Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Pression de la problématique commerciale et de l'industrie chinoise

jeudi 14 novembre 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a marqué une respiration mercredi (-0,21% à 5 907 points), dans des volumes quelconques, les investisseurs marquant leur attentisme, sans pour autant céder à la tentation de prises de profits marquées, avec le manque de certitude sur le dossier commercial sino-américain. Par ailleurs, l'exacerbation des tensions à Hong-Kong continue de préoccuper les salles des marchés. L'euphorie est mise de côté.

Lors d'une intervention à l'Economic Club de New York mardi, Donald Trump s'est contenté de se dire optimiste sur un accord commercial bilatéral, tout en affirmant qu'il était prêt à relever encore les droits de douane sur les produits chinois en l'absence de celui-ci. Les discussions semblent apparemment achopper actuellement sur le fait que la Chine souhaite une levée des taxes déjà en place, et non seulement l'abandon du projet d'imposer des taxes prévues le 15 décembre.

Au chapitre macroéconomique, les investisseurs auront apprécié la dynamique de la production industrielle dans l'union monétaire, en progression surprise de 0.1% en septembre, nettement au-delà de la cible. Des chiffres plaisants, après la très vive progression de l'indice ZEW de la confiance des investisseurs en Allemagne, publié la veille. Mais le principal rendez-vous statistique concernaient hier l'inflation américaine. Les prix dans leur acceptation la plus large sont ressortis en hausse de 0.4% d'un mois sur l'autre (au-delà de la cible). En revanche, hors alimentation et énergie (éléments jugés volatils), la dynamique s'avère parfaitement conforme aux attentes pour octobre, en hausse mensuelle de +0,2%.

Côté valeurs, Akka Technologies (+7,68% à 61,70 euros) a dominé les débats sur le Compartiment A de la cote parisienne, avec des ventes au T3 au-delà des attentes.

Un certain nombre de dossiers défensifs terminaient en territoire posait la séance, à l'image de Pernod Ricard (+0,95% à 169,65 euros), Air Liquide (+0,97% à 119,75 euros), EssilorLuxottica (+1,88% à 137,85 euros), ou Danone (+1,48% à 75,18 euros).

Saint Gobain a reculé de 3,50% à 36,72 euros, les investisseurs accueillant avec circonspection sa plus grosse acquisition depuis plus de 10 ans.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices étaient en "mode" consolidation mercredi, en raison de la prudence accrue des opérateurs sur les dossiers commerciaux. Seul le Dow Jones (+0,33% à 27 783 points) est parvenu à quelque peu tirer son épingle du jeu, avec Walt Disney (+7,32% à 148,72$), avec le mode de calcul propre à l'indice. Le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique a cédé 0,05% à 8 482 points, et le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé à des niveaux proches de l'équilibre, mais symboliquement dans le vert (+0,07% à 3 094 points).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0990$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57.50$.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité la première estimation du PIB en Zone Euro à 11h00, les créations de postes dans le secteur privé en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis: l'indice des prix à la production à 14h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, ainsi que les stocks de pétrole à 17h00.

A suivre en priorité demain l'inflation en Zone Euro (IPC) à 11h00.

Dans l'immédiat, la déception est grande concernant les chiffres de la production industrielle chinoise en septembre, en hausse annualisé de 4.7%, très loin de la cible.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare de la cote tricolore a réalisé une extension haussière significative depuis le début de la semaine passée, dans des volumes discrets au départ, puis de plus en plus consistants, libérant son énergie acheteuse après franchissement de résistance. Une phase de respiration des cours, à court terme, est l'option privilégiée. C'est la condition nécessaire à une nouvelle accumulation d'énergie.

La structure-même de cette consolidation (diamant, à plat, vaste triangle, avec plus ou moins de "retracement", dynamique des volumes, etc...) sera prédictive.

L'engagement dans cette phase de respiration est imminent.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C529S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5700.00 / 5612.00 / 5226.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pression de la problématique commerciale et de l'industrie chinoise (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pression de la problématique commerciale et de l'industrie chinoise (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat