Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 600.66 +0.83 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Deux temps forts ce jeudi

jeudi 10 juin 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - Septième hausse en l'espace de neuf séance hier à la Bourse de Paris, où son indice phare, le CAC 40, a grappillé 0,19% à 6 563 points, à la veille de deux événements majeurs: l'issue du Conseil des Gouverneurs de la BCE d'une part, et la publication des prix à la consommation aux Etats-Unis d'autre part.

"Avec le regain constaté de l'inflation à la fois aux États-Unis (ce qui entraine une hausse de l'inflation importée) et en zone euro, on pourrait s'attendre à ce que la réunion de la BCE suscite un ajustement de politique monétaire. Il n'en est rien. La BCE, dont le Conseil des gouverneurs est dominé par des colombes (partisans d'une politique de soutien durable à l'économie), devrait annoncer un maintien en l'état des dispositifs existants" pronostique William Gerlach, Country manager France d'iBanFirst. Car la BCE devrait selon lui "confirmer que le rebond constaté de l'inflation sur les derniers mois n'est que transitoire", ce qui devrait inciter l'institution à maintenir son soutien à l'économie inchangé.

Les analystes de CM/CIC Market Solutions voient "une BCE toujours prudente et accommodante tant dans sa communication que dans ses outils. Elle devrait ne plus s'engager à acheter davantage d'actifs qu'en janvier et février (promesse qui a été faite pour un trimestre mi-mars) du fait de la plus grande confiance dans les perspectives, conduisant à une révision haussière de son scénario économique. Elle insistera en revanche sur le fait qu'elle achètera ce qu'il faut pour maintenir des conditions financières très accommodantes, quitte à ce que les montants soient élevés si nécessaire."

Verdict à 13h45 pour les taux directeurs et les leviers monétaires actionnés et à 14h30 pour la conférence de presse délocalisée.

Par ailleurs, le Département américain du Travail publiera un indicateur majeur (car à fort impact potentiel): la variation des prix à la consommation, corrigés ou non des éléments volatils. Deux chiffres qui viendront étayer davantage la réflexion de la Fed pour la construction de sa politique monétaire dans les mois à venir.

"Cette donnée est très suivie par les investisseurs car elle traduit de la hausse généralisée des prix et permet, en temps normal, à la réserve fédérale d’ajuster sa politique monétaire. Dans le cas d’une inflation grandissante, la Fed devrait durcir sa politique monétaire et réduire les rachats d’actifs mensuels (actuellement 120Mds$) puis relever progressivement son taux principal, ce qui déplairait fortement aux investisseurs" analyse Vincent Boy (IG France).

La Fed réunit les 15 et 16 juin prochains son Comité de politique monétaire. Toute inflexion, dans les outils ou la communication employés, vers davantage de fermeté monétaire, viendrait immanquablement peser sur les marchés d'actions, et en leur sein, sur les titres ayant le plus grimpé ces dernières années.

Hier au rayon statistiques, la dynamique des stocks de brut hebdomadaires a une nouvelle fois mis en évidence un échauffement de l'économie américaine en pleine reprise post-Covid, avec une baisse de plus de 5 Millions de barils sur la semaine écoulée. RAS en revanche du côté des stocks des grossistes, ressortis parfaitement en ligne avec les attentes.

Côté valeurs, Unibail a poursuivi son impressionnant rebond entamé la veille (+5,69% à 82,59 euros) avec un nouveau gain de 5,7% - sans actualité particulière. Le compartiment du luxe est resté bien orienté, à la suite de plusieurs relèvements d'objectifs (+0,93% à 1 193 points pour Hermès, +0,3% pour L'Oréal, +0,35% pour Kering et +0,4% LVMH). Dans l'autre sens, les valeurs financières étaient délaissées en raison du reflux des rendements souverains (-1,3% pour Crédit Agricole, -0,8% pour BNP Paribas, -0,5% pour Société Générale), Axa signant la plus mauvaise performance (-1,9%) de l'indice. Enfin, l'assouplissement des mises en garde des États-Unis à destination des visiteurs a envoyé un signal encourageant, soutenant le secteur aérien, au sens large. La compagnie aérienne Air-France KLM a gagné 3,27% et le groupe de service aéroportuaires ADP 8,15%.

De l'autre côté de l'Atlantique, encéphalogramme plat du côté des principaux indices à Wall Street, focalisés sur la publication (ce jour) des prix à la consommation. Le Dow Jones s'est contracté de 0,44% à 34 447 points et le Nasdaq Composite de 0,09% à 13 911 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,18% à 4 219 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2180$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 70,30$.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre le verdict de la BCE sur ses outils monétaires à 13h45, la conférence de presse de l'institution à 14h30 et les prix à la consommation aux États-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Depuis la formation brutale d'un gap baissier ample le 11 mai (avec réplique le 19), le marché parisien est entré dans une phase hautement technique, dont l'expression graphique reflète le degré d'émotivité des opérateurs. Sous une zone de résistance qui s'installe progressivement autour des 6 500 points, une figure d'accumulation encore en cours de tracé, se poursuit entre les points bas du 13 mai, sur mèche basse (6 150 points) et la résistance évoquée. Une sortie ponctuelle au-delà de la marge haute est en cours, avec le début d'un profil graphique en diamant. Nous reviendrons en détail sur les implications psychologiques d'une telle figure si son tracé se confirme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6710.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6710.00 / 6944.00
Support(s) :
6445.00 / 6220.00 / 5826.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Deux temps forts ce jeudi (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Deux temps forts ce jeudi (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +32.78 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat