Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le marché reste prudent malgré la hausse des télécoms
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : Le marché reste prudent malgré la hausse des télécoms

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris s'inscrit en légère baisse ce vendredi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des statistiques américaines en dépit de la bonne tenue des valeurs télécoms.

Le secteur a le vent en poupe ce matin alors que selon une rumeur de presse, l'avenir de Bouygues Telecom est peut-être, à la surprise générale, entre les mains d'Orange.

De l'autre côté, Numericable poursuit ses emplettes après le rachat de SFR et s'intéresse désormais à Virgin Mobile avec lequel il est entré en négociations exclusives.

Iliad a quant à lui publié un chiffre d'affaires record dépassant le milliard d'euros et a fait état de recrutements meilleurs que prévu sur le premier trimestre. Enfin, Bouygues a renoué avec les profits sur les trois premiers mois de l'année, aidé par des éléments exceptionnels.

Plus que les publications trimestrielles, c'est l'accélération de la consolidation des télécoms en France qui soutient toute l'industrie aujourd'hui à la Bourse de Paris, à commencer par Iliad qui grimpe de près de 6% à 219 euros.

Orange prend 0,4% à 12,3 euros et Numericable 1,3% à 38,6 euros. Seul Vivendi, la maison-mère de SFR, s'inscrit en baisse (-1,4% à 18,5 euros). Bouygues monte pour sa part de 3,3% à 32,7 euros. Le numéro un du secteur dans l'Hexagone, Orange, discute avec le groupe de BTP en vue d'un éventuel rachat de sa filiale Bouygues Telecom, qui doit trouver une solution rapide après avoir perdu la bataille pour le rachat de SFR.

Le schéma à l'étude prévoirait le rachat de Bouygues Telecom par Orange pour 6 milliards d'euros au moins, dans le cadre d'une offre combinée en numéraire et en actions, à l'issue de laquelle le groupe Bouygues deviendrait l'un des principaux actionnaires d'Orange après l'Etat. Un scénario surprenant mais crédible aux yeux de certains analystes.

Dans un communiqué envoyé jeudi soir, la direction d'Orange a indiqué qu'elle "explore les opportunités qu’offre la recomposition en cours du paysage français des télécoms, tout en rappelant que sa position de leader lui permet une totale indépendance".

Par ailleurs, Ubisoft grimpe de plus de 4% à 14,1 euros au lendemain de ses résultats annuels. Sans surprise, l'éditeur de jeux vidéo est tombé dans le rouge en 2013-14 et son chiffre d'affaires a fortement reculé sur la période. Cependant, le nouvel exercice qui a débuté fin mars 2014 "va être très prometteur, tiré par Watch Dogs, Assassin’s Creed, Far Cry et le nouveau cycle de consoles", comme l'a souligné ce matin Natixis, toujours à l'achat sur le dossier avec un objectif de cours maintenu à 17 euros.

A l'inverse, Solocal Group est sous pression (-7%) au lendemain du lancement de l'augmentation de capital, tandis que Soitec subit des prises de bénéfices (-6,2%) après sa flambée de mercredi, faisant suite à l'annonce d'un partenariat majeur entre STMicroelectronics et Samsung autour de la technologie FD-SOI.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...