Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 638.46 -0.95 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le marché veut en savoir davantage sur les intentions de la Fed

jeudi 26 août 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - Les marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique sont pétrifiés, avant l'intervention demain (16h00, heure française) de Jerome Powell, dans le cadre du symposium de Jackson Hole, traditionnelle réunion informelle des grands argentiers de la planète. L'indice CAC 40 a grignoté hier 0,18% à 6 676 points, en traçant une bougie sans relief, son corps rouge mince étant intégralement compris dans celui, rouge aussi, de la bougie précédente, plus ample.

"Jerome Powell pourrait préciser le calendrier de baisse des rachats d'actifs à venir, ce qui devrait conduire à une volatilité très importante sur les marchés financiers, qui restent fortement dépendants de la politique monétaire, américaine notamment", comment l'analyste Vincent Boy pour IG France.

Goldman Sachs vient pour sa part de relever les probabilités d'un début d'une réduction des achats d'actifs dès le mois de novembre de cette année.

En tout cas, "Les anticipations d’un « tapering » en 2022 sont de plus en plus fortes", pour Sébastien Galy, Stratégiste Macro Senior chez Nordea Asset Management. "Le cœur du problème ne réside pas nécessairement au moment où la courbe des bons du trésor américain connaît à nouveau une pentification… mais plutôt lorsque les anticipations d’un resserrement monétaire se traduisent par une segmentation des croyances des investisseurs, en fonction des styles d’investissement. En effet, lorsque le coût du risque augmente de manière significative, certains styles d’investissement, tels que l’univers des valeurs de croissance, sont susceptibles de voir l’hypothèse économique sur laquelle ils sont construits remise en question."

Au chapitre statistique, l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti sous la barre symbolique des 100 points, dans toutefois s'éloigner significativement du consensus. Bonne nouvelle par ailleurs concernant la dynamique des commandes biens durables aux États-Unis (hors automobiles) pour le mois de juillet, en hausse mensuelle de 0.7%, au-delà des attentes.

Côté valeurs, les bancaires ont profité d'une anticipation d'une inflexion monétaire, prémisses à - nous n'y sommes pas encore - un début de hausse des taux directeurs, qui impactent directement la rentabilité du secteur. Société Générale a gagné 2,44% à 26,85 euros, BNP-Paribas 2,04% à 54,15 euros et Crédit Agricole 1,38% à 12,204 euros.

Sur le reste de la cote, le concepteur de cœur artificiel Carmat a avancé de 4,7% après une 2e implantation aux États-Unis dans le cadre de son étude de faisabilité, et Amoeba rebondit de 13% en réaction aux résultats encourageants de son biofongicide contre les principales maladies de céréales en champs.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont également appuyé sur le bouton "pause", tout en parvenant à rester symboliquement dans le vert en clôture, à l'image du Dow Jones (+0,11% à 35 405 points) ou du Nasdaq Composite (+0,15% à 15 041 points). Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,22% à 4 496 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1770$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 67.90$.

A l'agenda statistique ce jeudi à suivre en priorité les données préliminaires du PIB américain au T2, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, toujours aux États-Unis, à 14h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce jeudi 26 août marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'enchaînement d'un gap baissier le 16 août, puis d'un gap beaucoup plus ample le 19 août, laisse entendre que la formation de la jambe baissière de réajustement correctif n'est probablement pas terminée. Ou tout du moins que l'entrée dans une phase volatile, beaucoup moins linéaire et moins inconditionnellement acheteuse est actée. Ce qui n'empêche pas à court terme la probable formation d'une courte réaction technique de contestation, alimentée en grande partie par les dossiers du luxe, dont la pondération cumulée au sein du CAC avoisine, rappelons-le, les 25%. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6944.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6590.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6944.00 / 7000.00
Support(s) :
6590.00 / 6350.00 / 6250.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le marché veut en savoir davantage sur les intentions de la Fed (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le marché veut en savoir davantage sur les intentions de la Fed (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.40 % vs +33.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat