Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 606.24 +1.46 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les espoirs monétaires compensent les tensions pétrolières

mercredi 18 septembre 2019 à 08h24

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 (+0,24% à 5 615 points) a fait preuve de résilience mardi, grâce finalement à l'effet de résilience sur le brut lui-même. Le baril, qui avait flambé de 10% en début de semaine a reflué mardi, avec l'espoir d'un rétablissement plus tôt que prévu des capacités de production de l'Arabie Saoudite. Des responsables saoudiens, cités par Reuters, affirment en effet que la production pétrolière du royaume pourrait être rétablie en totalité d'ici deux à trois semaines seulement.

Pour rappel, des attaques de drones menées par les rebelles yéménites Houthis (soutenus par l'Iran) contre des installations pétrolières en Arabie saoudite samedi, sont à l'origine de la plus forte progression journalière de l'or noir depuis la Guerre du Golfe, au début des années 1990.

Les opérateurs vont se concentrer ce mercredi sur la décision de la Fed sur le loyer du Dollar (20h00 Heure française, bien après la clôture). À la suite du paquet de mesures ultra-accommodantes délivré la semaine dernière par la Banque Centrale Européenne, la Réserve fédérale pourrait baisser son taux directeur d’un quart de point.

Le marché a en outre été rassuré grâce à la publication d'un indice de confiance ZEW en très forte hausse à -22.5 pour l'Allemagne, première économie de la Zone Euro. L'indicateur baromètre de confiance, calculé après dépouillement d'une enquête passée auprès de 3 000 investisseurs et analystes, est ressorti en territoire négatif 17 fois sur les 18 derniers mois.

Côté valeurs, Virbac a bondi de 18,25% à 201,50 euros, dans des volumes exceptionnellement épais (plus de 65 000 pièces échangées), dans le sillage de semestriels en forte progression.

Les parapétrolières, qui avaient tiré leur épingle du jeu lundi, ont une nouvelle fois fait parler leur effet Bêta mardi, en refluant significativement, davantage que les titres purement pétroliers, avec un début de normalisation sur les cours du brut. Vallourec a perdu 1,87% à 2,781 euros, CGG 0,27% à 2,242 euros, Technip FMC 6,14% à 22,33 euros, et Maurel et Prom 4,91% à 3,000 euros tout rond. Total, pour ne pas le citer n'a grappillé que 0,08% à 47,855 euros.

Les équipementiers automobiles ont une nouvelle fois souffert, dans le cadre de l'intense et interminable guerre commerciale menée par Washington contre ses principaux partenaires commerciaux. Citons Plastic Omnium (-2,90% à 26,48 euros), Valeo (-3,97% à 29,74 euros), Faurecia (-3,57% à 44,78 euros), ou Michelin (-1,12% à 101,85 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en légère hausse, à l'image du Dow Jones (+0.13%% à 27 110 points) ou du Nasdaq Composite (+0.40% à 8 186 points), à forte "coloration" technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini en progression de 0.30% à 3 005 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1060$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 59.10$.

A l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation, mesure phare de l'inflation, en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis: les mises en chantier de logements et permis de construire à 14h30, les stocks de pétrole à 16h30, la décision de politique monétaire, avec les très attendus taux fédéraux (loyer du Dollar) à 20h30, suivie par la conférence de presse à 20h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La combinaison des quatre dernières bougies milite pour le renforcement de la résistance à 5 665 points. La timidité du gap baissier observé lundi, conjuguée à la quantité des volumes de transactions plutôt classiques ne permet pas en revanche de parler dans l'immédiat de retournement baissier durable. De même que le corps de la bougie de mardi, intégralement contenu dans le corps de la bougie rouge de lundi.

Dans l'immédiat, des oscillations en range sous le gap précité et au-dessus du gap du 05 septembre sont envisagées. Sa borne haute vaut 5 555 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5665.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5500.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9603S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5500.00 / 5226.00 / 5152.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les espoirs monétaires compensent les tensions pétrolières (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les espoirs monétaires compensent les tensions pétrolières (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -7.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat