Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 921.01 -1.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La Fed ne se laisse pas influencer

jeudi 20 décembre 2018 à 08h32

(BFM Bourse) - Faisant fi de la pression de la Maison Blanche, la Fed a finalement, comme assez largement anticipé, donné un tour de vis supplémentaire par action directe sur les taux fédéraux hier, concrétisant le quatrième relèvement du loyer du Dollar sur l'année 2018. La Fed a certes adouci le ton, laissant entendre un début de lever de pied pour l'année 2019, compte-tenu des craintes sur une perte de vitesse de l'économie mondiale, en raison notamment de la guerre commerciale que se font les deux superpuissances commerciales américaines et chinoises. Mais l'adoucissement du ton n'a pas été assez significatifs aux yeux des gérants. Wall Street a significativement reculé (voir plus bas)

Le CAC, qui était en position attentiste hier, est parvenu à grappiller 0,49% à 4 777 points, porté en partie par un rattrapage sur le secteur des services informatiques. Cap Gemini a gagné 1,27% à 91,18 euros, Dassault Systèmes 2,46% à 104,30 euros, et Atos 2,78% à 71,62 euros. Le dossier italien a également légèrement réchauffé l'ambiance:

La Commission européenne et l'Italie sont parvenues à un compromis sur le projet de budget italien pour 2019 qui permettra à Rome d'échapper dans l'immédiat à une procédure disciplinaire pour déficit excessif, a annoncé mercredi le vice-président de la Commission européenne Valdis Dombrovskis. L'accord avec Bruxelles fixe un objectif de déficit budgétaire à 2,04% du produit intérieur brut (PIB) avec un déficit structurel -en excluant l'impact du cycle économique et des éléments exceptionnels- prévu inchangé par rapport à 2018, ce que Valdis Dombrovskis a qualifié de "limite".

Si l'Italie évitera finalement des sanctions si elle applique cet accord dans sa totalité, le projet de budget et le niveau d'endettement du pays restent préoccupants aux yeux de la Commission, a néanmoins précisé le vice-président de la Commission. "La solution sur la table n'est pas idéale et n'apporte pas de solution à long terme aux problèmes économiques de l'Italie, mais elle nous permet d'éviter à ce stade une procédure pour déficit excessif", a-t-il ajouté.

Côté valeurs, Natixis (-6,33% à 4,171 euros) payait son avertissement sur résultats du quatrième trimestre.

Fnac Darty (-4,78% à 47,80 euros) était entraîné par le profit warning de l'allemand Ceconomy.

Plastic Omnium (+3,79% à 19,845 euros) achève son recentrage sur son activité principale d'équipementiers automobile, en cédant sa division Environnement.

Plastivaloire (+7,02% à 8,38 euros) s'est redressé après un recul moins marqué que prévu des bénéfices.

Très forte volatilité sur Bourbon (+5,09% à 4,235 euros hier), sur des rumeurs de rachat.

De l'autre côté de l'Atlantique mercredi, les principaux indices sur actions ont perdu un terrain significatif, à l'image du Dow Jones (+1,49% à 23 323 points) ou du Nasdaq Composite (-2,17% à 6 638 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,54% à 2 506 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1400$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 47.00$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre la décision de politique monétaire au Royaume-Uni à 13h00, et pour les Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, ainsi que l'indice manufacturier Philly Fed, à 14h30 également. L'indice des indicateurs avancés (Conference Board) sera pour sa part dévoilé à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du lundi 24 décembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le gap baissier tracé vendredi n'a fait que confirmer le retour rapide à la tendance baissière initiale, désormais bien installée. Tout comme la clôture à proximité des points bas de séance lundi. Et la clôture exactement sur les points bas de séance mardi.

L'indice phare tricolore se rapproche désormais d'une zone de danger, matérialisée par le garde-fou des 4 730 points. En deçà, l'effet d'attraction d'un ancien gap haussier, du 07 décembre 2016, prendrait de l'épaisseur. Sa borne basse vaut 4 639 points.

Avis négatif pour ce jeudi, sous une moyenne mobile à 100 jours (en orange) qui voit son orientation baissière s'accélérer.

Le garde-fou identifié pourrait céder dès ce jeudi, dans le sillage des pertes enregistrées à Wall Street hier.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V364S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4732.00 / 4640.00 / 4473.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Fed ne se laisse pas influencer (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Fed ne se laisse pas influencer (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat