Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 144.95 -0.54 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le rebond du CAC 40 tourne court

Le marché parisien recule mardi pour la 4e séance d'affilée

(BFM Bourse) - Après une tentative de rebond en matinée, le CAC 40 s'oriente à la baisse à la mi-journée, pour la quatrième séance d'affilée. Si l'économie mondiale reste en expansion, les investisseurs s'inquiètent de l'amoncellement des risques notamment politiques.

Le marché parisien fait grise mine pour la quatrième journée consécutive. Le CAC 40 abandonne 0,39% vers 12h30 à 5.279,45 points, soit près de 3,5% de recul en l'espace d'une semaine. Plusieurs stratèges multiplient les appels à la prudence alors qu'un cocktail d'éléments perturbateurs plane sur les marchés.

Les risques politiques se multiplient

La hausse des rendements des bons du Trésor, à 3,247% sur le dix ans américain ce mardi, dégrade l'attrait des actions. Ensuite, Donald Trump appelle l'Opep à ouvrir ses vannes et menace carrément l'organisation de représailles, alors que la hausse du pétrole (+1% à 84,74 dollars sur le Brent vers 12h30) atteint un niveau qui pourrait commencer à alourdir significativement la facture énergétique de la première économie mondiale. Par ailleurs, l'expansion de l'activité s'accompagne aussi d'une tension sur les salaires, réveillant des craintes d'un retour à terme de l'inflation.

L'Europe pour sa part se trouve à nouveau en alerte avec le budget italien que le nouveau gouvernement doit remettre le 15 octobre aux instances européennes, à quelques jours du verdict de Standard & Poor's sur la note du pays. Une autre bataille se joue outre-Manche puisque l'Union européenne a fixé la date butoir dans les négociations sur le Brexit au sommet européen des 18 et 19 octobre.

L'énergie, seul secteur bien orienté

Dans ce contexte, seul le secteur de l'énergie se détache clairement mardi, porté par l'ascension du baril. CGG gagne 4,2%, Bourbon 2,8%, Technip 2,4% et Total plus modestement 0,8%. Sur Alternext, la start-up Global Bioenergies retrouve également des couleurs (+2,7%) après de bonnes nouvelles sur son procédé de fabrication d'isobutène à partir de résidus sucriers, plutôt qu'à partir du pétrole. La hausse de la matière première rend sa méthode plus compétitive.

Parallèlement, Air France-KLM s'adjuge 3,2% alors que le dialogue entamé par Benjamin Smith avec les syndicats apparaît proche d'aboutir.

Du côté des baisses, Ipsen (-5,7%) et Eurofins (-3,6%) sont victimes d'avis négatifs d'analystes. Airbus recule de son côté de 2,3%, le nouveau patron Guillaume Faury se heurtant potentiellement à un nouvel obstacle sur le programme A380.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.90 % vs +3.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat