Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 571.12 -3.37 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le curseur réglé vers un peu plus de prudence

jeudi 21 novembre 2019 à 08h33

(BFM Bourse) - Ambiance alourdie mais pertes mesurées sur les principaux marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique, les gérants s'impatientant sur les sujets commerciaux, la voie vers la signature d'un accord de Phase I entre Washington et Pékin s'avérant pour le moins sinueuse...

Les derniers échos en provenance de Washington ne contribuent pas à apaiser le climat. Le Sénat américain a en effet adopté mardi à l'unanimité un texte soutenant les "droits de l'Homme et la démocratie" à Hong Kong, provoquant la colère de Pékin qui a convoqué un haut diplomate américain. "Il sera intéressant de voir si les tensions entre Washington et Pékin au sujet de Hong Kong ont un impact sur la tendance", a observé Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Le président américain Donald Trump a par ailleurs -encore- menacé Pékin mardi d'une hausse supplémentaire des tarifs douaniers visant les produits chinois si aucun accord n'était trouvé pour mettre fin à la guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales. Mercredi, à l'occasion d'une visite sur une usine d'assemblage d'Apple, le Président américain s'est lancé, dans un style qui lui est propre, dans une série de "gentillesses" à l'attention de l'exécutif chinois...

Au chapitre macroéconomique, les stocks de brut aux Etats-Unis sont ressorties en ligne avec les attentes, facilitant son mouvement se résilience. Rien de consistant dans les "Minutes" de la Fed, publiées hier, rien permettant en tous cas de clarifier les intentions de la Fed pour les échéances à venir. L'Institution continue de souligner la solidité des fondamentaux économiques américains, et marque son étanchéité par rapport à la pression subie par la Maison Blanche...

Côté valeurs, les doutes sur les problématiques commerciales ont pesé sur un certain nombre de dossiers cycliques, et sur les équipementiers automobiles, à l'image d'Eramet (-1,38% à 43,072 euros), Imerys (-1,99% à 36,40 euros), Valeo (-1,28% à 35,47 euros), ou encore Faurecia (-1,51% à 46,40 euros).

Abionyx Pharma (ex-Cerenis Therapeutics) a bondi de 71,45% mercredi, au plus haut depuis mai dernier, dans un volume d'échanges impressionnant. Le titre de la biotech toulousaine a réagi aux rumeurs de rachat de Medicines Co. -qui était un concurrent direct- par Novartis.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions se sont repliés mercredi, sans franchement plier, à l'image du Dow Jones (-0,40% à 27 821 points) ou du Nasdaq Composite (-0,51% à 8 526 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,38% à 3 108 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1070$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 56.90$.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité le compte-rendu de la dernière réunion du Conseil des Gouverneurs de la BCE à 13h30, et pour les Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Philly Fed) à 14h30, et les ventes de logements anciens à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 26 novembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français, qui reste encore très sensible aux développements de la problématique commerciale sino-américaine, stagne en l'absence de nouvelles, et progresse sur d'hypothétiques scénarios d'avancée du dossier. Le camp acheteur reste ainsi bien peu exigeant, et continue inconditionnellement d'adopter un cap offensif. L'absence à ce stade de mouvement de prises de profit est parlant. Avis neutre à très légèrement à l'échelle de la séance à venir, dans un marché guidé sur le plan comportemental par la peur de manquer une occasion se s'enrichir*.

Le seuil psychologique et hautement symbolique des 6 000 points continue d'enivrer les salles des marchés.

Une fois ce cadre de fond opportunément rappelé: à très court terme toutefois, un mouvement de respiration des cours se met en place. Le marché est actuellement en train d'en définir le cadre.

* Un comportement d'anxiété sociale, caractérisé au-delà de la seule sphère boursière, dans le domaine du marketing par exemple, sous l'acronyme FOMO (Fear Of Missing Out).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5800.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M482S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5800.00 / 5700.00 / 5612.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le curseur réglé vers un peu plus de prudence (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le curseur réglé vers un peu plus de prudence (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.05 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat