Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AVIATION LATECOERE

LAT - FR0000032278 SRD PEA PEA-PME
2.580 € -0.96 % Temps réel Euronext Paris

Aviation latecoere : L'équipementier aéronautique Latécoère victime de son succès commercial?

jeudi 6 décembre 2018 à 12h19
L'action Latécoère au plus bas depuis 2010

(BFM Bourse) - Le groupe chute jeudi en Bourse à cause d'une croissance plus... rapide que prévu du chiffre d’affaires de sa branche systèmes d'interconnexion. En effet, la mise en route d'important contrats remportés cette année nécessite une augmentation de la capacité synonyme de hausse des coûts, ce qui affectera les flux de trésorerie l'an prochain.

L'équipementier dans l'aéronautique Aviation Latécoère, qui célèbre ce mois-ci son centenaire, fait face à un arbitrage délicat : en donnant la priorité à ses clients, le groupe mécontente les investisseurs. L'action perd 19,6% à 2,56 euros jeudi vers 11h30 après une mise à jour de ses perspectives financières pour 2019.

Mercredi soir, le groupe Latécoère a indiqué dans un communiqué que sa branche systèmes d'interconnexion -où le groupe occupe plusieurs positions de numéro 1 mondial- connaissait une croissance plus rapide que prévu de son chiffre d'affaires grâce à des gains des parts de marché avec l'obtention de nouveaux contrats "très importants", comme la fourniture de réseaux de câbles destinés aux systèmes de divertissement en vol (in-flight entertainment) que produit le groupe Thales qui équipent de nombreux nouveaux appareils aussi bien que des avions existants sous forme de retrofit.

Cette tendance "constitue un important moteur de croissance pour la branche et pour le groupe" en 2019, et devrait conduire à afficher l'an prochain une croissance organique "significative" du chiffre d'affaires l'an prochain, alors que Latécoère anticipait jusqu'ici une moindre croissance à cet horizon. Cependant, l'ampleur des nouveaux contrats nécessite une augmentation de la capacité et génère des coûts de démarrage importants, reconnaît la direction, qui s'attend toutefois à ce que la marge se redresse à partir de 2020.

Une marge opérationnelle en baisse

Par ailleurs l'autre branche de l'entreprise, dédiée aux aérostructures (portes d'avion, pièces de fuselages...) verra ses revenus affectés par l'accélération du déclin de programmes plus anciens (les Embraer E1 et Airbus A330 notamment). De plus, la défection d'un fournisseur majeur a obligé Latécoère à mettre en place un programme d'internalisation de certains pièces essentielles, un processus qui devrait repousser au-delà de 2019 l'effet des réductions de coûts découlant de la restructuration de son site de Toulouse.

De ce fait, le groupe s'attend à afficher l'an prochain une marge opérationnelle récurrent simplement positif et une consommatrice nette de trésorerie, alors qu'il misait jusqu'ici sur une marge opérationnelle et un free cash-flow opérationnel comparables à ceux de 2017 (à savoir une marge de 7,8% et des flux de trésorerie opérationnels de 29,4 millions d'euros).

Considérant que le redressement des marges est "décalée momentanément", le bureau d'études Midcap Partners réitère son conseil d'achat en suggérant de mettre à profit "tout décrochage excessif du titre". "Sa dynamique commerciale restaurée et sa profonde transformation au plan industriel favoriseront un puissant sursaut des performances opérationnelles et financières de Latécoère à partir de 2020", estime l'analyste Gilbert Ferrand.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AVIATION LATECOERE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.90 % vs -1.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat