Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le soufflé retombe

mercredi 26 août 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - La séance de mardi a été scindée en deux parties bien distinctes: une première, qui est celle de l'élan haussier dans le sillage de la mobilisation à l'achat de lundi, avec pour terreau de nouveaux espoirs sanitaires et commerciaux. Et la seconde, qui est celle du dégonflement du ballon, à la suite de la publication d'un indicateur avancé de la consommation américaine très décevant. Résultat, l'indice CAC 40, à l'issue d'une séance nerveuse, a terminé la séance à l'équilibre, parvenant in extremis à préserver le seuil des 5 000 points, plus que jamais sous surveillance rapprochée.

L'autorisation d'urgence délivrée dimanche par l'agence américaine du médicament à un traitement expérimental de cas graves du Covid-19, sous forme de transfusion de plasma sanguin de personnes récemment guéries, ont suscité lundi un regain d'espoir du côté des investisseurs. Outre l'annonce de la FDA, amplement relayée par Donald Trump, les opérateurs ont aussi soupesé l'hypothèse d'une mise sur le marché accélérée du vaccin co-développé par AstraZeneca et l'université d'Oxford sous la pression de l'administration actuelle, qui souhaiterait que cette étape intervienne avant l'élection du 3 novembre...

Une confirmation d'une reprise de contact entre les délégations chinoises et américaines sur les sujets commerciaux bilatéraux, après le report sine die, lors de la dernière tentative au coeur du mois d'août, est de nature à rassurer les intervenants, même sans aucune garantie sur la teneur de ces échanges... La Chine s'est félicitée de la tenue de discussions "constructives" entre le vice-premier ministre chinois Liu He, le représentant américain au commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, et que le camp américain a assuré que les deux parties étaient déterminées à assurer le succès de l'accord de phase 1 signé en janvier. Il ne s'agit pour l'heure que d'éléments de langage.

Côté statistiques économiques, l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti pleinement dans la cible, en légère hausse à 92.6. En revanche côté américain, la déception est lourde sur l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board), en net repli ce mois-ci à 84.8, contre une hausse à 93.0 attendu. L'indice est à fort impact sur les cours en cas d'écart significatif au consensus, dans le sens où cet indicateur est un baromètre de la croissance à venir, dans un pays où traditionnellement, la consommation intérieure est le moteur principal de la création de richesse. RAS en revanche concernant les chiffres de l'immobilier américain publié mardi, indice des prix, indice S&P CS, ventes de logements neufs, dont les dynamiques sont de bonne facture.

Au chapitre valeurs, Schneider Electric a limité sa hausse à 0,48% à 105,75 euros alors que sa filiale Aveva va mettre la main sur la société américaine OSIsoft pour 5 milliards de dollars. Sur la thématique fusions-acquisitions toujours, LVMH a gagné 0,9% malgré l'incertitude autour du rachat de Tiffany. La transaction n'ayant pu être finalisée à l'heure dite, le 24 août, les deux parties ont convenu de repousser de trois mois la date butoir pour mener à bien le rapprochement. Accor a signé la plus forte hausse, remontant de 3,83% à 25,49 euros après avoir fait une pause la veille.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1810$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 43.30$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité les commandes de biens durables aux Etats-Unis à 14h30, ainsi que les stocks de brut, toujours outre Atlantique, à 16h30.

Les investisseurs seront par ailleurs attentifs à la rencontre en fin de semaine des grands Argentiers de la planète, traditionnel symposium de Jackson Hole, qui se tiendra en visioconférence, exceptionnellement cette année, en raison de la crise sanitaire...

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mercredi 26 août.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La formation de harami baissier, que nous pressentions pour la séance de mercredi 12, s'est finalement concrétisée jeudi 13, après extension haussière au-dessus du seuil psychologique et graphique des 5 000 points. Nous précisions vendredi 14 que "toute rupture de ce seuil avec transformation de la bougie hebdomadaire viendrait envoyer un signal d'alerte." L'alerte se déclencherait de nouveau très rapidement en cas de nouvelle clôture sous les 5 000, surtout en données hebdomadaires. Les trois prochaines séances vont donc être clef sur ce qui semble s'annoncer comme une fin de congestion avant reprise de la volatilité. Avis négatif dans l'immédiat.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5132.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1548Z est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5132.00 / 5509.00
Support(s) :
4846.00 / 4770.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le soufflé retombe (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le soufflé retombe (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat