Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 042.11 +2.70 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Aucun directionnel à très court terme, nervosité autour des 5 000

mercredi 15 juillet 2020 à 08h30

(BFM Bourse) - L'indice CAC a passé l'intégralité de la séance de mardi dans le rouge, tout en parvenant in extremis à se hisser de nouveau au-dessus du seuil symbolique des 5 000 points, après avoir pris acte du reconfinement en Californie et dans d'autres régions du monde, des premiers résultats trimestriels aux États-Unis et du regain de tensions diplomatiques sino-américaines.

La Chine a accusé mardi les États-Unis de "saboter la paix et la stabilité régionales", après des déclarations du chef de la diplomatie Mike Pompeo considérant les revendications de Pékin comme "illégales". Le secrétaire d'État des États-Unis a rappelé qu'un tribunal de la cour permanente d'arbitrage de La Haye avait jugé en 2016 que la Chine n'avait pas de base légale pour revendiquer des "droits historiques " sur cette zone où elle convoite des ressources offshore (pêche et hydrocarbures notamment). Trump a par ailleurs mis fin hier au traitement préférentiel de Hong Kong, effaçant ainsi la connaissance statut économique spécial de Hong Kong, en réaction à la loi de sécurité nationale promulguée par Pékin.

Le début de séance de ce mercredi devrait se dérouler en territoire vert, dans le sillage de Wall Street, dans de bonne dispositions hier, avec l'espoir de progrès sur le front de la recherche d'un vaccin contre le Covid-19, avec l'entrée imminente dans la dernière phase de son essai clinique par Moderna.

Au chapitre statistique mardi, les opérateurs ont pris connaissance de l'indice ZEW allemand de sentiment économique. L'indicateur a légèrement déçu en ressortant sous les 60 points ce mois-ci, contre 63.4 en juin et une cible à 60.1. Pour rappel, l'indicateur, à valeur de baromètre, est calculé après dépouillement d'un question passé auprès d'investisseurs et analystes sur leur projections à l'échelle 6 mois sur l'environnement économique de la première puissance économique de la Zone Euro. Outre Atlantique, les indices des prix à la consommation en juin ont dépassé les attentes, quelle que soit l'assiette de calcul utilisée.

Côté valeurs, le secteur technologique, en particulier les semi-conducteurs, était pénalisé mardi, à la suite d'un reflux du Nasdaq. Dassault Systèmes a perdu 3,51% à 152,40 euros, Ingenico 3,54% 138,85 euros, Wordline 3,75% à 74,88 euros, STMicroelectronics 4,18% à 24,78 euros, et Soitec 4,84% à 100,30 euros.

Les investisseurs ont également pu prendre connaissance des premiers résultats trimestriels, les grandes banques américaines ayant, comme il est de voutume, ouvert le bal. Avec des fortunes diverses, JP Morgan et Citi ayant fait mieux que prévu entre avril et juin, même si elles ont dû mettre d'énormes sommes de côté (JP Morgan a provisionné plus de 10 milliards de dollars, un record) pour faire face aux impayés de leurs clients respectifs, quand Wells Fargo a enregistré une perte nette de 2,4 milliards de dollars, tout en provisionnant 8,4 milliards de dollars. Parmi les autres résultats du jour, Delta Air Lines a subi une perte nette de 5,7 milliards de dollars, mais a indiqué disposer de 15,7 milliards de liquidités à fin juin pour affronter les conséquences de la pandémie.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont repris de la hauteur, avec les espoirs d'avancées sur la recherche d'un vaccin contre le Covid-19, et malgré un début de bal des trimestriels plutôt contrasté. Le Dow Jones a gagné 2,13% à 26 642 points, et le Nasdaq Composite 0,94% à 10 488 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,34% à 3 197 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1400$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40,40$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité outre Atlantique, l'ndice manufacturier de la Fed de New York (Empire State) et les prix à l'import à 14h30, le rapport fédéral sur l'industrie à 15h15, les stocks de pétrole à 16h30 et le Livre Beige de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La séance de vendredi s'est traduite graphique par une bougie au corps allongé, sans atteindre toutefois la longueur du corps de la bougie précédente, qui a rimé avec rupture des 5 000 points. Ce seuil hautement symbolique continue d'être au coeur d'évolutions nerveuses (cf lundi et mardi), sans qu'il soit possible de qualifier de support ou de résistance ce niveau graphique et technique. Une poursuite d'un tracé nerveux de part et d'autre de ce seuil symbolique, dans une volatilité marquée, est encore d'actualité.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5213.00 / 5509.00
Support(s) :
5000.00 / 4770.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Aucun directionnel à très court terme, nervosité autour des 5 000 (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Aucun directionnel à très court terme, nervosité autour des 5 000 (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs +1.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat