Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DERICHEBOURG

DBG - FR0000053381 SRD PEA PEA-PME
4.052 € -0.30 % Temps réel Euronext Paris

Derichebourg : Un mois de janvier difficile fait plonger le titre du leader français du recyclage de métaux industriels

mercredi 6 février 2019 à 13h18
Nouveau plongeon boursier pour Derichebourg

(BFM Bourse) - L'action Derichebourg dévisse de 13% vers midi à la Bourse de Paris, plombé par son point d'activité décevant à la suite de son assemblée générale mixte. Le marché sanctionne principalement le mois de janvier difficile au cours duquel les volumes vendus ont reculé de 10%.

Le leader français du recyclage de métaux industriels dévisse en Bourse mercredi matin à la suite de derichebourg.com/dam?media-id=5c59c7215804e9f8445d5624">son point d'activité publié mardi après la clôture du marché parisien. Vers 12h30, le titre Derichebourg plonge ainsi de 13,1% à 3,75 euros, dans un volume d'échanges supérieur à 1% du tour de table, et signe ainsi la plus grosse chute du jour sur le SRD. Avec ce nouveau recul significatif, l'action de l'opérateur de services aux entreprises et à l'environnement abandonne maintenant près de 50% sur un an. Celle-ci était pourtant bien orientée depuis le début de l'année 2019 mais le repli du jour la ramène en territoire négatif (-6%).

Recul des volumes vendus en janvier

Le groupe est largement sanctionné en Bourse mercredi matin pour son point d'activité décevant publié mardi soir. Celui-ci, dévoilé à l'issue de l'assemblée générale mixte, fait état d'un Ebitda courant au premier trimestre de l'exercice 2018-2019 décalé clos fin décembre "globalement proche de celui de l’exercice précédent". Aussi et surtout, le communiqué indique que "les premières informations relatives à l'activité de janvier dans le métier du recyclage montrent un recul des volumes vendus d'environ 10% par rapport à janvier 2018 dans un contexte de baisse des prix". "Le marché réagit principalement aux commentaires qui ont été effectués sur le mois de janvier" indique Charles-Louis Planade, analyste chez Midcap Partners en charge du dossier. Il ajoute que l'un de ses confrères "a d'ailleurs dégradé le dossier à "neutre", considérant le titre un peu "dead money" sur les prochains mois en raison de l'absence de catalyseur".

Dan une note publiée ce matin, un autre broker, LCM, relativise la portée et l'ampleur de ce mauvais début d'année. La société de Bourse souligne que les éléments communiqués par le groupe sont déjà partiellement reflétés dans ses prévisions, celles-ci tablant sur une baisse de 7% du chiffre d'affaires global cette année. Dans ce contexte, le bureau d'études réitère son conseil à l'achat et maintient son objectif de cours à 7 euros, laissant entrevoir un potentiel de hausse de près de 90% par rapport au cours actuel.

Derichebourg se veut rassurant

Toujours dans son communiqué, le groupe indique que l'assemblée générale mixte a approuvé sans modification les comptes annuels et consolidés de l'exercice clos le 30 septembre dernier, et tente d'apaiser le marché en expliquant que "le groupe demeure confiant dans les perspectives à long terme de ses métiers". De fait, Derichebourg estime que "la conclusion d'un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis (dont le conflit a déjà pesé sur l'exercice 2017-2018 du groupe, ndlr), et la remontée du niveau d'activité des aciéries turques seraient de nature à rendre ce phénomène (observé en janvier, ndlr) passager".

Concernant son activité service à l'environnement, le groupe se veut là aussi "confiant dans la solidité de son modèle économique, sur sa capacité à résister voire à se développer par croissance externe si la conjoncture devait se dégrader, et dans la solidité de son bilan". Derichebourg ajoute poursuivre ses investissements pour renouveler son matériel et réaliser ainsi des économie de carburant. Le groupe investit par ailleurs "dans de nouvelles technologies qui permettent un meilleur tri et répondent aux enjeux de fermeture du marché chinois et de réduction des volumes de résidus mis en décharge". Insuffisant pour rasséréner le marché malgré le maintien du dividende de 14 centimes par action à l'occasion de la Saint-Valentin.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DERICHEBOURG en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+291.60 % vs +12.21 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat