Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 240.27 -3.55 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La Fed lâche du lest, sans surprise

jeudi 31 octobre 2019 à 08h33

(BFM Bourse) - Sur fond de poursuite du bal des trimestriels des grands groupes, et à l'approche de l'issue d'une réunion clef du Comité de politique monétaire de la Fed, l'indice CAC 40 a progressé de 0,45% 5 765 points. Le verdict de la Fed (19h00, Heure française) a été connu bien après la clôture.

La Fed a comme largement anticipé par le marché, abaissé ses taux directeurs fédéraux dans une bande comprise entre 1.50% et 1.75%, sans pour autant envoyer de signaux formels d'une volonté de poursuite d'une politique souple et accommodante, dans le cadre d'une trajectoire des prix maîtrisée, et d'une santé encore très forte de l'économie.

Sur le dossier commercial, Donald Trump espère toujours signer un accord partiel avec la Chine dans les prochaines semaines, malgré l'annulation du sommet de l'APEC où il devait rencontrer son homologue chinois Xi Jinping mi-novembre au Chili, a annoncé mercredi la Maison Blanche. "Nous avons hâte de finaliser la première phase de notre accord historique avec la Chine dans les mêmes délais (le président américain avait laissé entendre lundi que la signature de l'accord tant attendu avec Pékin pourrait intervenir avant le sommet de l'Apec, les 16 et 17 novembre, NDLR) et quand nous aurons une annonce, nous vous le dirons", a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche, Hogan Gidley, dans un communiqué.

Au chapitre macroéconomique mercredi, aucun repère européen d'importance majeure ne figurait à l'agenda. Pour les Etats-Unis, la traditionnelle enquête du cabinet privé ADP (Automatic Data Processing), a mis en évidence pour octobre 215 000 créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture). Un score parfaitement dans la cible. Pour rappel, l'enquête est particulièrement suivie, car souvent très proche des bilans officiels du Département américain du Travail. Elle les précède chaque mois, généralement de deux jours. Autre illustration de la bonne résistance de l'économie américaine, les données avancées du PIB viennent de ressortir en hausse de 1.9% en rythme annuel au troisième trimestre, contre 2.0% en données définitives pour le T2, et surtout, un consensus qui était beaucoup plus pessimiste à 1.6%.

Dans la nuit ont été publiés différents indicateurs d'activité en Chine. Arrêtons-nous un instant sur le PMI manufacturier, qui est ressorti à 49,3, sous la cible qui était quasiment sur les 50 points, barre qui sépare par construction la contraction de l'expansion du secteur considéré.

Côté valeurs, l'Oréal (+7,56% à 263,1 euros) a dominé de la tête et des épaules le palmarès des plus fortes hausses sur les grosses capitalisations (Compartiment A), après la publication d'un troisième trimestre meilleur que prévu.

Belle performance également pour Peugeot (+4,53% à 26,05 euros), après confirmation de discussion en vue d'une fusion avec Fiat-Chrysler. Un projet qui vient d'être officialisé.

A l'inverse, Beneteau (-15,39% à 8,41 euros) a plongé, sur des résultats annuels et des perspectives décevantes aux yeux du marché.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont profité des annonces de la Fed, à l'image du Dow Jones (+0,43% à 27 186 points) ou du Nasdaq Composite (+0,33% à 8 303 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,33% à 3 046 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1160$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 55.20$.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation en France à 09h45, les données avancées du PIB espagnol à 10h00, le taux de chômage en Italie à 11h00, l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis: les revenus et dépenses des consommateurs à 13h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 13h30, l'indice PMI de Chicago à 14h45, ainsi que les stocks de gaz naturel à 15h30.

A noter qu'en dépit du caractère férié de vendredi (1er novembre, Toussaint), le marché parisien restera ouvert, dans des conditions normales de cotation et d'horaires.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le franchissement en clôture, vendredi, des 5 700 points - ce qui est complètement différent de la séance du 17 octobre* - , nous invite à définir le profil psychologique dominateur en le teintant de davantage d'optimisme. Si ce franchissement venait à se confirmer avec des éléments techniques tranchants (gap, volumes, bougie remarquable), nous passerions de façon définitive les 5 700 points, en support, sur lequel à terme, un pullback ne serait pas à exclure. Ces éléments n'étaient pas encore de la partie depuis, laissant planer le risque, à terme, d'un reflux des cours.

* marquée par une inscription de cotation en séance, mais par un retournement avant clôture en deçà.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5612.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale T217S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5612.00 / 5393.00 / 5226.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Fed lâche du lest, sans surprise (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Fed lâche du lest, sans surprise (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.70 % vs -14.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat