Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Marchés sous tensions avant le pib us
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

CAC 40 : Marchés sous tensions avant le pib us

(Tradingsat.com) - Le Cac 40 a réussi à ouvrir la séance sur une belle hausse de près de 1.40% en se hissant au-dessus des 3800 points. L'indice a oscillé une bonne partie de la matinée autour de ce seuil avant de lâcher du lest. La situation a même basculé à la baisse en dernière partie de séance, puis la place parisienne s'est placée sur un terrain glissant qui l'a emporté en clôture sur un plus bas à 3689 points, en repli de -1.89% dans un volume d'échanges de 4 Milliards d'euros. Cette crise de confiance qui a secoué les marchés trouve de nouveau son origine du côté des indicateurs américains dont la teneur a déçu mais pas seulement les valeurs financières ont été affectées par les commentaires de Standard & Poor's au sujet de la situation du système bancaire britannique. Sur le plan macroéconomique, les commandes de biens durables US n'ont enregistré qu'une faible progression et les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont révélées supérieures aux attentes. Concernant les titres, ArcelorMittal a chuté de -3.66% suivi par des valeurs liées au secteur de la construction comme Schneider (-3.65%) ou Bouygues (-3.25%). Quelques titres ont tout de même réussi à tirer leur épingle du jeu au premier rang desquels STMicroelectronics en hausse de +1.53% ou Unibail-Rodamco (+1.27%). L'ambiance n'était guère à l'optimisme de l'autre côté de l'Atlantique et les indices ont accusé le coup, le Dow Jones a lâché -1.13% et le Nasdaq s'est enfoncé de -1.90%, l'indice était nottement affecté par les trimestriels décevants de certaines valeurs technologiques : Motorola, le fabricant de téléphonie mobile, fait parti de celles-ci et a chuté de -12.40%. A noter la levée des doutes sur la reconduction de Ben Bernanke qui va finalement pouvoir briguer un deuxième mandat de quatre ans à la tête de la Fed, la validation de son élection devrait avoir lieu en fin de semaine.

Graphiquement en seulement 3 heures hier, le Cac 40 a anéanti tout espoir de réaction haussière à partir de la borne basse d'un précédent grand canal haussier de moyen terme, vers 3750 points. C'est un coup dur pour la tendance, et il faut maintenant s'attendre à voir le marché entamer une nouvelle vague de repli et refluer en direction du support des 3615 points, soit des niveaux de fin novembre dernier. Sous une nouvelle zone de résistance constituée par la moyenne mobile à 100 jours (tracée en orange), et une droite horizontale, vers 3820/3810 points, la situation incite à une grande prudence.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3820 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3670 points relancerait la pression vendeuse.

L'agenda du jour s'organisera autour des données avancées du PIB américain pour le quatrième trimestre dont la publication est prévue pour 14h30. Suivra à 15h45, l'indice PMI de Chicago. (Heure de Paris)

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Marchés sous tensions avant le pib us (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Marchés sous tensions avant le pib us (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...