Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 040.91 +2.68 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Nouveau test des 5 000

mardi 7 juillet 2020 à 08h30

(BFM Bourse) - Le CAC 40 a gagné 1,49% à 5 081 points lundi, les investisseurs fermant les yeux sur la résurgence de nouveaux cas de coronavirus dans le monde -et sur l’avance de Joe Biden dans les sondages, alors que l'élection du candidat démocrate pourrait avoir des conséquences importantes sur les marchés boursiers, notamment via la hausse de fiscalité qu'il souhaite imposer aux entreprises. Les opérateurs ont choisi de suivre l'orientation très favorable de la Bourse chinoise... elle même téléguidée par un lobbying étatique rarement observé. Shangai a gagné 5.71% lundi.

En Europe, le gouverneur de la Banque de France a déclaré dimanche que l'économie française semblait rebondir au moins aussi vite et peut-être plus vite encore que prévu initialement. Christine Lagarde s'est également voulue optimiste samedi, jugeant que si la crise économique engendrée par la pandémie de Covid-19 va "changer profondément" l'économie mondiale, vers plus d'écologie et de numérisation, l'Europe est en "excellente position" pour tirer profit de cette mutation.

Sur le front épidémique, un coup d'oeil sur les dernières statistiques américaines fait pourtant froid dans le dos. Selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, dont les travaux font autorité en la matière, le nombre de nouveaux cas quotidiens explose depuis le 15 juin et dépasse désormais régulièrement la barre des 50 000, alors que dans le même temps, Donald Trump continue de minimiser cette crise sanitaire. Le coronavirus gagne dangereusement du terrain également au Brésil, en Inde et en Australie.

Les chiffres statistiques européens de la matinée de lundi sont ressortis contrastés, avec des déceptions nettes (commandes industrielles allemandes de mai, indice Sentix de confiance des consommateurs) et une satisfaction (dynamique de reprise des ventes au détail en Zone Euro). Ces dernières ont bondi de 17.8% d'un mois sur l'autre en mai, très largement au-delà des attentes. Outre Atlantique, l'indicateur d'activité dans les services (PMI non manufacturier ISM) a explosé à la hausse à 57.1, très largement au-delà du consensus (50). Le mois dernier, l'indicateur ressortait à 45.4.

Côté valeurs, le secteur banque / assurance, l'automobile au sens large, et plus globalement les principales cycliques ont amplifié les variations du CAC, à l'image de CNP Assurances (+4,69% à 10,71 euros), Société Générale (+3,96% à 15,866 euros), Renault (+4,40% à 23,275 euros), Faurecia (+3,78% à 34,91 euros), Imerys (+3,86% à 31,18 euros) ou Eramet (+4,35% à 33,61 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont poursuivi leur prise de hauteur lundi, au lendemain d'une pause prolongée, à l'image du Dow Jones (+1,78% à 26 287 points) ou du Nasdaq Composite (+2,21% à 10 433 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,59% à 3 179 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1300$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40,30$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité la balance commerciale française à 08h45, et les nouvelles offres d'emploi (JOLTS) aux Etats-Unis à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le seuil hautement psychologique des 5 000 points, après un long combat entre acheteurs et vendeurs, a cédé jeudi. Une mobilisation à l'achat, avec une fédération sectorielle, est encore nécessaire à la qualification durable de ce seuil en support majeur, mais le symbole est marquant. Le pullback de vendredi, très précoce et sans grande participation, n'a pas pour sa part valeur de confirmation. Par ailleurs, les pertes en cours de séance vendredi et lundi ne militent pas pour une extension rapide. Avis neutre ce lundi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5213.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 6608S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5213.00 / 5509.00 / 5725.00
Support(s) :
5000.00 / 4770.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Nouveau test des 5 000 (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Nouveau test des 5 000 (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs +1.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat