Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 797.98 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les inquiétudes ne se dissipent pas

lundi 29 octobre 2018 à 08h31

(BFM Bourse) - En dépit d'une remontée significative en fin de séance vendredi, le marché parisien a terminé nettement dans le rouge, une nouvelle fois (-1,29% à 4 967 points), alors que la série de profit warnings (avertissements sur résultats) particulièrement crispante s'est poursuivie. Et ce alors qu'aucun progrès notable ne se manifeste sur le front des principaux facteurs d'inquiétude pour l'économie mondiale (guerre commerciale, dissensions européennes, géopolitique...)

Pour rappel l'affaire Khashogghi, sur laquelle au demeurant l'Arabie Saoudite commence à évoquer pour la première fois une forme de préméditation, continue d'empoisonner les relations diplomatiques entre Washington et Riyad, et par ricochets, bien au-delà.

Le bras de fer entre Rome et Bruxelles au sujet du budget national 2019 pose des questions, par ailleurs, sur l'avenir de l'Union Européenne, ou du moins de la redéfinition de ses institutions et prérogatives. Le dossier a atteint des sommets de nervosité mercredi, avec une scène surréaliste, où en protestation contre les exigences de Bruxelles, un euro-député italien a piétiné les notes de Pierre Moscovici, Commissaire Européen aux Affaires économiques et financière.

Au final sur l'ensemble de la semaine passée, l'indice phare parisien aura perdu 2,31%.

Au chapitre macroéconomique vendredi, les opérateurs ont pris connaissance des chiffres du Produit Intérieur Brut (PIB) aux Etats-Unis pour le troisième trimestre. La croissance économique, selon les données avancées du Département du Commerce a certes ralentit son rythme (+3,5% en rythme annualisé) mais moins que ne le laissait augurer la cible (+3,3%). Pour rappel, selon les données définitives corrigées à la hausse au deuxième trimestre, la croissance était alors de 4.2%. Nous insistons sur le fait qu'il s'agit de données avancées, et que les données définitives pourront le cas échéant présenter un écart.

Côté valeurs, Valeo a plongé de 21,02% à 23,59 euros dans des volumes spectaculaires de près de 9 millions de pièces, sur un profit warning (avertissement sur résultats).

SEB a chuté de 10,94% à 123,80 euros, après la publication d'un troisième trimestre pour le moins contrasté.

TechnipFMC a perdu 5,27% à 23,19 euros, dans le contexte de l'érosion de sa marge (publication mercredi). D'une manière générale, l'ensemble du secteur pétrolier et para-pétrolier restait sous pression avec l'état des stocks de brut américain, et la décision de l'Arabie Saoudite de ne pas réduire sa production.

A l'inverse et contre la tendance, les opérateurs ont salué un trimestre solide pour Saint Gobain (+1,46% à 32,01 euros).

Altran a bondi de 15,36% à 7,925 euros, dans le sillage d'une hausse de 37% de ses ventes trimestrielles.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont une nouvelle fois perdu du terrain, vendredi, à l'image du Dow Jones (-1,19% à 24 688 points) ou du Nasdaq Composite, indice à forte "coloration" technologique (-2,07% à 7 167 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,73% à 2 658 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1390$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 67,30$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre les prêts bancaires au Royaume-Uni à 10h30, ainsi que les revenus et dépenses des consommateurs américains à 14h30. L'agenda se densifiera progressivement au fur et à mesure de la semaine, avec notamment une première estimation du PIB en Zone pour le troisième trimestre demain et une première estimation de l'indice des prix à la consommation en Zone Euro mercredi. On notera qu'en dépit du caractère férié de la journée de jeudi (1er novembre, Toussaint), le marché parisien sera ouvert, dans des conditions habituelles de cotation.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Validée par les volumes, la structure de la bougie hebdomadaire sur le CAC 40, en englobante baissière d'école, en dit long sur la détermination du camp vendeur. A ce stade, les probabilité de formation d'une ultime jambe baissière dans l'épisode correctif secondaire amorcé le 4 octobre sont fortes.

L'effet d'aspiration d'un ancien gap haussier, du 1er mars 2017, dont la borne basse vaut 4 865 points, va désormais se faire sentir à court terme.

Sur le plan horaire, la droite oblique de résistance (tracée en noir en vue horaire) continue de faire pression sur les cours.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V369S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4930.00 / 4806.00 / 4746.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les inquiétudes ne se dissipent pas (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les inquiétudes ne se dissipent pas (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.80 % vs +16.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat