Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 568.82 +1.35 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Sur le fil du rasoir, le CAC 40 revient pourtant à la hauteur des 6500 points

jeudi 22 juillet 2021 à 12h00
Sur le fil du rasoir, le CAC 40 revient pourtant à la hauteur des 6500 points

(BFM Bourse) - La chute de lundi d'ores et déjà effacée, la Bourse de Paris progresse jeudi pour la troisième séance d'affilée, soutenue par de nouveaux relèvements de perspectives de la part de fleurons cotés en pleine saisons des semestriels. En dépit des inquiétudes grandissantes vis-à-vis du rebond des contaminations.

Une chute, quelle chute? Comme cela a été le cas jusqu'à présent à chaque fois que le marché parisien subissait une correction d'ampleur, l'indice CAC 40 a très rapidement comblé ses pertes et s'attaque désormais au cap symbolique de 6500 points.

Vers 12h, le principal baromètre d'Euronext Paris s'adjuge 0,72% à 6.512,92 points grâce à une nouvelle salve de résultats solides, accompagnés de plusieurs relèvements d'objectifs. Un certain attentisme au niveau des volumes -seulement 600 millions échangés pour le moment- s'observe néanmoins alors que la Banque Centrale Européenne doit rendre son verdict en début d'après-midi... Le tout à un moment où la recrudescence des contaminations due au variant Delta du coronavirus préoccupe des plus en plus les gouvernements.

Principales variations du jour :

BOA Concept ajoute 10% à ses gains déjà copieux de la veille, suscités par le relèvement de son objectif de chiffre d'affaires 2021 à 12 millions d'euros.

Dans le sillage d'une publication semestrielle convaincante, qui lui permet de rehausser ses objectifs annuels, Ipsos décolle de 5,5% et retrouve un niveau inédit depuis plus de vingt ans an Bourse.

La signature d'un partenariat avec le leader des fabricants de camping-cars français (Trigano, non désigné nommément) pour la fabrication de 7000 pièces composites, impliquant un volume d'affaires de plus de 2,5 millions d'euros par an, entraîne une accélération de 5,5% pour Altheora, le leader français de la transformation des matériaux composites (anciennement Mecelec).

Plus forte hausse de l'échantillon du CAC 40, le titre Publicis s'apprécie de près de 4%, le groupe s'attendant à renouer dès cette année avec des résultats financiers au niveau de ce qu'ils étaient avant la pandémie de COVID-19, au vu d'une croissance organique au deuxième trimestre supérieure aux attentes et à celle de 2019.

Fort d'une marge supérieure aux attentes et d'une envolée des prises de commandes au premier semestre, Technip Energies (+3,8%) relève ses objectifs pour l'exercice en cours.

GL Events, qui a dit mercredi miser sur une reprise forte des activités au cours des derniers mois de l'année "si la campagne de vaccination atteint l'ampleur annoncée", progresse de 3%.

En hausse de 3,7% après ses semestriels, Réalités gagne encore 2,5%, EuroLand Finance saluant un "superbe premier semestre". Le bureau d'études conseille l'achat en vue d'un objectif de 35 euros.

En avance sur ses objectifs après un semestre solide, Covivio avance de 1,8% alors que l'ex-Foncière des Régions relève également ses objectifs pour l'exercice en cours.

Moins dynamique, Soitec se contente de +0,85% tandis que son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021/2022 a grimpé de 58,8% par rapport au chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020/2021, et de 1% par rapport au trimestre précédent (quatrième trimestre consécutif avec une progression organique du chiffre d'affaires d'un trimestre sur l'autre).

Du côté des biotechs c'est aujourd'hui Erytech Pharma (+24%) qui se distingue alors que la société a fait savoir qu'au vu de ses discussions avec la FDA américaine elle entendait bien déposer une demande d'homologation de son traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

La tenue des cours pétroliers témoigne également de l'appétit des opérateurs pour le risque. Le contrat à terme sur le Brent se renchérit de 0,96% à 72,92 dollars et le WTI de 1,02% à 7,02 dollars.

L'euro grappille 0,02% à 1,1798 dollar, après quatre séances consécutives de repli, tandis qu'une tonalité toujours très accommodante reste attendue du côté de la BCE.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +32.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat