Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Les banques centrales au secours des marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 186.95 -0.06 % Temps réel Euronext Paris
5 181.15Ouverture : 5 218.56+ Haut : 5 172.78+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 190.17Clôture veille : 3 911 660 KVolume :

Cac 40 : Les banques centrales au secours des marchés

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont fini en trombe jeudi soir dans le sillage du discours rassurant de la BCE, éclipsant pour l'heure les craintes liées à la crise politique portugaise. A Paris, l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 2,9% à 3 809 points. Même son de cloche sur les places financières de Milan (+3,4%), Madrid (+3,1%) et Francfort (+2,1%), également très bien orientées. A noter que Wall Street était fermée ce 4 juillet en raison de la fête nationale des Etats-Unis.

En promettant que les taux "resteront aux niveaux actuels ou plus bas pour une période de temps étendue", Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, a dopé les indices boursiers du Vieux Continent, ce qui a surtout profité aux valeurs financières. Crédit Agricole a ainsi bondi de plus de 6%, Société Générale de 5,3% et BNP Paribas de 4,6%.

A l’issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs, la BCE a décidé de maintenir son principal taux d’intérêt à 0,50%. Pour rappel, ce taux n’a pas évolué depuis le mois de mai 2013 (il était précédemment à 0,75%) et il reste donc à son plus bas niveau historique.

Dans une note de recherche, Barclays a affirmé que le principal taux directeur de l'institut d'émission devrait rester inchangé au moins jusqu'à la fin de l'année 2014, projection partagée par la majorité des économistes, "mais la probabilité d'une baisse des taux a augmenté" a ajouté la banque.

Outre-Manche, le message envoyé par Mark Carney, le nouveau gouverneur de la Banque d’Angleterre, a également été bien accueilli. L'institut d'émission britannique a lui aussi décidé de maintenir le cap de sa politique monétaire accommodante.

Journée également très animée sur le secteur automobile, Peugeot ayant flambé de plus de 10% après un changement de recommandation de Goldman Sachs, dans un marché qui espère toujours une évolution du tour de table de PSA avec son partenaire chinois Dongfeng. Par ailleurs, les équipementiers Valeo et Faurecia (filiale de PSA) ont pris respectivement 5,8% et 5,2%.

Kering a grimpé de 5,5% avec le soutien d'Exane qui a relevé son opinion sur le groupe de distribution de "Neutre" à "Surperformance".

Enfin, Recylex a vu son cours de bourse chuter lourdement (-18,7% à 2,22) face à la menace d’une nouvelle procédure judiciaire, tandis que le groupe pourrait avoir besoin de financement externe à court terme pour faire face à une possible augmentation de son passif.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI