Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 594.24 +0.54 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : A peine sorti de l'hôpital, D Trump laisse le marché perplexe

jeudi 8 octobre 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Le marché parisien a tracé une bougie d'indécision pour son indice phare, le CAC 40, mercredi, dans des volumes timides. Perplexe, le marché parisien (-0,27% à 4 882 points) ne sait visiblement plus sur quel pied danser après les dernières saillies verbales de Donald Trump. Après avoir provoqué une glissade à Wall Street mardi en affirmant mettre un terme aux négociations au Parlement sur un nouveau plan de relance, traitant au passage la chef du camp démocrate Nancy Pelosi de "cinglée", le président a quelque peu infléchi son discours dans une série de tweets publiée ultérieurement, se disant prêt à signer "maintenant" des mesures ciblées (chèques de soutien au ménages, package dédié aux secteurs sinistrés comme l'aéronautique ou aux petites entreprises).

Autre sujet d'interrogation majeure, la fin de la Golden Week en Chine qui a rimé avec des déplacements massifs de population, dans un pays où plus aucune restriction n'existe (sur le plan sanitaire entendons-nous!), à l'exception de la prise de température à l'entrée des lieux publics. Une semaine qui constituera un test grandeur nature de l'état de la pandémie en Chine.

Au chapitre statistique, les publications de mercredi étaient peu avenantes: la production industrielle de la première économie de la Zone Euro s'est contractée de 0.2% en rythme mensuel en août, manquant complètement les attentes (+1.5%). Par ailleurs, la balance commerciale française a creusé davantage son déficit, avec un solde négatif de -7.7 Milliards d'euros en août, manquant des attentes pourtant déjà pessimistes. RAS côté américain.

Côté valeurs, les pures cycliques étaient à la peine mercredi, amplifiant le repli de l'indice phare, à l'image sur le compartiment A de la cote, d'un certain nombre de dossiers emblématiques: Imerys (-5,30% à 31,12 euros), Vallourec (-4,03% à 16,674 euros), ou Alstom (-2,34% à 40,57 euros). Exception faite de l'automobile (et équipementiers), bien orientés, à l'image de Faurecia (+1,70% à 39,49 euros), Renault (+2,21% à 23,375 euros) ou encore Valeo (+2,40% à 28,15 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur mercredi, à l'image du Dow Jones (+1,91% à 28 303 points) ou du Nasdaq Composite (+1,88% à 11 364 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,74% à 3 419 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1770$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40,00$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité le compte-rendu du dernier Conseil des Gouverneurs de la BCE à 13h30, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux États-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La semaine 39 aura débuté par un événement technique majeur, avec un accroissement de volatilité sous les 5 000 points, la rupture de la moyenne mobile à 100 jours, dans des volumes solides, et laissant un gap baissier non contesté depuis. Nous voulions avoir davantage d'informations sur les cotations de l'ensemble de la semaine en question. Force est de constater que la quasi absence de réaction, avant vendredi 25/09 après-midi aura confirmé l'alourdissement du profil graphique de court terme. D'autant que l'identification sectorielle des titres ayant le plus participé à la baisse aura cruellement rappelé le mois de mars. La bougie hebdomadaire finalement tracée n'a aucune ombre haute, et une ombre basse très mince. Dans l'immédiat, après une semaine 40 de réaction de contestation, dans une dynamique de volumes décroissante, l'indice phare parisien évolue dangereusement en partie finale d'un biseau ascendant (wedge, ou coin), dont une sortie par le bas est à terme envisagée. Avis neutre à l'échelle de la seule séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4700.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1X68S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5000.00 / 5328.00 / 5509.00
Support(s) :
4700.00 / 4539.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : A peine sorti de l'hôpital, D Trump laisse le marché perplexe (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : A peine sorti de l'hôpital, D Trump laisse le marché perplexe (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.30 % vs -7.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat