Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.14 -0.84 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les marchés d'actions n'ont plus la cote

jeudi 25 octobre 2018 à 08h39

(BFM Bourse) - Plombé par Wall Street en fin de séance à Paris, le marché français n'est toujours pas parvenu à stopper l'hémorragie, et a perdu 0,29% à 4 953 points pour son indice phare, le CAC 40 dans des volumes d'échanges en légère hausse.

L'affaire du journaliste dissident Jamal Kashoggi continue d'empoisonner les relations diplomatiques entre Etats-Unis et Arabie Saoudite, et de créer un climat délétère bien au-delà des simples relations bilatérales entre ces deux pays. Alors que la communauté internationale réclame des éclaircissements sur l'affaire, en particulier depuis que M. Erdogan, Président de la Turquie, a annoncé que le journaliste saoudien a été victime d'un assassinat barbare, les regards se tournent vers le Royaume. Le Prince héritier, qui s'est enfin exprimé hier, a pour sa part parlé "d'incident hideux"...

Le dossier budgétaire italien continue pour sa part également de comprimer l'appétit pour les actions, et pour la monnaie unique, alors que les salles des marchés se préparent à un long bras de fer entre le gouvernement italien et la Commission Européenne. Scène surréaliste hier, où en protestation contre les exigences de Bruxelles, un euro-député italien a littéralement piétiné les notes de Pierre Moscovici, Commissaire Européen aux Affaires économiques et financière...

C'est dans ce contexte houleux que la Banque Centrale Européenne (BCE) achève ce jeudi une réunion de deux jours de son Conseil des Gouverneurs. Si à l'issue de cette réunion, un statu quo sur les taux, à un niveau historiquement bas, est largement anticipé, le contenu de la conférence de presse, et les éventuelles inflexions dans les éléments de langage employés, seront scrutés. La BCE entend toujours arrêter définitivement son programme de rachats d'actifs (QE) à la fin du mois de décembre.

Au chapitre macroéconomique, le principal catalyseur de l'accélération de la baisse vient de la publication d'indicateurs d'activité particulièrement dégradés sur le vieux continent. Décortiquons dans un premier temps les résultats synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro pour ces PMI. Pour l'industrie, le PMI est ressorti en baisse en première estimation à 52.1 ce mois-ci contre une cible à 53.0 et pour les services, le PMI est ressorti en baisse également, à 53.3, sous la cible à 54.5.

Côté américain, les stocks de brut américains ont augmenté de nouveau fortement (+6,3 millions de barils), ce qui porte la hausse sur les cinq dernières semaines à près de 30 millions de baril.

Côté valeurs, Bic (+6,14% à 82,05 euros) a confirmé ses prévisions financières pour l'année malgré un durcissement de ses marchés.

Malgré de bons résultats, STMicroelectronics (-10,02% à 12,165 euros) souffre d'un marché des semi-conducteurs qui ralentit.

Vinci (+3,71% à 77,22 euros) a annoncé un chiffre d'affaires trimestriels en hausse supérieure aux attentes, et a confirmé ses ambitions sur l'année 2018.

Safran (+3,99% à 109,40 euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 5,35 milliards d'euros au troisième trimestre. Des résultats qui font grimper le titre en Bourse, d'autant que le groupe français spécialiste de l'aéronautique et de la défense confirme également ses perspectives pour l'année en cours.

Contre le marché, Kering (+4,79% à 370,0 euros) était recherché, avec la dynamique baissière de l'Euro et l'annonce de ses ventes trimestrielles. En particulier, le groupe a souligné que sa marque phare Gucci -plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur le trimestre- bénéficiait de la poursuite d’une très forte dynamique de croissance, saine et équilibrée.

A suivre Peugeot qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de près de 8% au troisième trimestre, en particulier grâce au redressement d'Opel.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions, sans mouvement de panique toutefois, ont cédé beaucoup de terrain mercredi, à l'image du Dow Jones (-2,41% à 24 583 points) ou du Nasdaq Composite (-4,43% à 7 108 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 3,09% à 2 656 points. Les avertissements sur résultats (profit warning) en cascade ont lourdement pénalisé les marchés d'actions, concurrencés désormais frontalement par le marché obligataire, et le Dollar sur les changes.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1410$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 66,30$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre, outre l'issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs de la BCE (13h45) et sa conférence de presse (14h30): l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, et pour les Etats Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les stocks des grossistes à 14h30, la balance commerciale des biens à 14h30, les commandes de biens durables à 14h30, les ventes de logements en cours à 16h00, et le Livre Beige de la Fed à 20h00. Un calendrier statistique qui continue de se densifier, donc, au fur à et mesure de l'avancée de la semaine.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le seuil graphique psychologique des 5 000 points est désormais rompu, et dans ce contexte d'incapacité de l'indice à confirmer le moindre rebond de contestation, une accélération des dégagements est à prévoir. L'indice phare tricolore s'engage désormais formellement dans la seconde phase de l'épisode correctif majeur amorcé le 4 octobre. L'effet d'aspiration d'un ancien gap haussier, du 1er mars 2017, dont la borne basse vaut 4 865 points, va désormais se faire sentir à court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V369S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4930.00 / 4806.00 / 4746.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les marchés d'actions n'ont plus la cote (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les marchés d'actions n'ont plus la cote (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat