Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SAINT GOBAIN

SGO - FR0000125007 SRD PEA PEA-PME
34.690 € -4.36 % Temps réel Euronext Paris

Saint gobain : Saint-Gobain poursuit son recentrage en signant sa plus grosse acquisition depuis plus de 10 ans

mercredi 13 novembre 2019 à 12h08
Saint-Gobain poursuit son recentrage stratégique

(BFM Bourse) - Dans le sillage de l'acquisition de l'américain Continental Building Products pour 1,4 milliard de dollars, le PDG de Saint-Gobain Pierre-André de Chalendar a annoncé que le groupe allait continuer à examiner les possibilités de croissance externe en 2020. Le titre du spécialiste tricolore des matériaux de construction recule.

Saint-Gobain et Continental Building Products ont annoncé mardi soir avoir conclu un accord en vue de l’acquisition par le groupe français de l’intégralité des actions de Continental Building Products pour un montant de 37 dollars par action, dans le cadre d’une opération en numéraire représentant une valeur d’entreprise totale d’environ 1,4 milliard de dollars (environ 1,3 milliard d’euros). L’opération, la plus importante depuis 2008 et l'acquisition du fabricant allemand de mortiers industriels Maxit pour 2,1 milliards d'euros, a été approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration de Saint-Gobain et de Continental Building Products, est-il précisé dans le communiqué commun.

Ce dernier indique également que "le prix convenu représente une prime de 34,4% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes des 60 derniers jours au 11 novembre 2019, soit un multiple (avant synergies) d’environ 11 fois l’Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) ajusté 2019 estimé de Continental Building Products de 130 millions de dollars selon le consensus des analystes financiers, et un multiple de 7,9 fois l’Ebitda après prise en compte des synergies en année pleine".

"Complémentarité géographique"

Basé en Virginie près de Washington, Continental Building Products emploie 645 personnes et devrait donc dégager en 2019 un excédent brut d'exploitation de 130 millions de dollars sur un chiffre d'affaires estimé à 510 millions de dollars, selon un consensus d'analystes cité mardi par Saint-Gobain. "La société offre une importante complémentarité géographique avec les installations nord-américaines de Saint-Gobain, un bon ancrage dans les géographies à forte croissance de l'Est et du Sud-Est des Etats-Unis et un niveau de rentabilité élevé", relève le spécialiste des matériaux de construction et de distribution dans le communiqué publié mardi après Bourse.

Cette acquisition "va nous permettre d'offrir à nos clients une palette de produits, de solutions, de services plus larges et plus intégrés pour accroître le profil de croissance du groupe en Amérique du nord", a expliqué mercredi lors d'une conférence téléphonique le PDG du groupe, Pierre-André de Chalendar. Elle va également renforcer la position du groupe français sur l'important marché de la plaque de plâtre aux Etats-Unis. "Tout en y étant un acteur de premier plan, nous étions néanmoins sous-représenté dans le métier du gypse (plaque de plâtre, NDLR)", a précisé le directeur général délégué du groupe Benoit Bazin. La plaque de plâtre est par ailleurs la "première activité industrielle" du groupe aux 180.000 collaborateurs dans le monde, actif sur ce segment dans une soixantaine de pays.

Du côté du spécialiste américain de la plaque de plâtre, le président Edward Bosowski et le directeur général Jay Bachmann ont salué "un grand jour pour pour Continental Building Products, nos actionnaires, clients et employés, qui marque l’aboutissement du remarquable travail et du talent de nos équipes". Les dirigeants considèrent Saint-Gobain comme le "partenaire stratégique idéal disposant des ressources nécessaires pour soutenir notre développement et notre engagement d’excellence opérationnelle, ainsi que pour créer une plateforme globale qui nous permettra de maintenir un service client de première qualité". "Nous sommes convaincus que cette transaction est un aboutissement exceptionnel pour nos actionnaires" ajoutent-ils.

Saint-Gobain poursuit son recentrage stratégique

L'opération doit "créer de la valeur au plan financier, notamment avec un montant de synergie de coûts, dans les achats, dans la logistique, dans les opérations et dans les fonctions support, qui s'élève à 50 millions de dollars à compter de la troisième année", avance Benoit Bazin. Approuvée par les conseils d'administration des deux parties, l'acquisition en numéraire devrait être finalisée au second semestre 2020. Cette opération, la plus importante de Saint-Gobain depuis plus de 10 ans, s'inscrit dans la stratégie de recentrage stratégique du groupe sur un portefeuille d'activités cohérentes et créatrices de valeur. Elle "marque une nouvelle étape dans la stratégie de croissance du groupe [et] témoigne de notre dynamisme et de notre volonté résolument offensive", a souligné Pierre-André de Chalendar.

Dans le cadre de ce recentrage stratégique, Saint-Gobain entend notamment se développer dans les pays émergents, qui constituent des marchés à fort potentiel, et souhaite par ailleurs se renforcer sur les marchés où il est déjà bien installé. Le groupe, qui a déjà annoncé une douzaine d'acquisitions cette année, "continuera d'examiner les possibilités d'acquisition en 2020" a annoncé son dirigeant.

En parallèle, Saint-Gobain avait pour objectif de céder pour plus de 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires d'ici la fin 2019. Un objectif "déjà dépassé", a rappelé Pierre-André de Chalendar, les cessions atteignant aujourd'hui 3,3 milliards d'euros d'activité. Le groupe de matériaux de construction avait annoncé en octobre un chiffre d'affaires en hausse de 4,4% à 10,79 milliards d'euros au troisième trimestre, soutenu par des volumes en hausse et un rebond de sa performance en Amérique du Nord.

À la Bourse de Paris, l'accord en vue de l'acquisition de Continental Building Products est mal accueilli par les investisseurs, le titre Saint-Gobain enregistrant l'une des plus fortes chutes au sein de l'indice phare vers 11h30 (-2,5% à 37,1 euros). Depuis le 1er janvier néanmoins, l'action Saint-Gobain avance toujours de près de 30% (+27,5%), ce qui permet à la capitalisation du spécialiste des matériaux de franchir de nouveau le seuil des 20 milliards d'euros (à 20,28 milliards). À New York, le titre Continental Bulding Products a en revanche décollé de 11,6% mardi en clôture, au plus haut depuis octobre 2018.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SAINT GOBAIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs -3.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat