Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 273.10 +0.09 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC prend près de 2% sur la semaine et fonce vers les 6.300 points

vendredi 16 avril 2021 à 17h38
Le CAC termine fort la semaine et fonce vers les 6300 points

(BFM Bourse) - Au sortir de trois hausses consécutives, le CAC 40 a encore accéléré en cette dernière séance de la semaine avec un gain de 0,85%, les investisseurs étant confortés dans leur optimisme vis-à-vis de la reprise économique par les derniers indicateurs et les premiers résultats trimestriels.

Après avoir progressé d'environ 0,4% lors des trois séances précédentes, l'indice vedette de la cote tricolore finit fort la semaine, porté par des données qui confirment les scénarios de reprise économique mondiale. En légère hausse à la mi-journée, le CAC a profité de la nouvelle ouverture dans le vert des indices new-yorkais -au lendemain de records historiques pour le Dow Jones et le S&P- pour prendre plus de hauteur et boucler la séance sur une avance de 0,85% à 6.287,07 points, dans un volume d'échanges bien plus étoffé que la veille, à plus de 4 milliards d'euros. Ce gain porte sa progression hebdomadaire à 1,9%, et le CAC 40 à un niveau plus observé depuis février 2000.

Le sentiment de marché reste dominé par l'optimisme sur la reprise économique grâce aux progrès des campagnes de vaccination et s'appuie sur une série d'indicateurs encourageants. Dernier en date, en provenance de Chine: le bond de 18,3% du PIB au premier trimestre, à nuancer dans la mesure où l'activité, paralysée par l'épidémie, s'était contractée de 6,8% l'an dernier à la même période.

La veille, des indicateurs rassurants sur l'emploi et les ventes au détail aux Etats-Unis avaient permis au Dow Jones et au S&P d'inscrire de nouveaux sommets historiques en clôture grâce à des gains supérieurs à 1%. "L'économie mondiale enregistre un rebond sans précédent" constate Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM, selon qui "les mesures de relance et l'accélération des campagnes vaccinales dans le monde entier encouragent les investisseurs à orienter une part plus importante de leurs actifs vers les actions".

L'optimisme de ces derniers sur la solidité de la reprise a encore permis à Wall Street d'ouvrir dans le vert, les principaux indices poursuivant ainsi leur chasse aux records historiques. Peu après 18h, le Dow avance de 0,3%, le S&P de 0,2% et le Nasdaq recule de 0,2%, pénalisé par la nouvelle hausse des "Treasuries".

L'Oréal pas à la hauteur des attentes du marché

Les publications de résultats se poursuivent des deux côtés de l'Atlantique et, au lendemain de résultats convaincants de Publicis et de grandes banques américaines, les investisseurs accueillent plus fraîchement ceux de l'Oréal. Rendu exigeant par les points d'activité exceptionnels présentés par Teleperformance et LVMH, le marché sanctionne ainsi légèrement le n°1 mondial des cosmétiques (-1,8%) dont les ventes ont pourtant atteint un niveau record - même si elles ont marqué un coup d'arrêt dans sa principale division, celle du maquillage.

Du bon côté du palmarès, on retrouve les valeurs cycliques, sensibles à la conjoncture économique, Safran et Renault gagnant notamment 2,7% et 2,2%. Après avoir ouvert dans le rouge, LVMH est revenu en territoire positif dans la matinée avant d'accroître progressivement ses gains jusqu'à finir en hausse de 2,2% à un nouveau sommet historique, correspondant à une valorisation de 318 milliards d'euros.

Fnac Darty prend de son côté 4,9%, porté par un bond de 22% de ses ventes au premier trimestre 2021, malgré la fermeture d'une partie de ses magasins, grâce au fort attrait pour les produits liés au télétravail. La crise sanitaire a également boosté le secteur de la santé animale, les revenus du laboratoire vétérinaire Virbac s'étant également envolés de 22% sur les trois premiers mois. Le titre décolle de 18,5% à un nouveau sommet historique.

La FDJ a pour sa part engrangé un niveau de mises supérieur à celui du premier trimestre 2019 (4,6 milliards d'euros) et vu son chiffre d'affaires progresser de 5,2%, mais son titre évolue peu (+0,6%). À noter que plusieurs "smallcaps" ont bénéficié de flux acheteurs pour rebondir, notamment Kerlink (+12%), Pixium Vision (+11%) ou Gaussin (+7,8%).

Le marché pétrolier consolide et se dirige vers une progression supérieure à 6% sur l'ensemble de la semaine grâce à l'amélioration des perspectives de demande, notamment en Chine et aux Etats-Unis. Le baril de Brent cède 0,16% à 66,83 dollars quand celui de WTI recule de 0,48% à 63,16 dollars vers 18h15). Enfin, sur le Forex, la monnaie unique reste bien orientée face au billet vert (+0,15% à 1,1989 dollar).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +26.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat