Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le retour de la confiance se fait toujours attendre
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 059.20 -0.37 % Temps réel Euronext Paris
5 063.36Ouverture : 5 081.61+ Haut : 5 029.06+ Bas :
-0.08 %Perf Ouverture : 5 077.91Clôture veille : 5 940 060 KVolume :

CAC 40 : Le retour de la confiance se fait toujours attendre

(Tradingsat.com) - Un regain d'inquiétude sur les dettes souveraines s'est fait sentir ce lundi sur les marchés financiers, notamment à la Bourse de Paris, qui a ralenti sa progression en fin de séance. La banque centrale européenne a fait part de ses craintes à propos des effets du plan de sauvetage de l'Irlande sur ses opérations de liquidité.

D'autre part, les avertissements des agences de notation financière continuent de tomber. Moody's a dégradé les notes de plusieurs banques irlandaises et placé sous surveillance négative celles de certains établissements financiers en Espagne.

L'indice CAC 40 a terminé sur un gain de 0.46% à 3 885 points, malgré une tentative de retour au-dessus des 3 900 points en séance.

Du côté des valeurs, STMicroelectronics s'est distingué avec une progression de plus de 3%, suivi de GDF Suez (+2.1%), Veolia (+2%) et Michelin (+1.6%).

Peugeot : +0.8%. Le constructeur espère vendre 200 000 véhicules en Chine l'année prochaine, a déclaré Timothy Zimmerman, le directeur général de la marque au Lion en Chine, dans une interview.

Rhodia a profité du soutien de Morgan Stanley qui est passé de "Pondération en ligne" à "Surpondérer" sur le groupe de chimie de spécialités. Le dossier a également bénéficié des propos confiants du management dans le cadre d'une interview avec la presse. Le titre a grimpé de plus de 7% à 24.4 euros.

Crédit Agricole a perdu 2% vers les 9.9 euros, soit l'une des plus mauvaises performances parmi les valeurs du CAC 40. Si le départ de Crédit Agricole du Conseil de Surveillance d'Intesa SanPaolo était prévu depuis longtemps, sa concrétisation avec quelques mois d'avance contraint la banque à chiffrer la dépréciation de son aventure italienne : 1.25 milliard d'euros par rapport à la valeur d'acquisition de 2.5 milliards d'euros qui était encore inscrite dans les comptes de 2009.

Le résultat net part du groupe de Crédit Agricole au quatrième trimestre 2010 devrait donc ressortir dans le rouge. La banque assure toutefois que sa décision concernant Intesa SanPaolo « ne remet pas en cause ses estimations s'agissant de sa capacité à faire face aux nouvelles exigences « Bâle 3 » ».

Ingenico qui était suspendue vendredi avant l'annonce d'un projet d'OPA de 1,4 milliard d'euros sur le groupe, a repris en nette baisse ce lundi à la Bourse de Paris. Le titre a tout de même réduit ses pertes en fin de journée (-5.6% à 26 euros). Le fabricant français des terminaux de paiement a refusé une offre à 28 euros par action, proposition qui émane selon plusieurs sources de presse du conglomérat américain Danaher, confirmant ainsi l'information des Echos dévoilée vendredi peu après la clôture des marchés. Gilbert Dupont a dégradé Ingenico de "Accumuler" à "Alléger" avec un objectif maintenu à 26 euros.

Outre-Atlantique, la Bourse américaine a terminé en légère hausse. Le Nasdaq Composite a progressé de 0.25% à 2 650 points et l'indice phare de Wall Street, le S&P500, a clôturé à 1 247 points en hausse de 0.25%.

Ce mardi matin, les places asiatiques évoluent dans le vert. A Tokyo, l'indice Nikkei 225 progresse de 1.52% et à Paris, le contrat à terme sur le CAC 40, pour le mois de janvier gagne 0.60% à 3912 points. Cette orientation laisse présager une ouverture dans le vert de l'indice parisien.

Sur le marché des changes, l'euro s'échange actuellement contre 1.3194 dollar.

Graphiquement, la situation n'a pas évolué. Le seuil psychologique des 3900 points fait toujours office de résistance. De plus, les cours se stabilisent au-dessus du support graphique situé à 3 865 points. A moyen terme, l'indice ne présente plus pour le moment de signaux de faiblesse tant que les 3 825 points font office de support. Cependant, à court terme, la dynamique haussière pourrait marquer une pause. En effet, la zone des 3 900/3 905 points fait toujours office de résistance.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre pour la séance à venir. Cependant, on prendra soin de noter qu'un franchissement des 3 905 points raviverait la tension à l'achat en direction des 3 962 points tandis qu'une rupture des 3 865 points relancerait la pression vendeuse en direction des 3 825 points.

Rien à signaler sur le plan des publications de conjoncture ce jour.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le retour de la confiance se fait toujours attendre (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le retour de la confiance se fait toujours attendre (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...