Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 287.07 +0.85 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Fragilisation du tableau technique de l'indice phare tricolore

mardi 2 mars 2021 à 08h33

(BFM Bourse) - Beaucoup trop de nervosité depuis le 15 février pour parler de figure de consolidation. Le CAC 40 a débuté la semaine hier par une hausse de 1,57% porté par une courte revanche des industrielles et cycliques en général. Aucun signal toutefois de sortie par le haut en direction des 6 000 points n'est clairement identifiable à ce stade.

Les craintes de voir le plan de relance de l’administration Biden (maintenant validé par la chambre basse du parlement américain, en attente désormais pour le Sénat) et un brusque rebond de la consommation des ménages une fois les mesures de restrictions levées se traduire par une reprise significative de l’inflation dans les mois à venir, obligeant les banques centrales à intervenir, semblent s'atténuer. Les rendements des obligations d'Etat tendent donc à redescendre, le taux de l'OAT française à dix ans revenant symboliquement en territoire négatif (ce qui rappelons-le est la nouvelle norme depuis l'été 2019), quand les "Treasuries" américains à 10 ans repassent, eux, assez nettement sous le seuil des 1,50%. Le feu vert accordé par la FDA américaine au vaccin de Johnson & Johnson, dont les premières doses devraient être disponibles dès demain aux États-Unis, apporte un motif d'espoir supplémentaire.

"La décision du régulateur américain d’autoriser officiellement le vaccin contre le Covid développé par Johnson & Johnson ce week-end devrait doper les campagnes de vaccination aux quatre coins du monde, notamment dans les pays émergents, compte tenu de la relative rentabilité économique du vaccin.", selon la recherche en investissement de Pictet Health Management.

Au chapitre statistique, les investisseurs ont pris connaissance des PMI industriels en données finales pour février. Les données IHS Markit pour l'ensemble de la Zone Euro sont sans surprise proche des 60, grâce en particulier à la composante allemande (60.7). Outre Atlantique, le PMI manufacturier ISM a nettement dépassé les attentes en ressortant à 60.8, au plus haut depuis octobre 2018.

Côté valeurs, les valeurs cycliques et industrielles étaient donc à nouveau à l'honneur, Airbus dominant le palmarès de l'indice phare avec un gain de 4,97% à 100,68 euros, devant URW (+4,8%), Kering (+4,2%), Safran (+3,5%) ou ArcelorMittal (+3,2%). Du côté des small caps, Metex a signé la meilleure performance de la cote avec une flambée de près de 44% en clôture alors que le groupe est entré en négociations exclusives avec le géant japonais Ajinomoto, en vue d'acquérir Ajinomoto Animal Nutrition Europe.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont repris de la hauteur sur la première séance de la semaine, sans augurer rien de précis pour le reste de la semaine au demeurant. La reprise aura été nette sur le secteur à fort Bêta des technologiques. Au final lundi le Dow Jones a gagné 0,95% à 31 535 points, et le Nasdaq Composite 3,01% à 13 588 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 2,38% à 3 901 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2020$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 59,80$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation, mesure phare de l'inflation, en Zone Euro à 11h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une fragilisation du cadre technique est désormais validée pleinement. La structure de la bougie hebdomadaire de la semaine passée l'aura confirmée. Nous confirmons donc que le chemin pour le comblement du gap "Covid" vieux d'un an (gap du 24/02/20) ne sera probablement pas rectiligne et à forte pente, et qu'une phase de reflux en plusieurs épisodes est l'option la plus probable à ce stade. La prochaine probabilité de reprise de points d'appui (solides ?) se situe vers 5 650 points. En deçà, l'effet d'attraction du gap situé de part et d'autre des 5 500 points se ferait alors sentir progressivement.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5800.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5650.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5800.00 / 6000.00
Support(s) :
5650.00 / 5300.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Fragilisation du tableau technique de l'indice phare tricolore (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Fragilisation du tableau technique de l'indice phare tricolore (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.20 % vs +26.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat