Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 367.62 -0.15 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : L'heure est à la consolidation

jeudi 7 février 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - L'heure est à la consolidation sur les marchés actions de part et d'autre de l'Atlantique, après plusieurs semaines consécutives de hausse soutenue, et alors que les géants doivent digérer le discours de Donald Trump devant les parlementaires américains.

Très attendu, le discours sur l'état de l'Union de Donald Trump devant le Congrès américain mardi soir n'aura finalement eu qu'un impact limité sur les marchés mondiaux.

Lors de son traditionnel discours annuel devant le Congrès, discours qui prenait un tour particulier, car proche dans le temps des débats sur le budget 2018, le Président américain a joué l'unité, en se concentrant sur les "fondamentaux", en particulier la politique militaire, mais s'est montré combatif et ferme sur la question du mur gigantesque à la frontière avec le Mexique, dont la construction, pas encore votée, était l'une de ses promesses phare de campagne. Il y a consacré 17 longues minutes.

Donald Trump s'est montré combatif également sur le sujet épineux des enquêtes relatives à sa campagne présidentielles de 2016. Sur ce dernier point, il est montré ferme sur la forme, mais bien peu convaincant sur le fond.

Enfin, une nouvelle rencontre est prévue avec le leader nord-coréen à la fin du mois de février au Vietnam.

Au chapitre macroéconomique, l'agenda statistique était bien pauvre hier. Les opérateurs ont tout de même pris connaissance d'une contraction de 1,6% des commandes industrielles en rythme mensuel en Allemagne, alors que le consensus laissait entrevoir une très légère hausse.

Côté valeurs, Ubisoft (-9,53% à 72,16 euros), avec plus d'un million de pièces échangées, a subi de plein fouet les déboires boursiers d'EA (Electronic Arts).

Alston (+4,06% à 37,66 euros) ne subit aucune difficulté en Bourse, bien au contraire, suite au rejet de la fusion avec Siemens.

Derichebourg a plongé de 16,07% à 3,624 euros, plombé par son point d'activité décevant à la suite de son assemblée générale mixte. Le marché sanctionne principalement le mois de janvier difficile au cours duquel les volumes vendus ont reculé de 10%.

Dassault Systèmes (+10,11% à 128,50 euros) amplifiait ses gains suite à la publication hier de trimestriels particulièrement performants.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé très légèrement dans le rouge la séance de mercredi, digérant le discours sur l'état de l'Union, l'un des plus grands rendez-vous de la politique américaine. Le Dow Jones a perdu 0,08% à 25 390 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 0,36% à 7 375 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,22% à 2 731 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1360$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53.70$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre la balance commerciale française à 08h45, les ventes au détail en Italie à 10h00, le Bulletin économique de la BCE à 10h00, la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, ainsi que son rapport sur l'inflation à 13h00, et pour les Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

En franchissant la moyenne mobile à 100 jours (en orange) sans hésitation, et en s'éloignant de la zone psychologique des 5 000 points, le CAC a délivré un message haussier construit. Il ne manque plus qu'un épaississement sensible des volumes de transactions pour valider définitivement un retour à un biais haussier de fond. La capacité à clôturer exactement sur les points hauts de séance mardi a été encourageante. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir, probablement sous le signe de la consolidation.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5081.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4730.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5081.00 / 5205.00 / 5445.00
Support(s) :
4730.00 / 4555.00 / 4473.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'heure est à la consolidation (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'heure est à la consolidation (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.10 % vs +7.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat