Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 refranchit les 4900 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 refranchit les 4900 points

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a débuté la semaine sur une note positive, terminant la séance de lundi en progression de +0,38% à 4916,21 points. Les investisseurs ont accueilli plutôt bien les premières publications d'un agenda hebdomadaire riche en indicateurs.

Après un démarrage en nette baisse, le marché parisien est rapidement reparti à la hausse pour s'arrimer au-dessus du seuil symbolique des 4.900 points.

"L'ouverture a été poussive, mais la cote s'est rapidement rattrapée grâce à des indicateurs PMI d'activité plutôt encourageants" alors que "la semaine s'annonce assez compliquée avec beaucoup de chiffres à l'agenda", note Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

La Chine a ouvert le bal des publications attendues avec une activité manufacturière qui a continué de se contracter fortement en octobre, mais à un rythme moins prononcé que les mois précédents, selon le baromètre Caixin-Markit.

En zone euro, la reprise reste faible dans le secteur manufacturier, même si la croissance de l'activité manufacturière s'est accélérée en octobre. En France, l'activité du secteur manufacturier est restée stable.

Aux États-Unis, les dépenses de construction ont augmenté légèrement plus qu'attendu en septembre pour rester à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans tandis que l'indice ISM d'activité dans l'industrie en octobre s'est légèrement contracté.

Sur le front des valeurs, Renault a signé la plus forte hausse du CAC 40 après le relèvement de 8% de la prévision de bénéfice d’exploitation annuel de son partenaire japonais Nissan.

Son concurrent PSA Peugeot Citroën a gagné 1,62% à 16,29 euros en dépit d'un revers en octobre en France avec des immatriculations de voitures neuves en baisse de 6,3%.

Engie (+1,7% à 16,225 euros) a profité du relèvement de la recommandation de Berenberg de « Conserver » à « Acheter ».

Du côté des petites capitalisations, Gaussin s'est envolée de +29,1% à la suite de l'adoption vendredi par l'assemblée générale des actionnaires des résolutions permettant au conseil d’administration de procéder à des augmentations de capital par émissions réservées. Le groupe dispose ainsi des moyens juridiques de trouver des partenaires industriels ou financiers capables d’assurer le financement de l’important carnet de commandes de l’entreprise.

Vet’Affaires a flambé de +39,9% dans des volumes d’échanges très étoffés (10,6% du capital).

Solocal Group a bondi de +15,6% à 8,57 euros à quelques jours de la publication le 5 novembre, avant l'ouverture des marchés, des résultats du troisième trimestre de l'ex Pages-jaunes.

Le compartiment des valeurs de biotechnologie a été animé par Cellectis (+11,2%), qui pourrait dévoiler des données lors du prochain congrès de l'American Society of Hematology, et OSE Pharma (+10,6%), qui a profité du feu vert des autorités réglementaires de 7 pays européens pour lancer son essai clinique pivot de Phase 3 avec son produit phare Tedopi, dans le cancer du poumon dit « non à petites cellules ».

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...