Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Optimisme prédominant, même sans repères américains
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 386.83 -0.23 % Temps réel Euronext Paris
5 411.71Ouverture : 5 411.71+ Haut : 5 382.50+ Bas :
-0.46 %Perf Ouverture : 5 399.09Clôture veille : 2 694 070 KVolume :

CAC 40 : Optimisme prédominant, même sans repères américains

(Tradingsat.com) - En l'absence de repères en provenance de Wall Street, resté clos en raison des traditionnelles fêtes de Thanksgiving, le marché parisien a pris de la hauteur jeudi (+0,50% à 5 379 points pour le CAC 40), dans le sillage de bons indicateurs macroéconomiques.

Les investisseurs se sont donc concentrés sur la publication des indices d'activités PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats) pour les services et l'activité manufacturière. Ces chiffres sont dans l'ensemble très bons, et au-delà des attentes pour ce mois de novembre. Pour les données synthétique à l'échelle de l'ensemble de la Zone Euro, le PMI manufacturier atteint la barre des 60, soit le plus haut de l'historique dont nous disposons sur cet indicateur. Progression également sur le front des services, à 56,2 contre 55,0 en octobre.

Des chiffres qui ont soutenu un peu plus l'Euro, et donc freiné un peu les ardeurs acheteuses des opérateurs sur actions. L'Euro/Dollar avait déjà fortement progressé la veille dans le sillage des "Minutes" de la Fed, traditionnel compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire. En effet, alors que comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, les probabilités d'un troisième relèvement du loyer du Dollar sur l'année en cours étaient à ce stade particulièrement fermes, l'hypothèse d'un statu quo pour l'échéance de décembre (FOMC) revient dans la partie, dans le sillage des commentaires de certains membres du Comité de politique monétaire de la Fed, qui préfèrent attendre que l'inflation montre des signes plus tranchants. La barre des 2% de hausse des prix en rythme annuelle a été évoquée comme hypothèse de travail.

Côté valeurs, EDF (+5,60% à 10,84 euros) était particulièrement recherché alors que des informations de presse font état d'une restructuration au niveau du groupe. En effet, d'après BFM Business (qui détient ce site), Nicolas Hulot mènerait une réflexion sur l’"architecture d’EDF" pour répondre aux deux priorités que sont la gestion du parc nucléaire et le développement des énergies renouvelables.

Jeudi noir pour Innate Pharma (-40,07% à 5,28 euros). Dans un communiqué, la biotech a annoncé que malgré la bonne tolérance de lirilumab, "l'évaluation de l`efficacité des combinaisons en cours, notamment avec nivolumab dans un grand nombre de patients atteints d`un cancer épidermoïde de la tête et du cou, n`a pas démontré de bénéfice évident pour les patients ni fourni de perspective de développement claire."

Nous rappelons que Wall Street restait fermé hier en raison du jour férié de Thanksgiving. La cotation reprend ce vendredi, pour une journée toutefois écourtée. Les repères seront donc moins significatifs.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1850$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 58,40$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, et les premières estimations des indices PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats) pour les services et l'industrie aux Etats-Unis à 15h45.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du lundi 27 novembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC a mis fin dès le 16/11 a une série ininterrompue de huit séance de baisse, soit un mouvement correctif sain, qui s'inscrit classiquement dans un mouvement haussier de fond.

Ces huit séances constituent clairement un rejet graphique sur support (pullback), à savoir une vague baissière mineure (concentrée dans le temps) qui prend place au sein d'une vague haussière majeure, bien plus ample, et construite dans le temps, par une succession bien plus longue de séances de hausses modérées. Et c'est cette dernière qui définit le consensus de fond.

Bien que les probabilités d'atteinte de "points bas", le mercredi 15 novembre en séance, soient fortes à ce stade, nous avons encore besoin de garanties, notamment sur le front des volumes, pour étayer l'idée d'une reprise franche. Néanmoins, la structure de la bougie tracée hier, en englobante haussière, constitue un signe encourageant.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5257.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale F849S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5257.00 / 5145.00 / 5081.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -2 % / -5 % / -6 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Optimisme prédominant, même sans repères américains (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Optimisme prédominant, même sans repères américains (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...