Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 703.22 0.00 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Ambiance toujours aussi lourde et nerveuse sur les marchés

lundi 24 décembre 2018 à 08h31

(BFM Bourse) - Précisons tout d'abord que la séance de ce lundi 24 décembre sera écourtée: les marchés clôtureront exceptionnellement à 14h00. Une configuration que nous retrouverons la semaine prochaine, le lundi 31 décembre. La Bourse de Paris sera naturellement fermée demain (Noël). Fermeture également mercredi 26/12 (Lendemain de Noël).

Le CAC 40, reflet fidèle de l'extrême nervosité du marché actuel, a fini à l'équilibre une séance volatile vendredi, à la faveur d'une remontée en seconde partie de Wall Street, avec de bonnes dispositions, très momentanées, de Wall Street. Les marchés américains auront finalement terminé la dernière séance de la semaine en nette baisse (voir plus bas).

Le CAC 40 a ainsi grappillé 0,04% à 4 694 points vendredi, ne faisant donc pas varier sensiblement son bilan hebdomadaire (-3,28%). L'ambiance de marché reste toujours aussi lourde à l'approche de la fin d'année, sur des craintes redoublées de perte de vitesse de l'économie mondiale, en partie en raison de l'interminable guerre commerciale opposant Washington à Pékin.

Par ailleurs, faute d'accord budgétaire entre la Maison Blanche et le Congrès, l'arrêt forcé du fonctionnement d'un grand nombre d'administrations fédérales va se poursuivre, vraisemblablement au-delà de Noël. Ce nouveau "shutdown" est provoqué par un point d'achoppement qui fait à lui seul bondir les lignes budgétaires en discussion: il s'agit de la construction d'un mur gigantesque à la frontière mexicaine, l'une des promesses phare de campagne de Donald Trump.

Au chapitre macroéconomique vendredi, côté américain, les commandes de biens durables, hors équipements de transport, se sont contractées en novembre de 0.3% en rythme mensuel, là où en moyenne, les économistes et analystes interrogés entrevoyaient une hausse de 0.3%. Par ailleurs, les données définitives de la croissance américaine au troisième trimestre, selon le Bureau d'analyse économique, est ressorti en baisse à 3.4% en rythme annuel, contre 3.5% le trimestre précédent, et une cible à 3.5%... Si les dépenses et revenus des ménages ont envoyé des signaux contrastés, mi-figue mi-raisin, et qui demandent à être confirmés, l'indice de confiance des consommateurs au sens de l'Université du Michigan a surpris en ressortant en hausse à 98.3 ce mois-ci, au-delà de la cible.

Côté valeurs, on assistait vendredi à un léger rattrapage du secteur automobile et équipementiers, qui a particulièrement souffert en Bourse ces dernières semaines. Faurecia gagnait 4,97% à 32,13 euros, Valeo 6,43% à 24,98 euros, Plastic Omnium 3,69% à 19,93 euros, Peugeot 2,56% à 18,60 euros, et Renault 1,27% à 55,14 euros. Michelin (-0,38% à 84,50 euros) faisait figure d'exception.

Ubisoft (+1,26% à 67,48 euros) a bénéficié de nouvelles autorisations de distribution de jeux vidéo accordées en Chine.

Technicolor a plongé de 12,80% à 0,9060 euro sur un nouvel avertissement.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont subi vendredi des dégagements appuyés, en clôturant tous sur leurs points bas respectifs de séance - et de semaine - dans des volumes nourris. Le Dow Jones a perdu 1.81% à 22 445 points et le Nasdaq Composite 2,99% à 6 332 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 2,06% à 2 416 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1380$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 45.70$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, aucun chiffre ne figure à l'agenda.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance de ce lundi 24 décembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Non seulement le garde-fou des 4 730 points a été rompu jeudi, mais il l'a été sur gap baissier ample, et dans des volumes suffisamment nourris, pour que nous puissions avancer l'idée d'une dégradation supplémentaire de la configuration graphique de l'indice. Vendredi, l'indice phare tricolore est venu combler intégralement un ancien gap, de décembre 2016, avant d'amorcer une phase de rebond en séance. Rebond ne changeant rien à la lourdeur de la psychologie de marché qui prévaut actuellement. Avis négatif réitéré pour la séance de ce lundi. La moyenne mobile à 20 heures (en bleu foncé en vue horaire) continue de constituer un niveau dynamique de résistance graphique.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V364S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4473.00 / 4342.00 / 4062.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Ambiance toujours aussi lourde et nerveuse sur les marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Ambiance toujours aussi lourde et nerveuse sur les marchés (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat