Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIRBUS GROUP

AIR - NL0000235190 SRD PEA PEA-PME
88.670 € -1.44 % Temps réel Euronext Paris

Airbus group : Le changement dans la continuité à la tête d'Airbus peine à convaincre

mardi 9 octobre 2018 à 09h42
Guillaume Faury deviendra le nouveau patron opérationnel d'Airbus au printemps 2019

(BFM Bourse) - Le titre de l'avionneur européen s'inscrit en net repli mardi après la confirmation de la désignation de Guillaume Faury pour succéder à Tom Enders au printemps prochain.

L'action Airbus Group recule de 1,31% à 102,26 euros mardi vers 10h30. Le marché réagit prudemment à l'officialisation lundi soir de la nomination de Guillaume Faury (X-Supaero) comme prochain CEO, dans le cadre de la succession de Tom Enders programmée pour avril 2019.

Initialement entré chez Airbus en 1998, Guillaume Faury, âgé de 50 ans, a surtout œuvré au sein de la branche hélicoptères (Eurocopter), qu'il a dirigé de 2013 à 2018 avant d'être nommé en février à la tête de la principale division, la branche d'aviation civile. Un poste laissé vacant par le départ plus ou moins contraint de Fabrice Brégier, fragilisé par diverses enquêtes pour corruption.

Relancer la dynamique de ventes

Présentant un profil séduisant sur le papier, à la fois plus jeune (50 ans) que la précédente équipe dirigeante tout en affichant une solide expérience maison, le futur patron opérationnel d'Airbus ne manquera pas de défis à relever. Il lui faudra remettre à plat les pratiques commerciales en espérant que les enquêtes en cours dans divers pays (Autriche, France, Royaume-Uni) ne pénalisent pas trop les finances et ce tout en relançant la dynamique des ventes.

Un nouvel écueil à éviter pourrait concerner le programme de très-gros porteur A380. En effet, selon Bloomberg, les discussions pour finaliser le contrat consenti l'an dernier par Emirates, crucial pour la survie du programme, seraient dans une impasse. Les deux parties ne seraient pas parvenues à un accord sur la motorisation de l'appareil, Emirates cherchant à faire baisser le prix des moteurs Rolls-Royce qu'il avait choisi il y a quelques années après avoir abandonné CFM International.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBUS GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat