Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 580.38 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le rebond s'épuise déjà

jeudi 10 janvier 2019 à 08h34

(BFM Bourse) - Le marché parisien a poursuivi hier, dans des marges pourtant étroites et des volumes quelconques, sa prise de hauteur, sur des espoirs de progrès dans les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. L'indice CAC 40 a gagné 0,84% à 4 813 points.

Lundi s'est ouvert lundi un nouveau "tour" de discussions entre les deux superpuissances commerciales. L'émissaire américain, en la personne du secrétaire d'Etat au Commerce Wilbur Ross, a jugé qu'un accord "raisonnable" entre les deux premières puissances économiques mondiales était à portée, tandis que le ministre chinois des Affaires étrangères a assuré négocier "de bonne foi". Des velléités d'apaisement vers un consensus mutuellement acceptable.

Xi Jinping a multiplié les signes encourageants ces dernières semaines, en gonflant ses importations de soja américain, et en suspendant pour trois mois les surtaxes sur les importations d'automobiles, d'équipements et de pièces, en provenance des Etats-Unis. La trêve commerciale s'achève pour rappel dans moins de deux mois.

Les salles des marchés restaient donc dans l'attente nerveuse d'un accord constructif entre Washington et Pékin, et dans l'attente non moins nerveuse d'une issue dans la paralysie des services publics fédéraux, en chômage forcé en cette période de shutdown, alors que 800 000 fonctionnaires fédéraux sont au chômage forcé depuis plus de trois semaines.

Le bras de fer entre Démocrates et Républicains au Congrès américain continue donc, avec pour point d'achoppement principal la construction d'un mur gigantesque à la frontière avec le Mexique, l'une des promesses phare de campagne de Donald Trump. Sa "concession", de construire le mur en acier, plutôt qu'en béton, n'y fait pour l'instant rien. Lors d'une allocution télévisée hier, l'impétueux chef de la Maison Blanche a répété qu'il restera inflexible sur la question.

Le dernier shutdown "durable" dans l'histoire récente date de 2013, sous la présidence d'Obama. L'absence d'accord budgétaire au Congrès portait sur la loi phare d'assurance-maladie, loi dite Obama Care. La situation de paralysie avait alors duré 17 jours... Le dernier "record" est de 21 jours (sous la présidence de Clinton).

Au chapitre macroéconomique, les gérants ont pris connaissance hier matin du taux de chômage en Zone Euro, qui a reculé pour s'établir ce mois-ci sous la barre des 8% de la population active, à 7.9%, contre 8% attendu et 8.1% pour les données définitives de décembre. Le chômage atteint désormais un point bas de 10 ans. Avec des disparités particulièrement fortes entre les membres de l'Union monétaire.

Les salles des marchés étaient également attentives aux "Minutes", le traditionnel compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire. Leur contenu a été en parfaite cohérence avec la dernière intervention dans la presse du Président de la Fed, J. Powell. A savoir une inflexion plus accommodante, la Fed pouvant se "permettre" un peu de "patience" dans son processus de normalisation monétaire.

Côté valeurs, les équipementiers automobiles étaient particulièrement recherchés mercredi, à l'image de Valeo (+5,79% à 27,77 euros), Faurecia (+6,38% à 37,21 euros), ou Plastic Omnium (+10,82% à 23,25 euros).

Les actions des (para)pétrolières étaient vivement entourées, sur des efforts de l'OPEP à vouloir contrôler sa production, à l'image de Vallourec (+5,44% à 1,9295 euro), TechnipFMC (+3,09% à 20,04 euros), et CGG (+13,02% à 1,467 euro). Pour cette dernière, la société a publié par anticipation une partie de ses comptes du quatrième trimestre 2018 (le détail des résultats étant prévu le 8 février).

ADP (Aéroports de Paris) a dévissé (-4,57% à 162,9 euros), sur des annonces de report, par la gouvernement, des privatisations envisagées.

JCDecaux a bondi de 5,32% à 26,92 euros, sur un relèvement d'opinion d'analyste.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont grappillé mercredi quelques points, à l'image du Dow Jones (+0,39% à 23 879 points), ou du Nasdaq Composite (+0,87% à 6 957 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,41% à 2 584 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1550$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 51.75$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre la production industrielle française à 08h45, les ventes au détail en Italie à 10h00, le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCE à 13h30, et pour les Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, et les stocks des grossistes en données finales à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Pour la première fois depuis le début du rebond de court terme amorcé le 28 décembre sur le marché actions français, nous n'avons observé aucun écart entre le niveau d'ouverture et le niveau de clôture du CAC: un début de rééquilibrage des forces en présence est déjà en cours de formation. Une poursuite de l'essoufflement de ce mouvement de rebond contestataire, est l'option privilégiée ce jeudi. On gardera à l'esprit que la tendance de fond est encore fermement baissière, et qu'aucune figure de retournement durable n'est formellement identifiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4555.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale P654S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4555.00 / 4473.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le rebond s'épuise déjà (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le rebond s'épuise déjà (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.80 % vs +12.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat