Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : En manque de carburant

mercredi 6 mars 2019 à 08h29

(BFM Bourse) - Après un début d'année 2019 en fanfare, les marchés actions, de part et d'autre de l'Atlantique au demeurant, sont à la recherche d'un second souffle, l'heure étant à la consolidation forcée, avec en toile de fond l'impatience de voir enfin signé un accord commercial bilatéral entre Etats-Unis et Chine, et les inquiétudes légitimes liées au ralentissement avéré de l'activité économique chinoise.

L'indice CAC 40 a grappillé 0,21% mardi à 8 297 points.

Les dernières nouvelles de Chine ont entraîné une volatilité certaine sur l'indice parisien qui a passé une partie de la journée en territoire négatif. Visé par les sanctions commerciales des États-Unis, Pékin a pris acte mardi du ralentissement attendu de son économie et abaissé son objectif de croissance pour 2019 entre 6 et 6,5%, en très léger repli par rapport au score réalisé en 2018 (6,6%). Les autorités chinoises ont parallèlement annoncé une série de mesures de relance, dont un allègement des charges des entreprises et de la TVA. Selon un indice indépendant publié juste après cette annonce, la croissance de l'activité dans les services s'est essoufflée le mois dernier, tombant à son plus bas niveau depuis quatre mois.

Les chiffres macroéconomiques publiés, dans l'ensemble bons de part et d'autre de l'Atlantique, n'ont pas animé la cote. Bonne nouvelle hier matin concernant l'activité économique en Zone Euro dans les services. L'indice PMI en données finales pour février est ressorti en hausse à 52.8 en données synthétiques pour l'ensemble de l'union monétaire, battant sensiblement la cible.

Côté américain, l'indicateur d'activité dans les services (ISM non manufacturier), particulièrement suivi dans les salles des marchés, est ressorti en nette hausse à 59.7, contre 57.4 attendu. Par ailleurs, les ventes de logements neufs ont bondi à 621 000 en données définitives pour le mois de décembre, bien au-delà des prévisions.

Côté valeurs, Eurofins Scient. a fondu de près de 10% (9,94% à 358,6 euros), après l'annonce des résultats 2018.

Flambée pour DBV Technologies (+14,88% à 17,45 euros) dans des volumes nourris. La société biopharmaceutique a annoncé la nomination avec effet immédiat de Michel de Rosen au poste de président non-exécutif du conseil d'administration en lieu et place du docteur Pierre-Henri Benhamou, cofondateur de la biotech en 2002.

Nanobiotix (+4,71% à 11,79 euros) était entouré chaleureusement, avec le déblocage d'une tranche de 14 millions d'euros du prêt de la BEI.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont fait du surplace, symboliquement dans le rouge en données de clôture, à l'image du Dow Jones (-0,05% à 25 806 points), ou du Nasdaq Composite (-0,02% à 7 576 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé en très légère baisse de 0,11% à 2 789 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1300$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 56.20$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre côté américain les résultats de l'enquête sur l'emploi selon le cabinet privé en ressources humaines ADP à 14h15, en avant-goût de la publication du rapport fédéral NFP vendredi. A suivre également les chiffres de la balance commerciale à 14h30, les commandes à l'industrie à 16h00, les stocks de pétrole à 16h30, ainsi que le Livre Beige de la Fed à 20h00. Aucun chiffre européen d'importance majeur ne figure à l'agenda statistique ce jour.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sur les trois dernières séances, l'indice phare tricolore a marqué des signes subtils mais réels d'essoufflement, avec deux clôtures, certes en hausse (modérée), mais loin de leur points hauts respectifs de séance. Par ailleurs, une divergence entre cours et volumes est progressivement en train de se mettre en place. Si ces signaux ne sont pas encore alarmants, ils invitent toutefois à se préparer à un épisode de respiration marquée des cours. Avis neutre proposé ce mercredi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5445.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5205.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5205.00 / 5081.00 / 4730.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : En manque de carburant (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : En manque de carburant (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat