Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Perte brutale d'appétit pour le risque
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 186.59 -0.07 % Temps réel Euronext Paris
5 181.15Ouverture : 5 218.56+ Haut : 5 172.78+ Bas :
+0.10 %Perf Ouverture : 5 190.17Clôture veille : 2 484 100 KVolume :

CAC 40 : Perte brutale d'appétit pour le risque

(Tradingsat.com) - Changement brutal de psychologie de marché à La Bourse de Paris, qui a fini dans le rouge vif jeudi soir, déçue par le discours du nouveau président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, qui a douché les espoirs d'une intervention massive de son institution face à la crise avant un sommet européen crucial pour la zone euro qui débute dans la soirée à Bruxelles. La BCE a par ailleurs abaissé, comme attendu, son taux de refinancement (refi) de 1,25% à 1%.

L'indice CAC 40 a clôturé hier soir en repli de 2.53% à 3 095 points, pénalisé par les valeurs cycliques à l'image d'Alstom (-7.65% à 23.645 euros), Vallourec (-5.80% à 46.95 euros) et Peugeot (-7.26% à 12.46 euros), le constructeur automobile ayant en plus fait l'objet d'une dégradation de broker.

Journée également difficile pour le secteur bancaire, BNP Paribas ayant chuté de 5.70% à 31.11 euros avec Société Générale (-4.50% à 19.10 euros) et Crédit Agricole (-4.34% à 4.605 euros). A noter que l'Autorité bancaire européenne (EBA) a publié jeudi soir sa recommandation ainsi que les résultats définitifs concernant les besoins de recapitalisation de 71 banques européennes, estimés au total à près de 115 milliards d'euros.

Mêmes causes, mêmes effets de l'autre côté de l'Atlantique, où les marchés actions, sous pression au début du sommet européen de Bruxelles, se sont repliés, à l'image du Dow Jones Industrials qui reflue sous les 12 000 points (-1.63% à 11 998 points) ou de l'indice à dominante technologique du Nasdaq Composite (-1.99% à 2 596 points). Le S&P, indice plus large, s'est replié de 2.11%, à 1 234 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 sur le marché des changes, l'Euro se traitait, en repli, à un niveau proche des 1.33$. En Europe, le baril de brent se négociait à 107$ environ. Des indicateurs précieux, qui confirment la perte d'appétit court terme des opérateurs pour les actifs dits à risque.

Du point de vue de l'analyse technique, la bougie tracée hier, en quasi marubozu noir, ainsi que la force des volumes de transaction en disent long sur la rupture dans la psychologie de marché sur l'indice phare français. L'intense niveau de participation sur ce changement de trend court terme confirme l'hypothèse d'un retour à la tendance initiale baissière. Dans l'immédiat, un retour sur le seuil hautement psychologique matérialisé par les 3 000 points est l'option la plus probable.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif pour la séance à venir. On prendra soin de noter cependant qu'un franchissement des 3 245 points raviverait la tension à l'achat.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance de la balance commerciale du Royaume-Uni à 10h30, de la balance commerciale des Etats-Unis à 14h30 et de l'indice de confiance de l'Université du Michigan à 15h55. (Heure de Paris)

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Certificat Société Générale R652B est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Perte brutale d'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Perte brutale d'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI