Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 025.20 -0.17 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La microéconomie fait oublier la géopolitique

jeudi 19 avril 2018 à 08h30

(BFM Bourse) - Porté par la microéconomie, et laissant momentanément de côté les sujets de tension (géopolitique, guerre commerciale), le marché parisien a inscrit une nouvelle performance journalière positive mercredi (+0,50% à 5 380 points).

Au chapitre macroéconomique pour la Zone Euro, l'indice des prix à la consommation, en données finales en mars, est finalement ressorti à +1,30% en rythme annuel, sous la cible. Loin encore de la trajectoire cible de la Banque Centrale Européenne, à 2.0%. On ne doit donc pas s'attendre dans l'immédiat à un durcissement du ton de la BCE, mais à la poursuite d'une normalisation progressive de la politique monétaire.

Côté américain, dans son traditionnel Livre Beige, la Fed (Federal Reserve) a indiqué que la dynamique de la croissance restait ferme, catalysée en particulier par les réformes fiscales, et en dépit de la guerre commercial sino-américaine.

Côté valeurs, après l'offre de Total, le titre Direct Energie a gagné 30,77% à 42,16 euros, à proximité de son prix d'OPA de 42 euros. Le groupe pétrolier vient d'annoncer un accord avec les principaux actionnaires de Direct Energie concernant l’acquisition de 74,33% de son capital, sur la base d’un prix de 42 euros par action.

Global Bioenergies a gagné 5,29% à 18,32 euros en réaction à l'annonce d'une collaboration stratégique avec SkyNRG, le premier producteur mondial de carburant aviation durable.

Michelin a perdu 2,70% à 117,15 euros. Le fabricant de pneumatiques pâtit du "profit warning" lancé par son concurrent Continental sur sa marge annuelle. Le groupe allemand a indiqué souffrir d'effets de change défavorables et de valorisations de stocks qui devraient se traduire par une charge de 150 millions d'euros au premier semestre.

Transgene a gagné 4,21% à 3,095 euros, à la suite de l'annonce de données prometteuses sur un nouveau vecteur viral contre les tumeurs.

Dans un contexte porteur sur le front des cours des matières premières, les minières et para-pétrolières trustaient le haut des palmarès actions hier, à l'image de TechnipFMC (+2,34% à 27,15 euros), Vallourec (+4,07% à 5,006 euros), Imerys (+5,32% à 80,15 euros) ou encore Eramet (+6,58% à 158,70 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de mercredi sur une note de prudence, à l'image du Dow Jones (-0,16% à 24 748 points) ou du Nasdaq Composite (+0,19% à 7 295 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini sur une note quasi stable (+0,08% à 2 708 points). La journée a été marquée par le lourd reflux d'IBM (-7,53% à 148,79$), qui déçoit sur ses prévisions de rentabilité.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2370$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 68,70$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre les ventes au détail au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis: l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie à 14h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l'indice des inactuels avancés (Conference Board) à 16h00, ainsi que les stocks de gaz naturel à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous avons assisté hier à un événement intéressant sur le plan technique, à savoir la franchissement des points hauts du 27 février, dans un accroissement des volumes de transactions, et avec clôture sur les points hauts de séance. A ce stade, une réintégration rapide d'une zone inférieure à 5 363 points est encore possible, en l'absence de signe ferme de breakout, mais force est de constater que le camp acheteur, certes pas sur l'ensemble des secteurs de la cote, a gagné en confiance cette semaine. Le mouvement reste à confirmer pour pouvoir enfin affirmer que les 5 038 points constituent les points bas de la réaction baissière secondaire amorcée au début du mois de février.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5426.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5363.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F924S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5426.00 / 5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5363.00 / 5081.00 / 5038.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La microéconomie fait oublier la géopolitique (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La microéconomie fait oublier la géopolitique (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat