Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 574.36 -0.15 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Consolidation du mouvement euphorique de lundi

vendredi 13 novembre 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Après un début de semaine en fanfare, un milieu de semaine sous le signe de l'extension haussière, la dernière partie de la semaine se joue dans un "mode" consolidation. Consolidation dont la structure, à terme, et le positionnement par rapport au corps remarquable de la bougie tout aussi remarquable de lundi 09 novembre, sera riche d'enseignements. Pour l'heure, et après une rotation sectorielle impressionnante sur les trois premiers jours de la semaine, l'ambiance est à la digestion des deux grands drivers de marché du moment: la victoire de Joe Biden à la Présidence des Etats-Unis et la perspective d'un Congrès divisé, et surtout les résultats plus qu'encourageants en Phase III, à ce stade de la Phase III en tous cas, d'un vaccin contre le Covid développé par Pfizer en partenariat avec le laboratoire allemand Biontech.

Cette actualité vaccinale, naturellement, ne résout pas la crise du Covid en un claquement de doigt. La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde a d'ailleurs averti que, même avec un vaccin contre le Covid-19, la reprise économique en zone euro risquait d'être "instable", dépendant du rythme de déploiement des traitements. Intervenant lui aussi lors d'un forum annuel des banques centrales, le président de la réserve fédérale américaine Jerome Powell a souligné qu'il était bien trop tôt pour intégrer aux prévisions économiques le coup de pouce qu'apporterait un éventuel vaccin.

Au chapitre macroéconomique, la séance a été marquée par le retour des repères statistiques tranchants, outre Atlantique en tous cas, après un quasi désert sur les trois premières séances de la semaine. Commençons avec les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 02 au 08 novembre, qui à 709 000 ont légèrement battu les attentes médianes des analystes et économistes interrogés. Par ailleurs, les chiffres de l'inflation au sens des différents indices des prix à la consommation, sont ressortis sous les attentes pour le mois d'octobre, parfaitement nuls et ce quel que soit le panier de produits retenu. Déception franche pour les stocks de brut qui ont progressé de 4.3 Millions de barils la semaine passée, alors que le consensus laissait augurer une contraction de 2 Millions.

Côté valeurs, Ubisoft (+4,61% à 78,92 euros) a dominé les débats sur le compartiment A de la cote, dans le sillage du vif succès rencontré par Valhalla, le nouvel épisode de la série de jeux vidéo Assassin's Creed, franchise phare du studio. A suivre EDF dès l'ouverture, après la publication de sa copie trimestrielle.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont marqué une respiration jeudi, sur l'ensemble des secteurs de la cote. Le Dow Jones s'est contracté de 1,08% à 29 080 points et le Nasdaq Composite, à forte coloration technologique, 0,65% à 11 709 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,00% tout rond, à 3 537 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1800$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40,45$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité pour la Zone Euro, l'indice des prix à la consommation à 08h45, la balance commerciale à 11h00, la nouvelle estimation du PIB trimestriel à 11h00 et pour les Etats-Unis, l'indice des prix à la production à 14h30, ainsi que l'indice de confiance du consommateur (U-Mich), en données préliminaires à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La barrière des 5 000 points a été arrachée lundi, dans des volumes ultra puissants, et une mobilisation continue tout au long de la séance lundi, même si tous les secteurs n'ont pas été concernés de la même manière. Nous entrons dans une nouvelle phase travail, d'autant que l'indice est parvenu à aller combler en intégralité le gap baissier du 06 mars. Le prochain seuil de résistance est identifié au niveau des 5 500 points. Comme nous le notions plus haut, cette capacité d'extension haussière mardi, même faible en ampleur, marque - et c'est déjà beaucoup -, une absence de prise de profits précoces à ce stade, et donc une entrée en consolidation retardée. La forme que prendre ladite consolidation sera également riche en enseignements, et nous ne manquerons pas d'y revenir. Dans l'immédiat, la position des corps des bougies tracées cette semaine, celui de mardi ne chevauchant pas celui de lundi, et idem pour mercredi, en dit long sur l'engouement acheteur de court terme. Une première phase de respiration est attendue, sans risque de correction sévère.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5509.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 95E5S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5509.00 / 5725.00 / 5860.00
Support(s) :
5000.00 / 4730.00 / 4515.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Consolidation du mouvement euphorique de lundi (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Consolidation du mouvement euphorique de lundi (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.10 % vs +12.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat