coeur d'une nouvelle phase de marché (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Séance des quatre sorcières, au coeur d'une nouvelle phase de marché (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat