Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 438.27 0.00 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le cadre de la consolidation est désormais clairement défini

lundi 9 décembre 2019 à 08h36

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a terminé vendredi sur ses points hauts de séance exactement, (+1,21% à 5 871 points), dans un marché confiant après la publication du rapport fédéral américain sur l'emploi. Dans la matinée, les chiffres de la production industrielle avaient pour leur part déçu, sans provoquer de vague sur les cours (voir plus bas).

Après un nouvel accès de faiblesse provoqué en début de semaine par Donald Trump (-3% en deux séances), les opérateurs n'oublient pas que de nouvelles taxes douanières doivent entrer en vigueur le 15 décembre sur les importations chinoises. Plus que jamais, le flou règne quant à la perspective d'un éventuel accord entre les deux premières puissances commerciales...

Point d'orgue statistique de la seconde partie de la semaine, le rapport NFP (Non-Farm Payroll) réalisé par le Département américain du Travail, est tombé et il est... particulièrement bon ! Une mauvaise surprise aurait probablement eu des effets ponctuellement négatifs sur les classes d'actifs à risque, tant la Fed s'applique à rappeler de façon récurrente la bonne santé du marché de l'emploi à chacun de ses grands rendez-vous.

Décortiquons dans un premier temps le contenu du rapport, qui une fois n'est pas coutume marque un contre-pied spectaculaire à l'enquête du cabinet en RH ADP, publié mercredi. Le taux de chômage, attendu à un niveau stable, à 3,6% de la population active, est ressorti en baisse à 3.5%. Dans une économie proche du plein emploi, le secteur privé a créé (hors agriculture) 266 000 postes en novembre, soit plus de deux fois plus qu'en octobre, dépassant allègrement une cible à 181 000 postes... Seule la dynamique des salaires, sans pour autant constituer une source d'inquiétude, est restée stable à +0.2% de rythme mensuel, là où le consensus pouvait laisser augurer une dynamique un peu plus franche.

De quoi rassurer Wall Street, dans la continuité des différents rendez-vous statistiques majeurs de la semaine passée, en particulier, la bonne dynamique du baromètre PMI Services Caixin chinois, ressorti plus tôt dans la semaine à 53.5, en vive hausse, au-delà de la cible. De quoi donc empêcher les investisseurs de lever le pied, surtout en l'absence de contrariétés nouvelles sur le front commercial...

Les données préliminaires de la confiance du consommateur (Université du Michigan), ainsi que les données finales des stocks des grossistes, ont également dépassé leurs cibles respectives.

Vendredi matin, aucune surprise à signaler du côté du déficit commercial français pour le mois d'octobre en données définitives. En revanche, la déception fut lourde du côté de la production industrielle allemande, en baisse mensuelle de 1,7%, là où en moyenne les économistes et analystes interrogés tablaient sur une très légère progression...

Côté valeurs, les très sensibles titres des équipementiers automobiles étaient en forme vendredi, sur fond d'espoir sur le front commercial, à l'image de Valeo (+1,29% à 35,25 euros), Plastic Omnium (+1,30% à 24,95 euros), Michelin (+2,16% à 108,8 euros) ou Faurecia (+2,69% à 47,75 euros).

Les parapétrolières les plus sensibles à la conjoncture tenaient une place de choix en partie haute de palmarès vendredi à l'image de Vallourec (+3,40% à 2,372 euros), ou CGG (+3,57% à 2,435 euros). Les cours pétroliers rebondissaient nettement après l'annonce par l'Opep et ses alliés de nouvelles réductions de la production. Après avoir évolué en légère baisse, le pétrole a inversé la tendance tandis que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé s'être entendus pour accroître leurs baisses de production de pétrole d'au moins 500.000 barils par jour (mbj) afin de soutenir les cours du brut.

A l'inverse, cette journée de hausse pour le marché dans sa globalité a été marqué par des chutes, ou des contre-performances, de trois dossiers bien précis:

SMCP a plongé de 25,33% à 8,02 euros. La détérioration du marché hong-kongais en raison des troubles politiques qui secouent l'ex-colonie britannique affecte l'activité de Sandro Maje & Claudie Pierlot, obligeant le groupe à réviser à la baisse sa marge d'Ebitda annuel.

Ipsen a perdu 13,62% à 84,05 euros après la suspension d'essais pédiatriques sur la molécule palovarotène, obtenue via le rachat de Clementia pour... plus d'un milliard de dollars cette année.

Tarkett, malgré en une belle remontée en cours de séance, a clôturé en baisse prononcée, de 4,31% à 13,11 euros, en raison d'un avertissement sur résultat (warning). Le spécialiste des revêtements spéciaux de sols et parquets explique que l'Amérique du Nord va peser plus négativement que prévu sur ses comptes du quatrième trimestre.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur vendredi, avec des clôtures quasiment sur les points hauts de séance, à l'image du Dow Jones (+1,22% à 28 015 points) ou du Nasdaq Composite (+1,00% à 8 656 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,91% à 3 145 points. Gaps et volumes ont été au rendez-vous.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1060$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 58.90$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité l'indice de confiance Sentix des investisseurs en Zone Euro à 10h30. Les chiffres de la balance commerciale allemande ont déjà été publiés ce matin, à 08h00, et ils sont bons. L'excédent commercial pour le mois d'octobre, en données définitives, bat le consensus, en passant la barre des 20 Milliards d'euros (20,6 Mds€). L'agenda se densifiera dès demain avec en particulier l'indice ZEW allemand et la productivité américaine.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans un marché dicté par la peur de manquer une occasion d'achat, la réaction positive de mercredi 04/12 a été particulièrement précoce. Ce comportement de marché observé est prédictif.

Le corps de la bougie de mercredi a englobé intégralement celui de la bougie de la veille (ouverture sous la clôture de la veille, et clôture sur l'ouverture de la veille), à savoir que la mobilisation du camp acheteur a été puissante et continue; les volumes ne se sont d'ailleurs pas effondrés.

En revanche, bien que l'accès baissier volatil des 02 et 03 décembre ait été contesté très rapidement, l'absence d'extension haussière jeudi est venue mettre un léger bémol, en retardant la possibilité d'un redémarrage franc et immédiat.

Pour autant, la séance de vendredi, par son déroulé, est venu réaffirmer davantage le sens du message acheteur. La réaction au sein même de la figure de consolidation ainsi clairement définie, milite pour une sortie par le haut, à terme.

Ce définition du cadre de consolidation est à notre sens validée: il s'agit de l'amplitude cumulée des corps des bougies de correction des 2 et 3 décembre (5 725 - 5 910 points).

Avis positif renouvelé à l'échelle de la présente séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5725.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q931S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5725.00 / 5612.00 / 5393.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le cadre de la consolidation est désormais clairement défini (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le cadre de la consolidation est désormais clairement défini (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.50 % vs -10.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat