Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 438.27 +2.12 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les 5 700 points continuent de faire pression

mardi 22 octobre 2019 à 08h30

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 est parvenu à grignoter 0,21% lundi, à 5 648 points en clôture, sur des espoirs de signature définitif d'un accord commercial sino-américain.

Le Premier Ministre Liu He a, samedi, annoncé des progrès significatifs sur le front des négociations commerciales, laissant entendre une détente constructive dans le conflit douanier qui s'éternise entre les deux plus grandes puissances économiques de la planète. Donald Trump a dit espérer que Xi Jinping et lui pourraient le signer lors du sommet de l'Apec, le forum de Coopération Asie-Pacifique, les 16 et 17 novembre prochains au Chili.

Les investisseurs avaient une nouvelle fois les yeux tournés vers Londres lundi, alors que les parlementaires britanniques ont encore repoussé samedi toute décision ferme s'agissant du Brexit, sans (pour l'instant) reporter l'échéance qui doit voir le Royaume-Uni quitter l'Union européenne à la fin du mois. De telle façon que l'adoption de l'accord conclu la semaine dernière entre le gouvernement britannique et les Vingt-Sept reste une hypothèse de travail possible, celle d'un Brexit désordonné semblant un peu moins probable.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est toutefois vu refuser lundi un nouveau vote du Parlement sur cet accord, en vertu du principe selon lequel un même texte ne peut être débattu plusieurs fois lors d'une même session parlementaire, prolongeant la confusion à dix jours de la date prévue pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Il faudra donc attendre l'étude des textes d'application, plus complexes, pour savoir si le Parlement britannique donne son feu vert au compromis, compliquant la tâche des Européens qui doivent se prononcer sur un possible nouveau report du divorce.

Au chapitre macroéconomique lundi, l'indice des prix à la production en Allemagne est ressorti au-delà des attentes (+0,1% en rythme mensuel). Aucun autre chiffre d'importance majeur ne ponctuera la séance ce lundi, prémisse plutôt doux d'une semaine qui sera pourtant dense sur ce plan, avec en particulier la décision de la Banque Centrale Européenne (BCE) sur les taux directeurs, alors que Christine Lagarde vient d'être officiellement nommée à la tête de la puissante banque centrale, pour un "mandat non-renouvelable de huit ans". Sa réputation de "colombe" (dove) sera mise à l'épreuve du cadre macroéconomique aussi complexe qu'incertain, et alors même que le loyer de l'Euro est à un niveau historiquement bas.

Côté valeurs, les titres des équipementiers automobiles étaient bien orientés avec la détente sur le front commercial, à l'image de Faurecia (+3,59% à 44,18 euros), Valeo (+3,73% à 32,57 euros), ou Plastic Omnium (+4,67% à 24,67 euros).

Sartorius Stedim Biotech a gagné 6,20% à 133,6 euros sur avec une hausse à deux chiffres de son chiffre d’affaires, ses prises de commandes et son résultat à l'issue des neuf premiers mois de l’exercice 2019.

Abivax a bondi de 8,19% à 8,85 euros, sur de nouveaux succès cliniques pour un traitement potentiel dans la rectocolite hémorragique, une maladie inflammatoire chronique de l'intestin.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont commencé la semaine par une prise de hauteur, surtout sur le front technologique, avec l'appui d'espoirs retrouvés sur le dossier commercial sino-américain. Le Dow Jones a gagné lundi 0,21% à 26 827 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 0,91% à 8 162 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,69% à 3 006 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1150$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 53.40$.

A l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité les ventes de logements anciens et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond (Etats-Unis) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare tricolore a bel et bien réintégré une bande large entre 5 400 et 5 650 points, avalisant davantage l'idée du renforcement du rôle de résistance des 5 700 points. Dans l'immédiat, une navigation sous pression dans une zone définie par l'ampleur du corps de la bougie du 2 octobre est attendu. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5700.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5393.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9603S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5700.00 / 6000.00
Support(s) :
5393.00 / 5226.00 / 5152.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 5 700 points continuent de faire pression (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 5 700 points continuent de faire pression (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.50 % vs -10.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat