Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 267.39 -1.86 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC 40 est à l'arrêt malgré un LVMH au sommet

mardi 13 avril 2021 à 13h24
Le CAC 40 avance timidement mardi

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris manque toujours de vigueur mais évolue en hausse alors que les investisseurs limitent les prises de risque avant le coup d'envoi des résultats trimestriels et les derniers chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

Si la prudence domine toujours en apparence avant la publication d'indicateurs importants et le lancement d'une nouvelle saison de publications trimestrielles, celle-ci rime depuis quelques temps avec une légère hausse pour le marché parisien, qui reprend sa marche en avant interrompue la veille. Les investisseurs semblent de fait se raccrocher aux espoirs d'une vive reprise économique et, à cet égard, les chiffres du commerce chinois jouent un rôle de soutien. Publiés dans la matinée, ceux-ci ont révélé une progression soutenue des exportations en mars quand les importations ont atteint un sommet depuis 2017. Peu après 12h, le CAC 40 engrange ainsi 0,34% supplémentaires à 6.182,49 points vers 12h30, portant son avance à 11,5% depuis le 1er janvier.

La retenue est néanmoins de mise, comme en atteste le volume d'échanges encore très resserré (770 millions d'euros vers 12h35), les investisseurs ne souhaitant visiblement "pas se positionner après le discours quelque peu "hawkish" (moins accommodant qu'auparavant, NDLR) de Jerome Powell dimanche soir et avant le début de la saison des résultats des entreprises américaines" mercredi.

LVMH franchit le cap de 300 milliards

Comme il est de coutume à Wall Street, ce sont les grandes banques qui vont lancer le bal (JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Wells Fargo publieront dès mercredi). En France, après les chiffres impressionnants dévoilés par Teleperformance lundi (premier pensionnaire du CAC à faire un point d'activité trimestriel), c'est au tour de LVMH de publier ses comptes dès ce mardi après la clôture. En attendant, le n°1 mondial du luxe vient de franchir le seuil des 300 milliards de valorisation boursière peu avant 12h, un seuil jamais atteint auparavant par un groupe coté tricolore.

Les investisseurs prendront également connaissance de l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis au mois de mars, sujet sensible puisqu'ils redoutent que leur scénario d'un emballement de l'inflation se matérialise, ce qui conduirait les grandes banques centrales à resserrer prématurément leur politique.

En France, la perte d'activité de l'économie par rapport à l'avant-crise sanitaire a été de 4% en mars et sera de 7% en avril. L'économie française souffre beaucoup moins de la crise du Covid-19 qu'il y a un an malgré les nouvelles restrictions sanitaires, a estimé la Banque de France, qui ne prévoit pas pour l'instant de revoir sa prévision de croissance de +5,5%% pour l'année 2021.

Réorganisation d'EDF, augmentation de capital d'Air France - KLM

Sans mentionner le projet Hercule censé être au coeur de la nouvelle stratégie de l'électricien public, l'Etat français a pour la première fois détaillé son projet de réorganisation dans un document transmis aux syndicats du groupe. Il prévoit notamment une division du groupe entre une société-mère (EDF SA, regroupant la production nucléaire et thermique en France et les services d'ingénierie, qui ne serait plus cotée) et deux filiales, une dédiée aux activités hydroélectriques et détenue à 100% par EDF SA et l'autre, "contrôlée très majoritairement par EDF SA", qui serait consacrée principalement au développement des activités renouvelables et aux réseaux de distribution (Enedis). Si les syndicats se disent "sidérés" par "l'inconsistance du projet gouvernemental", le titre prend 1,2% à 12h50.

Air France - KLM cède pour sa part 2% après avoir fixé le prix de souscription de son augmentation de capital dans le bas de la fourchette initialement proposée, correspondant à une décote de près de 9% par rapport à la clôture de la veille. Casino indique de son côté étudier "activement" de "potentielles levées de fonds" pour ses filiales Cdiscount et GreenYellow afin d'accélérer leur croissance, selon un communiqué publié dans la nuit de lundi à mardi, mais cède 0,2% peu avant 13h après une ouverture dans le vert.

Nouveau sommet historique pour le bitcoin

Au rayon énergétique, les deux contrats de référence sur le brut prennent chacun autour de 1,2%, à 64,03 dollars pour le baril de Brent et 60,34 dollars pour celui de brut léger américain, portés par les bons chiffres du commerce chinois. Sur le Forex, la monnaie unique rétrocède 0,18% face au billet vert à 1,1891 dollar.

Enfin, le cours du bitcoin grimpe à un nouveau plafond historique, à près de 63.000 dollars vers 13h, à la veille de l'introduction en Bourse de l'une des plus grandes plateformes d'échanges de cryptomonnaies, Coinbase, à Wall Street. L'ensemble du marché des cryptomonnaies pèse d'ailleurs désormais plus de 2.000 milliards de dollars.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +26.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat