Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La guerre commerciale pèse sur le moral des gérants

lundi 3 juin 2019 à 08h33

(BFM Bourse) - Dans un contexte de multiplication des sources de menaces, avec une guerre commerciale qui part tous azimut, l'appétit pour le risque était une nouvelle fois nul vendredi. L'ouverture de nouveaux fronts dans le conflit technologique et douanier mené par Trump impose un changement de cap pour les gérants.

Après les menaces de Pékin de resserrer le robinet des "terres rares", ces ressources dont la Chine est le premier producteur et exportateur mondial, et qui rentrent dans la composition des puces et autres produit de haute technologique, c'est désormais entre Washington et Mexico que le conflit s'envenime.

Au risque de mettre en péril le l'adoption d'un nouvel accord douanier nord-américain (Canada-USA-Mexique), l'impétueux locataire de la Maison Blanche a annoncé des droits de douane (5% dans un premier temps) sur toutes les importations en provenance du Mexique, tant que les flux migratoires clandestins en provenance d'Amérique Centrale ne seraient pas stoppés. Et "si la crise persiste", le taux sera augmenté de 5% tous les mois jusqu'à atteindre 25% en octobre...

Dans ce contexte qui invite à la plus grande prudence, le CAC 40 a perdu vendredi 0,79% à 5 207 points, pour un bilan hebdomadaire chiffré à -2,05%, dans des volumes en hausse (voir plus bas). A titre de comparaison, le S&P 500 a perdu 2,62% sur la semaine passée, avec une clôture vendredi exactement sur les points bas de la semaine.

Les craintes d'une guerre durable avec alignement des pays entre deux camps font craindre un ralentissement marquée de la croissance mondiale. Reflet de ces craintes, le pétrole continuait d'évoluer sous pression dans les échanges asiatiques, le baril de WTI refluant un peu plus en direction de la barre symbolique des 50$.

Au chapitre macroéconomique, des chiffres particulièrement décevants à signaler vendredi, en particulier sur l'Allemagne, première économie de l'union monétaire. Dans le détail, les ventes au détail au mois d'avril ont chuté de 2%, là où en moyenne, les économistes et analystes interrogés tablaient sur une stabilisation. L'inflation italienne, au mois de mai, n'a pas non plus atteint la cible. A noter que ces dernières données (préliminaires) doivent encore être affinées.

Bonne nouvelle sur le front statistique vendredi aux Etats-Unis, avec les dépenses et revenus des ménages américains qui ont tous deux dépassé les attentes pour le mois d'avril. L'indice PMI de Chicago et l'indice de confiance des consommateurs (U-Mich) n'ont en revanche pas atteint la cible.

Côté valeurs, les nouveaux développements dans la guerre commerciale ont une nouvelle fois pesé sur les secteurs très sensibles de la construction automobile (et équipementiers) et les services à l'industrie pétrolière et gazière. Valeo a perdu 2,11% à 23,68 euros, Faurecia 3,56% à 33,07 euros, et Renault 4,55% à 53,92 euros. Vallourec s'est déprécia de 1,88% à 2,0340 euros, TechnipFMC de 2,54% à 18,80 euros, CGG de 2,70% à 1,3320 euro, et Schlumberger de 5,74% à 31,20 euros, soit la pire performance vendredi sur le compartiment A de la cote.

Contre la tendance, Casino parvenait à reprendre 3,02% à 34,07 euros, avec la poursuite de son programme de cession d'hypermarché.

Il fallait une nouvelle fois se tourner vers le secteur des biotechnologies (généralement gouverné par des facteurs non corrélés à la conjoncture), pour trouver une hausse notable comme celle d'Innate Pharma (+1.95% à 6,005 euros). La société a profité de la publication dans la très (très) prestigieuse revue scientifique Cell de données, obtenues par ses équipes en collaboration avec l'Université Aix-Marseille et le cluster Marseille Immunopôle, démontrant le potentiel de cellules tueuses multifonctionnelles dans le traitement des cancers.

De l'autre côté de l'Atlantique, l'ouverture d'un nouveau front dans la guerre commerciale, avec le Mexique cette fois-ci, a lourdement pesé sur les principaux indices sur actions vendredi, à l'image du Dow Jones (-1,41% à 24 815 points), ou du Nasdaq Composite (-1,51% à 7 453 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,32% à 2 752 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1170$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 53,10$.

Au chapitre macroéconomique ce lundi, à suivre une batterie d'indicateurs d'activité industrielle en Europe ce matin (indice PMI en données finales). Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre pour les Etats-Unis, les données finales de l'indice PMI manufacturier à 16h00, et les dépenses de construction, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous sommes encore en phase de validation définitive de la rupture du seuil graphique des 5 200 points.

Un coup d'oeil sur la bougie hebdomadaire est intéressant. La bougie envoie un message baissier formel, mais dans une moindre mesure que celui envoyé sur la bougie du S&P 500, qui a la structure d'un long noir (marubozu noir).

A ce stade, nous ne pouvons pas formuler avec certitude l'entrée dans une tendance baissière de fond particulièrement durable, mais constatons formellement la tendance baissière secondaire, avec enchaînement de points bas décroissants sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé, résistance), avec un chapelet de gaps baissiers.

Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5445.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C475S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5445.00 / 5601.00 / 6000.00
Support(s) :
5081.00 / 4730.00 / 4555.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La guerre commerciale pèse sur le moral des gérants (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La guerre commerciale pèse sur le moral des gérants (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat