Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LOREAL

OR - FR0000120321 SRD PEA PEA-PME
247.900 € -1.90 % Temps réel Euronext Paris

Loreal : Plus haut historique pour le titre du géant des cosmétiques après un 3e trimestre meilleur que prévu

mercredi 30 octobre 2019 à 10h30
Plus haut historique pour le titre L'Oreal dans le sillage de ses comptes trimestriels

(BFM Bourse) - Le titre de la deuxième capitalisation de la place parisienne (146 milliards d'euros) décolle mercredi matin (+6,7% à 10h20) après avoir dévoilé des résultats supérieurs aux attentes pour le compte du 3e trimestre de son exercice 2019, notamment grâce à l'Asie et sa division Luxe.

Porté par une forte demande en Asie Pacifique, le géant français des cosmétiques L'Oréal a vu ses ventes bondir de 11% en données publiées et dépasser les attentes au troisième trimestre, dopées notamment par sa division Luxe. Le chiffre d'affaires a atteint 7,183 milliards d'euros (+7,8% à taux de change et périmètre constants), a indiqué le groupe dans un communiqué mardi. Un chiffre supérieur au consensus des analystes interrogés par Factset, qui anticipaient 7,039 milliards d'euros.

À données comparables, il s'agit d'un "niveau record depuis plus de 10 ans", s'est félicité Jean-Paul Agon, le PDG du groupe, cité dans le communiqué. Le dynamisme de l'activité est d'autant plus impressionnant que "ce rythme élevé de croissance est maintenu dans un environnement qui reste contrasté."

Une croissance portée par le luxe et les parfums

L'Oréal Luxe, la branche dédiée aux produits de beauté haut de gamme, avec ses marques phare Lancôme, Yves Saint Laurent, Giorgio Armani et Kiehl's, a de nouveau porté la croissance (+18,4% à 2,752 milliards d'euros, +13,8% en organique). Cette division a profité de lancements réussis dans les soins de la peau comme dans les parfums, avec notamment "l'excellent démarrage de deux nouvelles fragrances féminines, Idôle de Lancôme et Libre de Yves Saint Laurent", cite le communiqué.

Les parfums sont vus comme un vecteur de croissance pour le groupe, et ce d'autant plus que la demande en Chine est attendue en forte hausse. L'Oréal a ainsi récemment annoncé l'acquisition des marques Mugler et Azzaro auprès de Clarins, pour un montant non divulgué. La division de dermo-cosmétique, Cosmétique Active, avec ses marques La Roche-Posay, Vichy, SkinCeuticals ou encore CeraVe, a également connu une croissance rapide (+16,3% à 606,4 millions d'euros), supérieure à celle du marché dermo-cosmétique, indique L'Oréal.

La principale division du groupe, les produits grand public, a elle connu une hausse solide bien que plus modeste de 5,2% (ou +2,7% à taux de change et périmètre constants) à 3,003 milliards d'euros, soutenue par les soins pour la peau, mais aussi le maquillage où la division gagne des parts de marché. Enfin, la branche dédiée aux produits professionnels affiche une progression de 6,1% à 821,1 millions d'euros.

Amélioration en Europe de l'Ouest

Toutes divisions confondues, les ventes de L'Oréal s'établissent à 21,99 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse de 10,7% (+7,5% à données comparables). Par zones géographiques, la région Asie-Pacifique mène la danse avec un bond des ventes de 27,1% à 2,28 milliards d'euros entre juin et septembre, ce qui en fait le marché principal de L'Oréal devant l'Europe de l'Ouest (+3,9% à 1,93 milliard) et l'Amérique du Nord (+3,9% à 1,89 milliard). "Toutes les divisions sont en croissance à deux chiffres (en Asie-Pacifique, NDLR) précise L'Oréal.

Le contexte est moins favorable en Amérique du Nord, qui enregistre un recul de 1,3% à taux de change et périmètre constants, en raison notamment d'un marché du maquillage atone. Or L'Oréal est justement très exposé sur ce secteur. Quant à l'Europe de l'Ouest, elle a connu une amélioration, avec une hausse des ventes de 3,2% en données organiques, bénéficiant notamment de la croissance des marques Kiehl's et Giorgio Armani au troisième trimestre.

"Dans un marché au mieux plat, c'est plutôt bien (...) nous renforçons notre position", a commenté Jean-Luc Agon lors d'une conférence téléphonique mardi soir, relevant notamment une bonne performance au Royaume-Uni.

Sans donner de prévision chiffrée, le groupe a rappelé son ambition de dépasser la croissance du marché mondial de la beauté en 2019. Celui-ci avait progressé de 5,5% l'an dernier.

Plus haut historique pour le titre L'Oréal

Le point d'activité du géant français des cosmétiques est particulièrement bien accueilli par le marché, le titre L'Oréal grimpant de 6,8% à 261,2 euros à 10h20, ce qui correspond à un nouveau plafond historique. Depuis le 1er janvier, celui-ci prend désormais 30% (+60% sur 3 ans, +113% sur 5 ans, +275% sur 10 ans). La capitalisation du groupe détenu au tiers par la famille Bettencourt atteint ainsi 146,7 milliards d'euros, ce qui en fait la deuxième valorisation du CAC 40 derrière LVMH (192 milliards d'euros) mais devant Total (127 milliards d'euros).

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LOREAL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+293.90 % vs +12.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat