Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 806.20 +1.35 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Réaction acheteuse, dans un marché en souffrance

vendredi 7 décembre 2018 à 08h33

(BFM Bourse) - Nous avons assisté à une séance de capitulation hier à la Bourse de Paris (pas d'abdication, la nuance est importante). Avec le "concours" de l'ensemble des secteurs, en particulier du secteur technologique, le CAC 40 a perdu 3,32% à 4 780 points, dans des volumes relativement nourris, mais pas exceptionnels. Une configuration finalement assez classique à ce stade d'un mouvement correctif secondaire de cette nature.

Il faut remonter au 24 juin 2016, pour observer une telle déconfiture. Ce jour-là, l'annonce du résultat du référendum en Grande-Bretagne en vue de la sortie de l'Union européenne avait provoqué un séisme. Actuellement, c'est la conjonction de sources de tourments majeurs, et d'un manque de visibilité, qui pèse lourdement sur les actions, actifs à risque par excellence.

Au chapitre macroéconomique, les investisseurs viennent de prendre connaissance hier des résultats de l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing), en avant-goût du rapport mensuel fédéral sur l'emploi américain au mois de novembre (ce vendredi). Selon le cabinet, l'économie américaine a crée 179 000 postes dans le secteur privé non agricole, en retrait significatif par rapport à octobre, et nettement sous la cible. Légère déception également pour les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 26 novembre au 02 décembre, à 231 000 unités, soit 5 000 au-dessus du consensus.

Le taux de chômage aux Etats-Unis est attendu stable à 3.7% de la population active. Verdict à 14h30.

L'indicateur PMI d'activité dans les services (ISM) est ressorti en revanche en hausse pour le mois de novembre, à 60.7, là où en moyenne, les analystes et économistes interrogés voyaient une contraction notable à 59.1.

Côté valeurs, toutes les valeurs du CAC 40 ont terminé dans le rouge, sans exception. Le secteur technologique était particulièrement touché, à l'image de STMicroelectronics (-5,98% à 12,11 euros), Cap Gemini (-6,42% à 96,62 euros), ou Atos (-6,50% à 67,66 euros). Une note publiée par la banque britannique Barclays sur les risques de sous-performance du secteur technologique a lourdement pesé.

Genfit (+5,94% à 21,40 euros) a annoncé le succès d'une étude sur l'élafibranor dans une maladie chronique du foie (la PBC), avec des résultats qui se comparent favorablement à ceux du seul traitement aujourd'hui homologué .

Latécoère a plongé de 18,37% à 2,60 euros à cause d'une croissance plus... rapide que prévu du chiffre d’affaires de sa branche systèmes d'interconnexion. Les explications du paradoxe, à retrouver ici.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont regagné du terrain en cours de séance jeudi, limitant les pertes significativement, voire parvenant à clôturer dans le vert pour les valeurs technologiques, avec l'appui des ces cadres éminents de la Fed, dont les propos de plus en plus accommodants ont plu. La perspective de voir la Fed relever un peu le pied dans son processus de remontée des taux fédéraux a été de nature à encourager quelques rachats à bon compte.

Le Dow Jones n'a perdu que 0,32% à 24 947 points, très loin de ses points bas du jour jeudi, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, est même parvenu à grappiller 0,42% à 7 188 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé symboliquement dans le rouge (-0,15% à 2 695 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1300$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52.20$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre en priorité le rapport fédéral mensuel sur l'emploi privé aux Etats-Unis pour le mois de novembre, à 14h30. A suivre également les données révisées de la croissance en Zone Euro au troisième trimestre à 11h00, et les données préliminaires de la confiance du consommateur américain (Université du Michigan) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Capitulation, mais pas abdication, donc...

Le marché d'actions français a perdu beaucoup de terrain, tout au long de la séance hier, qui a laissé pour trace une bougie d'école en marubozu noir, qui ne doit sa toute petite ombre basse qu'au fixing de clôture. Cette souffrance, tout secteur confondu, de façon quasi linéaire tout au long de la journée, en dit long sur la perte de confiance des investisseurs.

Néanmoins, rien ne nous dit que le marché ne va pas aller chercher plus bas, à terme. C'est-à-dire après formation d'une phase de réaction technique de contestation, sur laquelle nous devrons mesurer précisément le degré de participation...

A terme justement, la présence par exemple d'un gap d'épuisement suivi d'un mouvement final d'abdication devra nous aiguiller vers la construction d'un scénario de retournement, et nous orienter de façon contre-intuitive à l'achat vers les grosses capitalisations qui ont le plus souffert ces dernières semaines. Nous y reviendrons le moment venu.

Avis positif à l'échelle de ce vendredi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4746.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale 0039S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5445.00
Support(s) :
4746.00 / 4473.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Réaction acheteuse, dans un marché en souffrance (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Réaction acheteuse, dans un marché en souffrance (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -3.32 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat