Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Retour brutal sous les 3 000 pts, la grèce et l'italie pèsent
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

CAC 40 : Retour brutal sous les 3 000 pts, la grèce et l'italie pèsent

(Tradingsat.com) - Vous pensez avoir du flair en Bourse ? Prouvez-le ! Pronostiquez chaque matin la clôture du Cac 40, et gagnez des milliers d'euros de cadeaux : cliquez-ici

* * *

Les craintes d'un défaut de la Grèce ont continué à peser sur les Bourses mondiales lundi, Paris s'enfonçant de 3% à la clôture avec un CAC 40 de retour sous les 3 000 points (2 940 point ).

"Le Sommet Européen de jeudi et vendredi dernier n'a apporté aucune réponse mais a permis de renforcer les doutes sur la capacité des Etats-Unis et de l'Europe à s'entendre pour lutter contre le risque de récession", a déclaré ce matin le CM-CIC.

"Les risques de contagion restent élevés (en effet les conditions de financement de l'Italie se sont indubitablement détériorées par rapport à celles observées par Moody's au début de l'examen) alors que le scepticisme des marchés va au-delà de l'Italie, il est aujourd'hui question de la survie de la zone euro elle-même", a souligné un analyste de Barclays qui jugeait imminente une dégradation de la note du pays d'un ou deux crans.

En effet, Standard and Poor's annonçait quelques heures plus tard l'abaissement de la note italienne.

Dans ce contexte de retour au premier plan des peurs liées à la situation budgétaire grecque et à ses conséquences sur l'ensemble de la Zone Euro, les bancaires ont de nouveau payé un lourd tribut, en particulier Société Générale (-6.70% à 17.69 euros) et BNP Paribas (-5.48% à 26.65 euros). Des pertes en revanche beaucoup plus limitées pour Crédit Agricole (-0.69% à 4.883 euros).

De lourds dégagements à noter sur Accor (-6.18% à 22 euros) et Michelin (-5.96% à 45.525 euros). Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur le fabricant de pneumatiques de "Surpondération" à "Sous-pondération".

Faute de nouvelles avancées concrètes sur le dossier central de la dette grec, et après cinq séances de hausses consécutives, les opérateurs ont sanctionné le marché actions outre Atlantique, où les principaux indices, quoique loin de leurs plus bas de séance, se sont repliés: si le Nasdaq Composite ne perd que 0.36%, à 2 613 points, le Dow Jones Industrials essuie des pertes plus prononcées: -0.94% à 11 401 points. Même ordre de grandeur pour le S&P 500 (-0.98% à 1 204 points). Au-delà des dégagements journaliers observés, il est important de noter la nette dégradation technique court terme de ces trois indices.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.3610$. A New York, le baril de brut léger (light sweet crude) se négociait à 85.70$ environ.

Vu sous le prisme de l'analyse technique, le Cac 40 est désormais de nouveau lourdement fragilisé. Nous mettions les lecteurs en garde, depuis le 14 septembre, sur la possibilité d'un retour assez rapide à la tendance de fond initiale (bear), en analysant notamment la conviction des investisseurs (mesurée par les volumes d'échanges) et leur réaction face aux espoirs (douchés dans l'immédiat) d'une résolution rapide du cas grec.

Pour rappel, voici ce que nos analystes recommandaient à l'issue de la séance du 15 septembre, alors que l'indice phare venait de gagner 3.27% et que de nombreux intervenants étaient tenté par un retour (prématuré) aux achats à bon compte: "nous mettons donc en garde nos lecteurs contre le fait que, en cohérence avec nos précédentes analyses, le point bas de la vague moyen terme de dégagements n'a probablement pas été atteint".

Nous n'avons donc pas attendu la rupture des plus bas du 13 septembre pour tirer la sonnette d'alarme, et un retour de notre opinion baissière est désormais d'actualité.

Nous rabattons donc le curseur en position rouge ce matin. Un avis étayé par un retour sous un seuil technique et symbolique majeur, à 3 000 points, suite à un gap baissier, que l'indice n'est pas parvenu à combler.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif pour la séance à venir. Seul un retour au-dessus des 3 085 points viendrait relancerait le mouvement acheteur.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance des prix à la production industrielle allemande à 08h00, l'indice ZEW à 11h00 et les mises en chantier et permis de construire américains à 14h30. (Heure de Paris)

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Certificat Société Générale R073B est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Retour brutal sous les 3 000 pts, la grèce et l'italie pèsent (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Retour brutal sous les 3 000 pts, la grèce et l'italie pèsent (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI