Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 978.18 -1.22 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le pétrole rechute, le CAC 40 temporise, Fnac et Vivendi se distinguent

lundi 20 avril 2020 à 12h48

(BFM Bourse) - Les initiatives restent limitées lundi à la mi-journée sur le marché parisien, qui évolue non loin de l'équilibre. Il faut dire que le rythme des publications trimestrielles va significativement s'accélérer au fil de la semaine.

Le marché parisien évolue sans grande tendance (-0,23% à 4.488,83 points sur le CAC 40 à la mi-journée) à l'orée d'une semaine qui sera marquée par l'accélération des publications du premier trimestre, qui donneront un aperçu des dégâts subis par les entreprises en raison de la crise sanitaire. Les volumes d'échanges se limitent à 570 millions d'euros à ce stade,

"Les publications de résultats d'entreprise seront nombreuses cette semaine aux Etats-Unis et devraient concentrer l'attention des investisseurs", souligne Aurel BGC. Aux Etats-Unis figurent au programme Intel, Coca-Cola ou American Express, SAP, Heineken et Unilever en Europe, tandis que s'annoncent pour la France les publications de Danone, Peugeot, FDJ, Accor, STMicroelectronics, ADP, Saint Gobain ou encore Renault.

Sur le front macro-économique, les opérateurs prendront connaissance des estimations préliminaires des indices PMI pour le mois d'avril, ainsi que des indices de climat des affaires en France et en Allemagne. Mais ils suivront avec peut-être encore plus d'attention le développement de la situation outre-Atlantique, où Donald Trump semble bien décidé à relancer l'activité aussi vite que possible, soit dès cette semaine pour certains Etats.

Fnac Darty résiste grâce à l'e-commerce

L'ouverture du bal des trimestriels ne débute pas si mal pour Fnac Darty, en hausse de plus de 6%, alors que la vigueur des ventes en ligne a permis au groupe de limiter les dégâts au premier trimestre. Vivendi s'adjuge 3,6% après avoir fait état d'une croissance de ses revenus au premier trimestre de 4,4% en données comparables, tiré par les ventes de musique en ligne et par Canal+.

Renault (+2,88%) et PSA (+1,4%) profite de l'annonce par le ministre de l'Economie de possibles mesures de soutien aux entreprises de secteurs stratégiques dont la chute de la valorisation en fait des "proies faciles".

Le pétrole WTI sous les 15 dollars

Inversement, Vinci (-4%) subit la plus forte baisse de l'indice phare, alors que les trajets internationaux et la fréquentation des aéroports pourrait rester limitée après le déconfinement, le Premier ministre ayant jugé déraisonnable notamment d'envisager des vacances à l'étranger.

Le marché pétrolier est soumis à une nouvelle vague vendeuse, face à la surabondance de l'offre. Le contrat sur le baril texan WTI pour mai cote 14,15 dollars, en repli de 22,55%, un mouvement amplifié puisque ce contrat expire demain (le contrat juin recule de 7,5%). Le contrat sur le baril de Brent, où la référence est déjà celle de juin, s'échange en baisse de 3,63% à 27,06 dollars.

Sur le marché des changes, l'euro remonte de 0,1% à 1,0886 dollar.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat